Guyana

Carte Guyane

Dernière mise à jour

Dans plusieurs pays d’Amérique latine et des Caraïbes sévit une épidémie de maladie à virus Zika, transmis par le moustique Aedes Aegypti, qui pique surtout en journée. L'infection est le plus souvent asymptomatique mais les symptômes suivants peuvent se manifester: fièvre, maux de tête, éruptions cutanées, douleurs musculaires et articulaires, fatigue et yeux rouges. Il est recommandé aux voyageurs de se protéger contre les moustiques en utilisant un produit anti-moustiques contenant du DEET, en dormant sous une moustiquaire et en portant des vêtements longs.

 Le virus est à l'origine de cas de microcéphalie chez le nourrisson. Il est dès lors recommandé aux femmes enceintes ou qui aspirent à l'être dans un futur proche de reporter leur voyage. Si celui-ci ne peut être postposé, nous les invitons à prendre contact avec leur médecin et à prendre toutes les précautions nécessaires afin de se protéger des piqûres de moustiques.

 Par mesure de précaution, il est conseillé aux voyageurs revenant d’une zone où sévit l'épidémie d’éviter tout rapport sexuel non protégé pendant au moins deux mois après le retour. En cas de symptômes comparables à ceux du virus Zika mentionnés ci-dessus, nous vous invitons à consulter votre médecin.

 Pour plus d’informations sur l’épidémie et les mesures préventives, veuillez consulter le site de l’OMS (http://www.who.int/mediacentre/factsheets/zika/fr) du SPF Santé Publique (http://www.health.belgium.be/fr/news/virus-zika-quelles-sont-les-mesures-prendre) ou de l’Institut de Médecine Tropicale (http://www.itg.be/itg/GeneralSite/Default.aspx?L=F&WPID=691&MIID=637&IID=467).

Pour les voyages au Guyana la vigilance est de mise, en particulier à Georgetown.

Les voyageurs doivent être particulièrement vigilants à ne pas se laisser impliquer (involontairement) dans des affaires liées au trafic de drogues.
 

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

La criminalité au Guyana est d’un niveau moyen à élevé. Des cas de vol, d’agression (à main armée), de car-jackings, fusillades, cambriolages, et, exceptionnellement, d’enlèvement peuvent se produire.

La criminalité se concentre dans les villes. Elle n'affecte pas plus les étrangers mais s’oriente surtout contre les personnes portant des articles de luxe (bijoux, équipements ICT coûteux, etc.). Dans les villes, e.a. à Georgetown, on évitera de se rendre dans la rue après la tombée de la nuit. Pendant la journée on se limitera aux rues principales et bien fréquentées. Plusieurs incidents sont rapportés sur la route principale vers l’aéroport, il est conseillé d’éviter cette route entre 23h et 5h.

L’intérieur du pays est en général un endroit plus sûr mais désolé.

Afin de minimiser les risques liés à l'insécurité, il vous est conseillé d'observer les mesures de précaution suivantes :

  • ne portez pas de signes ostentatoires de richesse (bijoux, équipements ICT coûteux, etc.) ;
  • limitez vos déplacements le soir / pendant la nuit dans les grandes villes et évitez de vous déplacer seul ;
  • portez sur vous une copie de vos documents de voyage ;
  • en cas d’agression, ne résistez pas et remettez les objets que les agresseurs vous demandent ;
  • cherchez à contacter prioritairement votre Ambassade en cas de démêlés avec les services de l’ordre.

Portez sur vous les numéros d'urgence suivants :

  • la police  : 911
  • service incendie : 912
  • service d'urgence médicale – Premiers Soins : 911
  • service d'ambulance : 913
  • garde côtière : canal VHF 16