Le port de décorations

Selon l’article 16 de la loi du 1er mai 2006 relative à l’octroi de distinctions honorifiques dans les Ordres nationaux, la décoration peut être portée dès signature par le Roi de l’arrêté d’octroi.

Les insignes des Ordres nationaux belges ont trois formes possibles : le bijou, la miniature/diminutif/réduction et le ruban ou rosette.
Les décorations ne sont pas portées sur un survêtement, sauf s’il s’agit de cérémonies patriotiques.
Sur l’uniforme civil, le port des rosettes, rubans et miniatures est interdit.
  
Il y a une préséance de port des décorations belges, d’après la disposition hiérarchique des classes composant les Ordres nationaux belges.
Les distinctions honorifiques autres que celles des Ordres nationaux se portent après les Ordres nationaux belges, toujours en partant du centre de la poitrine.
Il y a priorité de port pour les Ordres belges, même les palmes et les médailles, à l’égard des décorations étrangères (sauf exceptions pour raison de courtoisie).

A cet égard, voir l’ouvrage « les Ordres nationaux belges » du Commandant Pat VAN HOOREBEKE.

 L’octroi de décorations Belges aux chefs de poste des missions diplomatiques (05 août 2008) (PDF, 108.8 Ko)