Conférence sur l’avenir de la Syrie à Bruxelles: la Belgique plaide pour la fin de l’impunité

Le Vice-Premier Ministre et Ministre de la Coopération au Développement Alexander De Croo a plaidé au nom de la Belgique pour la fin de l’impunité durant la conférence « Supporting Syria & the Region » organisée à Bruxelles. Cet appel arrive un jour après la nouvelle révélant des attaques au gaz dans la province syrienne d’Idlib. La Belgique maintient son engagement à fournir un soutien humanitaire à la Syrie et aux pays voisins. Depuis l’année dernière, la Belgique a alloué 143 millions d’euros d’aide humanitaire, presque le double de son engagement.

« L’attaque méprisable au gaz toxique lancée dans la province d’Idlib hier, prouve une nouvelle fois que certaines parties au conflit continuent de croire aux solutions militaires. Ils commettent une erreur, mais combien de vies seront encore sacrifiées avant qu’ils ne le comprennent d’eux-mêmes ? » déclare Alexander De Croo.
 
« Chaque jour, nous observons des violations flagrantes de l’accord de cessez-le-feu. Il faut y mettre un terme. Un mécanisme de contrôle efficace doit être élaboré de manière urgente pour s’assurer que ceux qui transgressent cet accord soient tenus responsables de leurs actes. »
 
L’attaque au gaz menée hier et les rapports publiés récemment par la Commission d’enquête de l’ONU ont encore démontré la nécessité de lutter contre l’impunité. C’est la raison pour laquelle la Belgique soutient la résolution de l’ONU adoptée en décembre dernier qui vise à élaborer un mécanisme permettant de rassembler des preuves de ces horribles crimes. Il est essentiel que ce mécanisme soit mis en œuvre au plus vite.

 
Doublement de l’engagement humanitaire

La Belgique maintient son engagement à soutenir les pays voisins de la Syrie : la Jordanie, le Liban, la Turquie et l'Irak. L'hospitalité de ces pays doit être louée, et l'énorme pression qui pèse sur leurs habitants doit être reconnue. Depuis l'année dernière, la Belgique a accordé une aide humanitaire de 143 millions d'euros à la Syrie et aux États voisins, ce qui correspond quasiment au double du montant promis lors de la Conférence de Londres en 2016.
 
« Lors de la conférence de Londres, la Belgique s’est engagée à verser 75 millions d'euros en 2016 et en 2017 pour la crise syrienne. Nous avons largement dépassé cette promesse. Au lieu de 75 millions d'euros, nous avons déjà déboursé ou engagé 143 millions d'euros d’action humanitaire en Syrie et dans les pays voisins. » indique Alexander De Croo.
 
Le Ministre De Croo a conclu son intervention en remerciant la Haute Représentante Federica Mogherini et l'Envoyé spécial Staffan de Mistura pour leurs efforts inlassables visant à réunir les différentes parties. « Nous comprenons également la difficulté pour l'opposition de débattre de l'avenir de la Syrie avec des membres du régime Assad, mais il n’existe aucune alternative au processus de Genève. »

Lisez  ici (PDF, 294.92 KB) le discours du Ministre De Croo (en anglais).