Conseil aux voyageurs Jamaïque

Carte Jamaique
Date: 17 avril 2014
Toujours valable le 15 septembre 2014

Dernière mise à jour

A condition de respecter les mesures de sécurité spécifiques mentionnées ci-dessous, il est possible de voyager en Jamaïque.

Sécurité générale

Actualité

Rien de particulier à signaler pour l’instant. La situation est calme et ne présente pas de risques particuliers autres que ceux décrits dans les sections ci-dessous.

En général

L'infrastructure touristique fonctionne bien en Jamaïque. Les voyageurs seront néanmoins conscients que la criminalité parfois violente, répandue sur l'île, peut être source de désagréments. La vigilance prévaut lors des déplacements hors des établissements touristiques. Il y a lieu de faire une distinction nette entre les centres touristiques organisés, comme les "resorts", et les endroits peu fréquentés par les touristes: les premiers sont en principe suffisamment protégés, les autres peuvent présenter des risques importants pour des personnes isolées. Le centre et les quartiers défavorisés de Kingston sont à éviter notamment « Downtown », « Kingston Waterfront » et les bidonvilles à l'ouest du centre. Le nouveau centre (« New Kingston », autour de Knutsford Boulevard) est relativement plus sûr. Il est également recommandé de se tenir à l'écart d'éventuelles manifestations et de rassemblements de foule inhabituels.

Criminalité

Dans la rue il vaut mieux observer certaines mesures de sécurité:

  • S'abstenir de porter sur soi des objets de valeur ou d'importantes sommes d'argent.
  • Utiliser le coffre de l'hôtel pour votre argent liquide, les passeports et d'autres documents de voyage
  • Il est recommandé de n'avoir recours qu'aux taxis officiels réservés à l'hôtel. Il convient de se montrer vigilant en utilisant les transports en commun.
  • S'abstenir de promenades nocturnes ou de déplacements en transport public la nuit.
  • Ne pas s'aventurer sur les plages publiques non clôturées.
  • En cas d'agression, ne pas opposer de résistance, car les délinquants pourraient user de leurs armes.
Transport

Sécurité /info routière

En Jamaïque, on conduit à gauche. Sur la côte nord de l'île, une autoroute entre Montego Bay et Ocho Rios a été établie. Cette autoroute est en bonne condition, mais la manière de conduire n'est souvent pas adaptée aux circonstances. L'état de la voirie plus vieille est de moyen à plutôt mauvais. La population locale roule vite, agressivement et elle est imprudente (surtout les camions et les taxis non-officiels). La circulation en dehors des zones touristiques et dans les régions montagneuses du centre de l'île est dangereuse pour des non-initiés.

Sécurité /info aérienne

Deux aéroports internationaux (Kingston en Montego Bay) satisfont les normes internationales et fonctionnent bien. Des vols intérieurs connectent principalement Montego Bay et Kingston.

Sécurité /info navigation

Pour les amateurs de voile: il arrive que des actes de piraterie se produisent dans la région, mais le nombre d'incidents est resté limité les dernières années. Des transactions de drogues et d'armes sont assez fréquentes sur mer. Restez tout de même à l'écart de toute embarcation suspecte. De bonnes communications sont essentielles.

Sécurité /info ferroviaire et bus

Il est recommandé de n'avoir recours qu'aux taxis officiels réservés à l'hôtel. Les taxis non officiels roulent trop vite avec un nombre élevé d'accidents comme conséquence. Il n’y a pas de trains de voyageurs en Jamaïque.

Climat et catastrophes

Climat et phénomènes météorologiques

La région des Caraïbes pourra exceptionnellement être frappée par des tremblements de terre, qui peuvent être suivis d'un tsunami dans certains cas.

Il est rappelé aux voyageurs que dans toute la région des Caraïbes la saison annuelle des ouragans s'étend de fin mai à fin novembre, avec des conséquences potentiellement graves. Si vous vous trouvez déjà sur place en cas de menace d'ouragan, il faut suivre minutieusement les instructions des autorités. Si un ouragan se produit pendant votre séjour, il convient de suivre strictement les consignes de sécurité de votre tour opérateur ou de la direction d'hôtel. La Jamaïque se trouve aussi dans une zone tectonique active, et des légers séismes se produisent assez fréquemment. Des tremblements de terre de grande envergure ne sont pas à exclure : au début du 20ème siècle, Kingston fut presque totalement détruite.
National Hurricane Center: www.nhc.noaa.govLien externe

Si une catastrophe ou un évènement imprévu se produit pendant leur séjour, les voyageurs sont invités à prendre contact au plus vite avec leur famille ou amis en Belgique pour les informer de leur situation. Si les communications avec l'étranger sont impossibles, ils s'adressent aux services de l'Ambassade de Belgique à Kingston.

Santé et hygiène

Coûts/infrastructure soins médicaux

Si des soins médicaux sont nécessaires, il vaut mieux consulter un hôpital privé, ce qui implique des frais considérables. Il est donc important de prévoir une bonne assurance de voyage.

N'oubliez pas votre pharmacie de secours dûment remplie!

Risque eau potable et alimentation

En général, la situation sanitaire est satisfaisante, en particulier dans les centres touristiques. La consommation d'eau non filtrée ou non embouteillée est déconseillée.

Vaccinations

Tous les voyageurs en Amérique latine, quelles que soient la durée et les circonstances de séjour, doivent être protégés contre l'hépatite A. Il est fortement conseillé de faire une mise à jour des vaccins contre la polio, le tétanos et la diphtérie.

Consultez au moins 2 à 6 semaines avant votre départ les sites web de l'Institut de Médecine tropicaleLien externe et de l'Organisation mondiale de la santéLien externe afin d'obtenir des informations plus détaillées.

Risques sanitaires particuliers

Malaria / Paludisme

On peut contracter la malaria dans certaines régions : Kingston et la province de Sainte Catherine (voir l'Institut de Médecine tropicaleLien externe). Il est conseillé, dans ces régions, de dormir sous une moustiquaire, d'utiliser des produits anti-moustiques contenant du DEET et de prendre un produit prophylactique pour les courts séjours. En fonction de votre état général, votre médecin vous indiquera le type de traitement le mieux adapté.

Fièvre Dengue

La dengue est une infection virale transmise par les moustiques Stegomyia qui piquent surtout pendant la journée et en début de soirée. Les symptômes sont une fièvre élevée, des douleurs musculaires et articulaires ainsi que des éruptions cutanées. Il n'existe pas de vaccin. Etant donné que cette maladie est dangereuse et parfois mortelle, il est important de consulter immédiatement un médecin lors de la constatation des symptômes et de se protéger contre les moustiques, en utilisant un produit anti-moustiques contenant du DEET, en dormant sous une moustiquaire et en portant des vêtements longs. La dengue survient dans les villes ainsi qu'à la campagne.
Le nombre de cas de dengue en Jamaïque reste très limité et il s'agit seulement des alentours de Kingston.

Diarrhée du voyageur

Les mesures visant à prévenir la diarrhée du voyageur, telles le lavage des mains et la désinfection de l'eau potable, sont essentielles. Dans le traitement de la diarrhée, il est primordial de prévenir et de traiter la déshydratation. Pour prévenir la déshydratation, on peut utiliser des solutions salines spéciales, disponibles en pharmacie. Il vaut mieux éviter les anti-diarrhéiques en vente dans les pharmacies locales ; ceux-ci sont le plus souvent inefficaces voire même dangereux.

Rage

Evitez les contacts avec les animaux sauvages ou errants (chiens, chats, chauve-souris, renards e.a.). Après morsure par un animal, il est très important de nettoyer soigneusement la plaie (si superficielle ou petite qu'elle soit) à l'eau et au savon et ensuite la rincer et désinfecter. L'intervention d'un médecin est indispensable afin de considérer si l'administration d'un vaccin curatif est nécessaire.

SIDA, hépatites B et C

Les maladies sexuellement transmissibles sont très répandues en Jamaïque. Il est indiqué de se protéger.

Législation locale

En tant que visiteur du pays, vous êtes soumis aux lois locales, tout comme les autochtones.

Drogues

Il est indiqué de surveiller ses bagages, surtout au départ, afin que rien ne puisse y être dissimulé à son insu et de refuser la prise en charge de colis de personnes inconnues. Bien que la consommation de marihuana soit très répandue, elle reste illégale et la répression peut être très sévère. Les infractions à la loi sur les stupéfiants sont punies de lourdes peines de prison et les conditions de détention sont dures. Ne prenez donc pas de risques. La répression pour la cocaïne est encore plus sévère.

Sexualité

L'homosexualité est interdite par la loi, mais n'est pas poursuivie dans la pratique. Les grandes chaînes d'hôtels exclusivement pour les couples acceptent d'ailleurs les couples homosexuels. Néanmoins, il est déconseillé de se montrer explicitement en public étant donné que la population locale est très homophobe et des réactions de désapprobation (possiblement violentes) sont relativement fréquentes

Photographie

Il est recommandé de demander la permission de photographier des monuments ou personnes.

Us et coutumes

Les voyageurs sont invités à respecter les traditions et les coutumes du pays.

Infos pratiques

Documents, monnaie, communication

Tous les documents de voyage nécessaires sont mentionnés sous la rubrique du même nom sur ce site web.

Permis de conduire

Il est possible de louer une voiture avec un permis de conduire belge.

Modes de paiement

La monnaie est le dollar jamaïcain, veuillez consulter votre banque ou votre agent de change pour connaître le cours de change. Le dollar jamaïcain ne peut pas être obtenu en Belgique. Il est indiqué d'avoir des dollars US avec soi qui peuvent être utilisés ou échangés sur place en dollars jamaïcains. Il y a des automates de banque partout. Vous pourrez retirer de l'argent avec une carte bancaire qui a la fonction CIRRUS ou avec une carte de crédit. La plupart des commerçants accepte les cartes de crédit courantes (Visa, MasterCard, American Express). En cas de perte, vol ou fraude relatif à une carte de banque ou de crédit belge, contactez immédiatement Card Stop (0032 70 344 344).

Assurance de voyage

Vous êtes prié de vérifier si l'assurance fournie par votre mutualité couvre suffisamment les risques liés à votre destination et façon de voyager. Tenez compte du fait que cette assurance échoit après un séjour de 3 mois. Une assurance de voyage adaptée avec une couverture des risques complète est absolument indispensable (assistance judiciaire, soins médicaux et rapatriement).

GSM et facilités de communication

Pas de problèmes de communication, bonnes connexions par téléphone, fax, internet. Veuillez vérifier avec votre opérateur en Belgique en ce qui concerne votre gsm.

Animaux domestiques

Les animaux domestiques ne peuvent pas entrer la Jamaïque. Seulement des animaux qui sont nés au Royaume-Uni et n'ont jamais quitté le Royaume-Uni peuvent entrer le pays.

Assistance consulaire

En cas de problèmes sérieux imprévus à l'étranger, les Belges peuvent faire appel à l'ambassade et aux consulats de Belgique. Une assistance consulaire est donnée aux compatriotes ayant invoqué en vain une aide de la part des autorités locales (police locale) ou de sociétés de service privées (banque, assureur), et ne pouvant plus que se diriger vers une représentation diplomatique ou consulaire belge. Cette assistance prend fin dès que les voyageurs peuvent poursuivre leur voyage par leurs propres moyens.

L'ambassade compétente est l’Ambassade de Belgique à Kingston: par e-mail (kingston@diplobel.fed.be) soit par téléphone ((+1) 876 754 79 03) soit, en cas d’urgence UNIQUEMENT, via le GSM de garde, 24/24h : (+1 )876  382 7850; L’adresse de l’ambassade est la suivante : Courtleigh Corporate Building, 8th floor, 6 St Lucia Ave, Kingston 5.