Conseil aux voyageurs Thaïlande

Carte Thailande
Date: 20 juin 2014
Toujours valable le 25 octobre 2014

Dernière mise à jour

Depuis le coup d’état du 22 mai 2014 la Thaïlande est de facto gouvernée par l’armée. La loi martiale est d’application et les rassemblements sont interdits. Cependant des actions de protestation ont déjà eu lieu et un risque de violence subsiste. Il est nécessaire de rester éloigné des manifestations. Il est conseillé de suivre l’actualité et d’observer les instructions des autorités locales.

L’avis de voyage est adapté en cas de besoin, et peut également être trouvé sur la page Facebook de l’Ambassade. En cas de crise l’Ambassade utilise aussi le compte Twitter “BEinThailand”.

Veuillez vérifier auprès de votre compagnie d’assurance si votre assurance voyage offre encore une couverture complète en cas de coup d’état.

La situation dans les aéroports est normale.

Sécurité générale

Sécurité générale

À condition de respecter les précautions d’usage, il est possible de voyager en Thaïlande en sécurité.

La situation politique en Thaïlande comporte une part d’imprévisibilité et de volatilité.  De grandes manifestations ont eu lieu ces dernières années à Bangkok et dans le reste du pays, causant parfois des victimes. Nous recommandons à nos ressortissants d'éviter les lieux de manifestations et de bien suivre l'actualité. 

Régions déconseillées

Les voyages non essentiels dans les provinces du sud de Narathiwat, Yala, Pattani ainsi que dans la province de Songkhla sont déconseillés. Pour les trois provinces situées dans l'extrême sud du pays (Narathiwat, Pattani et Yala), il y a lieu de prendre des mesures de précaution particulières. Depuis janvier 2004 jusqu’à ce jour, des attentats sont commis presque chaque jour dans ces provinces. Ces attentats visent les autorités thaïlandaises, mais causent sporadiquement des victimes de nationalité étrangère. De graves attentats à la bombe eurent lieu à Yala fin mars 2012.
Il est conseillé aux personnes qui doivent quand même se rendre dans ces provinces de se déplacer pendant la journée et de rester vigilantes à proximité des bâtiments publics.

Il est conseillé d'éviter la région du temple de Preah Vihear (frontière avec le Cambodge). 

Menace terroriste

On estime généralement que dans les pays du Sud-Est asiatique, la menace terroriste a augmenté, en particulier dans les régions touristiques prisées par les touristes étrangers.

En règle générale la vigilance est de mise dans les lieux fort fréquentés, les endroits où la vie nocturne est fort animée, à l’intérieur et à proximité des bâtiments publics, des gares et des aéroports, aussi bien à l’égard du risque d’attentats terroristes que du risque de criminalité.

Les autorités thaïlandaises ont pris des mesures de sécurité pour contrer le risque d’attentats. Les voyageurs doivent suivre les instructions locales de sécurité. 

Criminalité

La Thaïlande est un pays relativement sûr pour les touristes.

Des incidents de petite criminalité se produisent pourtant, tels que vols à la tire, fraude à la carte bancaire. Il faut être vigilant à l'égard des escroqueries aux bijoux et pierres précieuses, produits de contrefaçon espèces animales protégées.

Les voyageurs signalent souvent des pratiques frauduleuses dans les quartiers touristiques et les stations balnéaires (Pattaya, Phuket, Koh Samui) à l’occasion de la location de véhicules, tels que jetski et motos, ainsi que des escroqueries impliquant des chauffeurs de tuk-tuk/taxi et des personnes qui se font passer abusivement pour des fonctionnaires d'état.

Des cas isolés d'agression sexuelle vis-à-vis de femmes étrangères ont été signalés.

Pour ceux qui choisissent de réserver eux-mêmes un voyage auprès d’une agence de voyage locale en Thaïlande, il est fortement recommandé de consulter un agent inscrit auprès de la « Thai Travel Agents Association (TTAA) ». Des escroqueries sous forme de prix usuraires sont de plus en plus fréquentes. Vous trouverez de plus amples renseignements sur le site web suivant : http://www.ttaa.or.th/web/index.phpLien externe

Si vous êtes victime d'un acte criminel, prenez immédiatement contact avec la police touristique au numéro 1155. 

Voyager dans les régions frontalières

De manière générale, l’on ne peut pas franchir la frontière avec un pays voisin si toutes les formalités requises n'ont pas été remplies. La tentation de le faire est parfois grande, par exemple  à la longue frontière avec le Laos, mais les conséquences d'une telle  démarche peuvent être particulièrement graves (de longues peines de prison ne sont pas à exclure). Ceux qui traversent la frontière en voiture doivent remplir des formalités spéciales.

Les voyageurs qui souhaitent voyager de la Thaïlande vers le Cambodge par la route doivent emprunter l’un des deux passages frontaliers autorisés : Aranyaprathet/Poipet et Koh Kong. Il est interdit et dangereux de traverser la frontière à un autre endroit. Depuis plusieurs années, la situation à la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge est tendue, à la hauteur du complexe des temples de Preah Vihear. Ces dernières années, des échanges sporadiques de tirs ont eu lieu entre l’armée thaïlandaise et l’armée cambodgienne, provoquant des victimes. La frontière entre la Thaïlande et le Cambodge reste fermée  dans  cette région et l'accès au temple de Preah Vihear depuis la Thaïlande n'est pas possible. Il est fortement conseillé d'éviter la région du temple de Preah Vihear.

A la frontière entre la Thaïlande et le Myanmar, il est conseillé d’emprunter uniquement les passages frontaliers officiels.

Pour la région frontalière avec la Malaisie : cf. ci-dessus.

Transport

Transport

Sécurité / info routière

Le réseau routier est en assez bon état. En Thaïlande, la conduite se fait à gauche. A Bangkok, le trafic est chaotique et il y a un manque de panneaux de signalisation. Quand on loue une voiture, il faut vérifier si la couverture de l’assurance est suffisante. En Thaïlande, de nombreux touristes décèdent chaque année suite à des accidents de moto.

Les déplacements en taxi constituent un moyen de transport simple et relativement bon marché. En principe, les taxis sont toujours munis d'un taximètre. Demandez toujours à allumer le compteur.

Les taxis officiels portent à l’intérieur un numéro d'identification individuelle bien visible. En cas de problèmes avec un taxi, il faut noter son numéro. Ce numéro peut également servir en cas de perte d'objets dans un taxi. 

Sécurité/info aérienne

Les vols intérieurs sont très développés et se déroulent généralement sans problèmes.
Un contrôle méticuleux de la part des autorités de l'immigration thaïlandaise, à la fois à l'arrivée et au départ, provoque de très longues files d'attente à l'aéroport de Suvarnabhumi et de Dong Muang.

Sécurité /info navigation

Il est recommandé aux voyageurs de s’assurer de la qualité du service offert : est-ce que le bateau est en bon état, n’est-il pas surchargé, il y a –t-il des gilets de sauvetage ?

Sécurité/info ferroviaire et bus

Le réseau ferroviaire est principalement utilisé pour les déplacements vers Chiang Mai.
Il existe un réseau dense de bus et minibus. Par contre, la sécurité - surtout dans les minibus - laisse parfois à désirer.

Climat et catastrophes

Climat et catastrophes

Phénomènes météorologiques

Les pluies de mousson (mai à octobre) peuvent causer des orages violents et des inondations. Des glissements de terrain font parfois des victimes.

La chaleur tropicale en Thaïlande joue parfois des tours au voyageur non averti. Des phénomènes tels que coups de soleil, hyperthermie ou déshydratation peuvent gâcher les vacances.

Catastrophes naturelles

Le tsunami de 2004 est considéré comme une catastrophe unique. Les côtes touchées ont depuis lors été équipées de systèmes d'alerte.

La région est parfois touchée par des tremblements de terre, comme celui de ce 5 mai 2014, séisme de magnitude 6,3 sur l'échelle de Richter qui a provoqué des dommages importants aux routes et aux habitations dans la région de Chiang Rai.

Si une catastrophe ou un évènement imprévu se produit pendant leur séjour, les voyageurs sont invités à prendre contact au plus vite avec leur famille ou amis en Belgique pour les informer de leur situation et les rassurer. Si les communications avec l'étranger sont impossibles, ils  peuvent s'adresser aux services de l'Ambassade à Bangkok (+66-2-1081800 ou numéro d’urgence +66-81-8339987 – www.diplomatie.belgium.be/thailand/Lien externe).

 

Santé et hygiène

Santé et hygiène

Vous trouverez davantage d’informations sur les risques sanitaires particuliers pour les voyages en Thaïlande ainsi que sur les médicaments indiqués sur les sites suivants :

Institut de Médecine Tropicale : http://www.itg.be/itgLien externe
OMS : http://www.who.int/countries/fr/index.htmlLien externe
Tropimed : http://tropimed.chLien externe 

Coûts/Infrastructure médicale

Il est conseillé d’être couvert par une assurance médicale et de souscrire une assurance médicale en voyage pour le séjour en Thaïlande. Les hôpitaux acceptent uniquement les patients étrangers qui disposent d’une assurance médicale valable, comportant une couverture suffisamment élevée. Les tarifs des hôpitaux présentent une tendance à la hausse.

Des services médicaux de qualité sont disponibles dans la capitale. Des hôpitaux privés ou universitaires de qualité sont également présents dans les grandes villes en province.

N’oubliez pas d’amener une trousse de pharmacie de secours. En cas de maladies chroniques, il est indiqué d’emmener une provision suffisante de vos médicaments habituels car ceux-ci sont souvent indisponibles en Thaïlande. 

Risque eau potable et alimentation

Il est déconseillé de boire l’eau du robinet. Vérifiez si les bouteilles que vous achetez sont dûment scellées.

Malgré le climat tropical, des aliments sont préparés et mis en vente dans les rues dans des conditions hygiéniques parfois douteuses. Les cas d’intoxication alimentaires sont toutefois peu nombreux. Il est utile d’amener des médicaments essentiels contre la diarrhée et les infections intestinales. 

Vaccinations

Consulter au moins 2 à 6 semaines avant votre départ les sites web de l'Institut de Médecine tropicale et de l'Organisation mondiale de la santé  afin d'obtenir des informations plus détaillées.

Il est recommandé à ceux qui voyagent en Asie, pour quelque durée et circonstances que ce soit, de se faire vacciner contre l’hépatite A, le typhus, la polio en la diphtérie. 

Risques sanitaires particuliers 

Voyager avec des enfants

Il est possible de voyager en Thaïlande avec de jeunes enfants malgré la présence d’un entérovirus (fièvre aphteuse) susceptible de causer des maladies, bénignes dans la plupart des cas. Il est malgré tout recommandé de se laver les mains au savon. 

Fièvre Dengue

La dengue est une infection virale transmise par les moustiques qui piquent surtout pendant la journée et en début de soirée.

La dengue est présente en Thaïlande, aussi bien en milieu urbain qu’à la campagne, et surtout pendant la saison des pluies (mai-octobre). Chaque année, plus de 30.000 personnes sont contaminées par le dengue, en général sous une forme légère, mais le dengue fait chaque année également des victimes  en Thaïlande.

Les symptômes sont une fièvre élevée, des douleurs musculaires et articulaires ainsi que des éruptions cutanées. Cette maladie étant dangereuse et parfois mortelle, il est important de consulter immédiatement un médecin lors de la constatation des symptômes et de se protéger contre les moustiques (utiliser un produit anti-moustiques contenant du DEET, en dormant sous une moustiquaire, en portant des vêtements longs). L’Aspirine et l’Ibuprofen produisent un effet néfaste car ces médicaments renforcent les symptômes. 

SIDA

Le nombre de séropositifs est estimé à 500.000 personnes, entre autres, mais pas exclusivement, dans l’industrie du tourisme sexuel. 

Grippe aviaire

Comme dans d’autres pays d’Asie du Sud-Est, la Thaïlande figura parmi les premiers pays dans lesquels des cas de grippe aviaire furent constatés, également chez l’homme et parfois avec une issue fatale. Jusqu'à présent, ni l'Organisation mondiale de la Santé ni le SPF Santé publique n'émet (encore) de restriction en matière de voyages vers quelque destination que ce soit en raison de la grippe aviaire, mais ils recommandent certaines mesures de précaution afin de réduire les risques potentiels de contact avec le virus de la grippe aviaire (éviter le contact avec de la volaille ; ne consommer que de la viande ou de la volaille (ainsi que des produits de volaille) bien cuits ; lavage fréquent des mains).

Vous trouverez des informations détaillées :

- sur le site web : www.influenza.beLien externe
- sur le site web du SPF Santé (http://www.health.belgium.be/eportalLien externe
- sur le site web de l’Organisation Mondiale de la Santé (www.who.intLien externe)
- sur le site web de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (www.favv.beLien externe)
- sur le site web de l’Organisation Mondiale de la Santé animale O.I.E. (http://www.oie.intLien externe

Malaria

A la frontière avec le Cambodge et le Myanmar, il y a un risque accru de malaria. Veuillez bien vous protéger et vous renseigner avant votre départ.

Il est conseillé dans les régions à risque de dormir sous une moustiquaire, d'utiliser des produits anti-moustiques contenant du DEET et de prendre un produit prophylactique pour les courts séjours. En fonction de votre état général, votre médecin vous indiquera le type de traitement le mieux adapté.

Législation locale

Législation locale

En tant que visiteur d’un pays, vous êtes soumis aux lois locales, tout comme les autochtones.

Le voyageur doit se rendre compte que  des infractions qui sont punies relativement légèrement dans les pays occidentaux, peuvent entraîner de lourdes poursuites en Thaïlande, également avec une interdiction de quitter le pays dans l’attente d’un  procès.

Vous trouverez de plus amples informations sur : http://www.thailawforum.com/tourst-guide-laws-Thailand.htmlLien externe

L’achat et la possession d’objets en ivoire est punissable. 

Séjour légal

La date limite de séjour est apposée dans le passeport par un tampon. Si vous entrez en Thaïlande par la route, la durée de séjour est de 15 jours. Si vous pénétrez sur le territoire via les aéroports internationaux, la durée de séjour est de 30 jours. Les personnes qui demeurent en Thaïlande au-delà de cette date sans document valable / prolongation de visa,  sont en infraction avec la législation thaïlandaise sur l’immigration. Elles encourent une amende de 500 baht par jour de dépassement de séjour autorisé, avec un maximum de 20.000 baht (éventuellement majorée d’une amende supplémentaire) et risquent également d’être placées en détention administrative et de devoir payer les frais de rapatriement. 

Drogues

Toute possession ou consommation de drogue, même en infime quantité, est sujette à des peines très sévères. (emprisonnement pour 50 ans, à perpétuité voire même la peine de mort). Il relève d’un intérêt capital de ne pas se laisser impliquer dans quelque affaire liée à la drogue. Faites vos bagages vous-même et surveillez-les pendant votre voyage. Refusez la prise en charge de colis à la demande de personnes inconnues. 

Vol

Les vols dans les magasins peuvent être punis d’une peine d’emprisonnement effective de 6 mois à 1 an. Afin d'éviter toute confusion, veuillez vous assurer d'avoir votre ticket de caisse à portée de main en sortant du magasin, surtout pour les  achats à l'aéroport. Tous les magasins à l'aéroport sont munis de caméras de surveillance. 

Sexualité

La prostitution et l’organisation de celle-ci est punissable en Thaïlande, même si la pratique dans les quartiers de prostitution de Bangkok, Pattaya et Phuket paraît contredire ceci. La prostitution va souvent de pair avec des risques sanitaires (HIV/Sida, MST…) et de la criminalité (escroqueries, vols…). 

Photographie

Il est interdit de photographier des installations militaires. Il convient de montrer le respect nécessaire quand on photographie une personne. Une petite rétribution est parfois demandée à cette occasion, surtout dans les lieux d’attraction touristique. 

Us et coutumes

Il est conseillé aux voyageurs de respecter les traditions, les coutumes et les sensibilités locales. Il est interdit pour les femmes de toucher les moines bouddhiques. La population thaïlandaise observe le plus grand respect pour la famille royale thaïlandaise, toute remarque ou geste déplacé peut être ressenti comme très offensant. L'hymne thaïlandais est joué chaque jour dans les lieux publics (même dans les cinémas), et l’on montre le respect en se levant. Il existe une règlementation sévère à l’égard des crimes de lèse-majesté et un certain nombre d’étrangers ont été récemment condamnés à de lourdes peines de prison pour avoir offensé la famille royale. 

Vêtements

Le respect se montre par la façon de s'habiller. C’est pourquoi il existe des règles à l’entrée des temples bouddhiques et des palais royaux telles que l’interdiction du port de shorts, bras dénudés, parfois aussi le port de sandales. Il est d’usage de pénétrer un temple ou une habitation les pieds nus. 

Divers

Votre attention est attirée sur le fait que de nombreuses contrefaçons sont produites et vendues en Thaïlande (vêtements de marque, sacs à mains, e.a.). Dans la plupart des pays de l'UE, l'achat de contrefaçons est punissable. Les voyageurs qui rentrent en Belgique après un séjour en dehors de l'UE peuvent être contrôlés. Si des contrefaçons sont repérées, celles-ci sont confisquées et le voyageur peut se voir infliger une amende allant de 50 à 20.000 euro.

Les loueurs de motos et de jet-ski dans les villes balnéaires réclament souvent un passeport à titre de caution. Il est recommandé de ne leur remettre qu’une photocopie.

Infos pratiques

Infos pratiques

Documents

Tous les documents de voyage nécessaires sont mentionnés sous la rubrique du même nom sur ce site web. 

Visa

Les touristes entrant en Thaïlande sans visa préalable (Non-Immigrant O ou Tourism) et qui se rendent vers un autre pays ne seront réadmis à un point de passage frontalier terrestre qu'une seule fois pour une durée de 15 jours maximum.  Les touristes souhaitant effectuer plusieurs allers-retours entre la Thaïlande et un pays tiers devront être en possession préalable d'un visa à entrées multiples.

Permis de conduire

Un permis de conduire international suffit. 

Modes de paiement

Le Baht thaïlandais est le mode de paiement courant. De l’argent cash peut être retiré de guichets automatiques avec des cartes bancaires et de crédit européennes.  Pour l’usage de Maestro, la fonction doit d’abord être activée auprès de la banque en Belgique. Les paiement dans les hôtels et les grands magasins s’effectue par carte de crédit. Prenez garde à la fraude avec les cartes de crédit. Il est conseillé de retirer ou de changer de l’argent uniquement auprès de banques (ATM ou guichet) et de garder le reçu.

En cas de perte, vol ou fraude concernant une carte de crédit ou une carte de banque émise en Belgique, contactez immédiatement Card Stop (0032 70 344 344). 

Assurance de voyage

Veuillez vérifier si l'assurance fournie par votre mutualité couvre suffisamment les risques liés à votre destination et façon de voyager. Tenez compte du fait que cette assurance échoit après un séjour de 3 mois. Une assurance de voyage adaptée avec une couverture des risques complète est absolument indispensable (soins médicaux, rapatriement, assistance judiciaire,). 

GSM et facilités de communication

Tous les opérateurs de gsm belges offrent le service de roaming en Thaïlande. Si vous composez un numéro international au départ de la Thaïlande, composez d’abord (depuis une ligne fixe ou un gsm) le numéro 001 ou, depuis un gsm, le signe « + » (par exemple pour un abonné à Bruxelles : 001 32 2 xxx xx xx / ou : +32 2 xxx xx xx). 

Assistance consulaire

En cas de problèmes sérieux imprévus à l'étranger, les Belges peuvent faire appel à l'ambassade et aux consulats de Belgique. Une assistance consulaire est donnée aux compatriotes ayant invoqué en vain une aide de la part des autorités locales (police locale) ou de sociétés de service privées (banque, assureur), et ne pouvant plus que se diriger vers une représentation diplomatique ou consulaire belge. Cette assistance prend fin dès que les voyageurs peuvent poursuivre leur voyage par leurs propres moyens. 

Liens

D’autres informations utiles relatives à l’assistance consulaire, aux voyages avec des animaux de compagnie ou en voiture, assurances, conseils de santé, formalités de douane, agences de voyage e.a. peuvent être consultés sur : http://diplomatie.belgium.be/fr/Services/voyager_a_letranger/Lien externe