Conseil aux voyageurs République Dominicaine

Carte République Dominicaine
Date: 28 octobre 2013
Toujours valable le 31 juillet 2014

Dernière mise à jour

Depuis le  30/04/2012 le ressortissants belges (ou luxembourgeois) ne peuvent plus voyager vers la République Dominicaine, munis de leur seule carte d’identité.
Un passeport valable au moins six mois au moment de l’arrivée en République Dominicaine sera exigé, y compris pour les voyageurs en charter.

A condition de respecter les conseils de prudence ci-dessous, rien ne s’oppose à une visite en République Dominicaine.

Sécurité générale

Actualité

Il est rappelé aux voyageurs que dans toute la région des Caraïbes la saison annuelle des ouragans s'étend de fin mai à fin novembre, avec des conséquences potentiellement graves.

Plus d'informations sous la rubrique ‘Climat et catastrophes’.

Informations générales

La République Dominicaine est depuis de longues années une destination très prisée des touristes belges. La plupart des séjours s'y déroulent, en principe, sans problème particulier. Le taux de criminalité n'est pas alarmant mais la vigilance reste toutefois de mise vis-à-vis d'une petite délinquance plus particulièrement présente aux abords des sites touristiques.
En raison de l'insécurité prévalant en Haïti, il est déconseillé de se rendre dans ce pays frontalier à partir de la République Dominicaine, sauf raison impérieuse d'ordre professionnel ou familial.

Criminalité

La petite criminalité se borne principalement aux vols à l'arraché, parfois accompagnés de violence. Il est préférable de laisser, si possible, ses documents d'identité et de voyage dans le coffre de l'hôtel et de garder avec soi une copie certifiée conforme du passeport. Il est conseillé de ne conserver sur soi qu'un minimum de liquidités ou d'objets de valeur. La prudence est requise sur les terrains de chasse privilégiés des pickpockets que sont les transports en commun ou encore les 'night-clubs'. Il convient de veiller particulièrement à ses bagages à l'aéroport tant lors de l'arrivée que du départ. Il est déconseillé de fréquenter les plages non signalées et de pratiquer du camping sauvage.

Transport

Sécurité /info routière

Le comportement au volant est en général imprudent et imprévisible. Il vaut mieux éviter de rouler la nuit. La justice dominicaine est très sévère en matière d'accidents de la route : les étrangers impliqués peuvent être empêchés de quitter le pays pendant l'instruction et le procès de l'affaire. Il est préférable de louer une voiture avec chauffeur ou d'utiliser le taxi. Notamment l’utilisation des bicyclettes par des touristes doit se faire avec une grande prudence.

Sécurité /info aérienne

Les transporteurs internationaux et les vols charters sont professionnels et fournissent les garanties nécessaires. Les petits transporteurs qui organisent des vols locaux ou des vols avec les pays voisins, connaissent parfois des problèmes de maintenance et de sécurité.

Sécurité /info navigation

Les croisières organisées par des compagnies professionnelles sont en général excellentes. La prudence est recommandée pour la voile et autre navigation de plaisance : la piraterie existe dans la région, parfois en connexion avec le trafic de drogues. Soyez prudent si un bateau suspect ou non identifié vous approche. Assurez-vous des moyens de communication nécessaires en mer. 
 

Climat et catastrophes

Il est rappelé aux voyageurs que dans toute la région des Caraïbes la saison annuelle des ouragans s'étend de fin mai à fin novembre, avec des conséquences potentiellement graves. Si vous vous trouvez déjà sur place en cas de menace d'ouragan, il faut suivre minutieusement les instructions des autorités ainsi que les consignes de sécurité de votre tour opérateur ou de la direction de l'hôtel.

Si une catastrophe ou un évènement imprévu se produit pendant leur séjour, les voyageurs sont invités à prendre contact au plus vite avec leur famille ou amis en Belgique pour les informer de leur situation. Si les communications avec l'étranger sont impossibles, ils s'adressent aux services du Consulat Honoraire de Belgique à Santo Domingo.

Santé et hygiène

Coûts/infrastructure soins médicaux

L'infrastructure des soins médicaux privés est bonne mais aussi très chère. L'infrastructure et les soins médicaux du service public laissent beaucoup à désirer. Une assurance soins de santé et rapatriement sanitaire est donc vivement conseillée.

N'oubliez pas votre pharmacie de secours dûment remplie!

Risque eau potable et alimentation

L'eau du robinet n'est pas toujours potable ce qui peut entrainer de sérieuses contaminations en cas d'ingestion. En règle générale, il est déconseillé de boire l'eau du robinet.

Vaccinations

Si vous voyagez dans des conditions sanitaires incertaines, ou si vous séjournez fréquemment ou pour une longue période à l'étranger, la vaccination contre l'hépatite A est fortement conseillée, ainsi qu'une mise à jour des vaccins contre la polio, le tétanos et la diphtérie. Consultez au moins 2 à 6 semaines avant votre départ les sites web de l'Institut de Médecine tropicaleLien externe  et de l'Organisation mondiale de la santé Lien externe afin d'obtenir des informations plus détaillées.

Risques sanitaires particuliers

Des cas de méningite sont observés en République Dominicaine.

Des maladies telles que le paludisme, la fièvre dengue et la fièvre du Delta du Nil, dont les vecteurs sont les moustiques, sont présentes dans certaines régions rurales. Le risque est plutôt limité.
 
Malaria / Paludisme

Certaines régions de la République Dominicaine sont touchées par la malaria : essentiellement la province d'Altagracia, même dans les très bons hôtels de Punta Cana (voir l'Institut de MédecineLien externe ).

Il est fortement conseillé, dans ces régions, de dormir sous une moustiquaire, d'utiliser des produits anti-moustiques contenant du DEET et de prendre un produit prophylactique pour les courts séjours. En fonction de votre état général, votre médecin vous indiquera le type de traitement le mieux adapté.

Fièvre Dengue

La dengue est une infection virale transmise par les moustiques Stegomyia qui piquent surtout pendant la journée et en début de soirée. Les symptômes sont une fièvre élevée, des douleurs musculaires et articulaires ainsi que des éruptions cutanées. Il n'existe pas de vaccin. Etant donné que cette maladie est dangereuse et parfois mortelle, il est important de consulter immédiatement un médecin lors de la constatation des symptômes et de se protéger contre les moustiques, en utilisant un produit anti-moustiques contenant du DEET, en dormant sous une moustiquaire et en portant des vêtements longs. La dengue survient dans les villes ainsi qu'à la campagne.
 
Diarrhée du voyageur

Les mesures visant à prévenir la diarrhée du voyageur, telles le lavage des mains et la désinfection de l'eau potable, sont essentielles. Dans le traitement de la diarrhée, il est primordial de prévenir et de traiter la déshydratation. Pour prévenir la déshydratation, on peut utiliser des solutions salines spéciales, disponibles en pharmacie. Il vaut mieux éviter les "anti-diarrhéiques" et les "antiseptiques intestinaux" en vente dans les pharmacies locales ; ceux-ci sont le plus souvent inefficaces voire même dangereux.
 
Rage

Evitez les contacts avec les animaux sauvages ou errants (chiens, chats, chauve-souris, renards e.a.). Après morsure par un animal, il est très important de nettoyer soigneusement la plaie (si superficielle ou petite qu'elle soit) à l'eau et au savon et ensuite la rincer et désinfecter. L'intervention d'un médecin est indispensable afin de considérer si l'administration d'un vaccin curatif est nécessaire.
 
SIDA, hépatites BetC

Les maladies sexuellement transmissibles sont très répandues en République Dominicaine. Il est indiqué de se protéger.

Législation locale

En tant que visiteur du pays, vous êtes soumis aux lois locales, tout comme les autochtones.

Drogues

En raison du trafic de drogues croissant, une vigilance accrue est de mise dans les aéroports dominicains ainsi que dans les zones touristiques. Après une série d'arrestations récentes les touristes partants pour Bruxelles peuvent être soumis à des contrôles supplémentaires. Il y a donc lieu de ne  prendre aucun risque, vu les lourdes sanctions, la longueur des procédures et les conditions de détention locales. En ce qui concerne les drogues ; les infractions à la loi sur les stupéfiants, qu'il s'agisse de détention ou de consommation, même de faibles quantités de drogue quelle qu'elle soit, sont durement réprimées par de longues années de prison. Il est recommandé de surveiller ses bagages de manière à éviter que l'on n'y introduise de la drogue. Il convient également de refuser radicalement de prendre en charge des colis pour un tiers car ces colis peuvent contenir de la drogue ; les prétextes les plus imaginatifs peuvent être inventés par les personnes demandant ce service.

Sexualité

La législation locale est très sévère en matière de délits à l'égard de personnes mineures, particulièrement en cas de viols. Le sexe est utilisé aussi comme moyen de séduction afin de réaliser escroquerie, vol et cambriolage.

Photographie

Toujours demander la permission avant de prendre une photo.

Us et coutumes

Les voyageurs sont invités à respecter les traditions et les coutumes locales.

Varia

Les compatriotes susceptibles d'investir ou d'entreprendre en République Dominicaine sont invités à se conformer strictement à la loi locale. Des désagréments sérieux peuvent résulter de manquements à l'encontre de ses partenaires et des autorités dominicaines. Des transactions immobilières (achat de résidence en multipropriété, etc.) sont susceptibles d'être proposées aux compatriotes souhaitant acquérir une résidence dans l'île. Il est vivement conseillé de disposer de toutes les garanties nécessaires (notamment sur le sérieux du vendeur et de la société représentée) avant d'effectuer quelque transaction que ce soit.

Infos pratiques

Tous les documents de voyage nécessaires sont mentionnés sous la rubrique du même nom sur ce site web.

Depuis le 30/04/2012 le ressortissants belges (ou luxembourgeois) ne peuvent plus voyager vers la République Dominicaine, munis de leur seule carte d’identité.
Un passeport valable au moins six mois au moment de l’arrivée en République Dominicaine sera exigé, y compris pour les voyageurs en charter.

Permis de conduire

Votre permis de conduire belge suffit pour la location d'une voiture.

Modes de paiement

En cas de perte, vol ou fraude relatif à une carte de banque ou de crédit belge, contactez immédiatement Card Stop (0032 70 344 344).

La vigilance s'impose lors du paiement par carte de crédit : il convient de ne jamais la perdre de vue en raison des risques d'escroqueries et d'usages frauduleux à l'insu du détenteur de la carte.

La monnaie est le peso, veuillez consulter votre banque ou votre agent de change pour connaître le cours de change.

Le peso ne peut pas être obtenu en Belgique. Il est normalement possible d'utiliser des cartes bancaires et de crédit européens dans les distributeurs de billets dans la capitale et dans les centres touristiques Il est indiqué d'avoir des Euros ou des dollars US avec soi qui peuvent être utilisés ou échangés sur place.

Assurance de voyage

Vous êtes prié de vérifier si l'assurance fournie / offerte par votre mutualité couvre suffisamment les risques liés à votre destination et façon de voyager. Tenez compte du fait que cette assurance échoit après un séjour de 3 mois. Une assurance de voyage adaptée avec une couverture des risques complète est absolument indispensable (assistance judiciaire, soins médicaux et rapatriement).

GSM et facilités de communication

Votre GSM belge devrait fonctionner. Vérifiez avec votre fournisseur avant de partir.
 
Animaux domestiques

Pour l'importation de votre chien ou chat en République Dominicaine il faut un examen effectué par un vétérinaire certifié dans les 30 jours avant votre départ, qui indique que l'animal est en  bonne santé et qu'il a été traité contre les parasites. Il faut aussi une preuve de vaccination contre la rage entre les 12 mois et 30 jours avant votre départ.
Plus d'informations: Ambassade de République Dominicaine à Bruxelles.

Assistance consulaire

En cas de problèmes sérieux imprévus à l'étranger, les Belges peuvent faire appel à l'ambassade et aux consulats de Belgique. Une assistance consulaire est donnée aux compatriotes ayant invoqué en vain une aide de la part des autorités locales (police locale) ou de sociétés de service privées (banque, assureur), et ne pouvant plus que se diriger vers une représentation diplomatique ou consulaire belge. Cette assistance prend fin dès que les voyageurs peuvent poursuivre leur voyage par leurs propres moyens.