60th anniversary of the Benelux: speech by Minister Reynders

Speech by Deputy Prime Minister and Minister of Foreign Affairs Didier Reynders

60th anniversary of the Benelux

Bozar, Brussels, 5 June 2018

 
Monseigneur, Majesteit, Sire,

Mesdames et Messieurs les Ministres, Messieurs les Ministres-Présidents, Mesdames et Messieurs les Parlementaires, Excellences, Mesdames et Messieurs,

Il y a quelques mois, j’ai visité avec mes homologues néerlandais et luxembourgeois l’Irak, pays où notre coopération est étroite, tant dans le domaine politique, sécuritaire que de la défense. Récemment, ce sont nos trois Premiers Ministres qui se rendaient au Sahel. Régulièrement, à tous les niveaux, nous nous réunissons pour aborder des dossiers européens ou multilatéraux, et rencontrer, ensemble, nos homologues.

Si, dans trois jours, la Belgique est élue comme membre non-permanent du Conseil de sécurité, elle pourra continuer à porter nos priorités communes,  et siègera à la suite des Pays-Bas, et du Luxembourg, peu avant. Au niveau européen, les pays Benelux sont, conjointement avec la France, l’Allemagne et les pays Nordiques, moteurs sur des sujets difficiles tels le respect de l’état de droit en Europe. La confiance entre nous est si grande que nous avons des diplomates néerlandais et luxembourgeois qui travaillent dans notre Ministère, et vice-versa.

Ces faits, lorsqu’ils sont présentés à nos citoyens, n’étonnent personne. Certainement pas la jeune génération pour qui le concept même de frontière est devenu flou. Et, pourtant, cette coopération est unique.

Lorsque, en pleine deuxième guerre mondiale, les gouvernements des pays du Benelux décident d’abolir les droits de douane, ayant tiré les leçons d’un protectionnisme économique dévastateur, ils étaient pionniers. De cette coopération est née l’Union du Benelux, dont nous fêtons les 60 ans. Nos trois pays se sont ensuite, très logiquement, inscrits avec conviction dans la construction européenne.

Aujourd’hui est donc l’occasion de rendre hommage à ces hommes et femmes visionnaires qui, dans une époque très troublée, ont jeté les bases du Benelux et de l’Europe que nous connaissons aujourd’hui.

De sterkte van het Benelux zit in zijn globale aanpak – onze burgers, onze Parlementairen, ons bedrijfswereld – iedereen speelt een actieve rol. 

We hebben een zeer actief Benelux parlement, dat bestaat uit afgevaardigden van onze parlementen. Deze parlementaire samenwerking is noodzakelijk om wat er leeft in onze gezelschappen beter te begrijpen, en samen oplossingen voor te stellen – en naar gezamenlijke uitdagingen te kijken, zoals digitalisering of Brexit, om er maar twee te noemen.

Door de verwevenheid van onze economieën en de nabijheid van onze havens in het hart van Europa, bestaat een belangrijke economische dimensie in de Benelux. Bedrijven organiseren zich op Benelux niveau, de drie werknemersfederaties werken nauw samen en bedrijfsleiders nemen initiatieven voor meer economische groei. Ik heb zonet een gezamenlijk schrijven van onze drie kamers mogen ontvangen over hun projecten voor het Benelux. Zo nam ik ook deze ochtend deel aan een rondetafel met bedrijfsleiders uit de drie landen van de Benelux die werken rond een ‘Energy Hub voor Noord-west Europa’. Naast energie is transport ook een fundamentele sector voor economische groei, en werkt de Benelux actief om knelpunten weg te werken.

Voor onze burgers is de Benelux als omgeving een evidentie geworden. Begin dit jaar ondertekende ik als Benelux-voorzitter de beschikking die het mogelijk maakt dat alle diploma’s van het hoger onderwijs in onze drie landen wederzijds erkend worden. Dit is een krachtig signaal naar de jeugd, die vandaag en tijdens het jubileumjaar centraal staat. Onze gezamenlijke veiligheid verhogen staat ook hoog op de agenda.

België heeft de eer voorzitter te zijn van de Benelux Unie in dit feestelijk jaar 2018. Tijdens ons Belgisch Voorzitterschap willen we de vergroening van de economie en de digitale revolutie op de agenda plaatsen. Ook willen we de veiligheid van de burgers centraal stellen, en juich ik de snelle afronding van het Benelux Politieverdrag toe dat hiertoe zal bijdragen.

Nous voulons aussi continuer à tisser des liens avec nos voisins directs: le Benelux n'est pas une île isolée, et coopère aujourd'hui déjà concrètement avec le Land allemand de Rhénanie du Nord-Westphalie. Nous souhaitons concrétiser encore davantage cette collaboration, dix ans après la signature de la déclaration politique entre le Benelux et la Rhénanie du Nord-Westphalie. Avec la France et les régions françaises aussi, nous souhaitons collaborer sur différents sujets au bénéfice de nos citoyens, dans la région frontalière et au-delà. Je me réjouis que les dirigeants politiques de la Rhénanie du Nord-Westphalie (MP Laschet) et des régions des Hauts de France et du Grand Est aient pu être présents aujourd'hui en tant que nos voisins directs. Bienvenue à vous, Willkommen.

Monseigneur, Majesteit, Sire, dames en heren,

Permettez-moi de conclure sur un double-constat: le potentiel d’intégration du Benelux reste grand, et nous devons continuer à jouer notre rôle de pionnier et de laboratoire pour l’Europe. De plus, sans me risquer à un parallélisme boiteux avec des périodes sombres de notre histoire, certaines tendances politiques actuelles au niveau mondial, que ce soit un retour au protectionnisme, au nationalisme ou à l’unilatéralisme, me renforcent plus que jamais dans ma conviction que c’est en travaillant ensemble que nous pourrons garantir la sécurité et le bien-être de tout un chacun.

Ik geloof rotsvast in het belang van deze samenwerking.

En België zal zich in de nabije toekomst alvast als goede leerling van de Benelux extra inzetten om de eer van de Benelux hoog te houden op het Wereld Kampioenschap Voetbal in Rusland dat volgende week van start gaat.

Ik dank u voor uw aandacht, je vous remercie, Ich danke Ihnen, villmools merci