Newsroom

Il y a 6 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

1-6 de 6 résultats

03 déc
Communiqué de presse

La Convention sur l’interdiction des bombes à sous-munition fête ses 10 ans. C’est en effet le 3 décembre 2008 que la Convention a été signée à Oslo. La Belgique fut pionnière dans la lutte contre les bombes à sous-munition en adoptant dès 2006 la première loi au monde interdisant ces armes. En 2007 cet engagement fut complété par une loi sur le désinvestissement dans le domaine de la production des armes à sous-munition.

Étiquettes:
15 déc
Communiqué de presse

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders félicite le Sri Lanka pour son adhésion ce 13 décembre à la Convention d’Ottawa sur l’interdiction des mines antipersonnel.

Étiquettes:
01 déc
Communiqué de presse

La Convention d’Ottawa sur l’interdiction des mines anti-personnel fête ses 20 ans. C’est en effet les 3 et 4 décembre 1997 que la Convention fut signée à Ottawa.La Belgique fut pionnière dans la lutte contre les mines. Elle fut le premier pays au monde à adopter une législation nationale interdisant les mines anti-personnel dès 1995. En juin 1997, la déclaration de Bruxelles marqua une étape décisive dans le processus d’adoption et de signature de la Convention d’Ottawa.

Étiquettes:
18 sep
Communiqué de presse

Il y a 20 ans, le 18 septembre 1997, la Convention d’Ottawa sur l’interdiction de l’emploi, du stockage, de la production et du transfert des mines antipersonnel et sur leur destruction était adoptée dans la capitale norvégienne Oslo. La Communauté internationale se dotait alors d’un outil pour mettre fin aux souffrances humaines causées par ces mines.

Étiquettes:
27 juin
Communiqué de presse

Il y a exactement 20 ans, du 24 au 27 juin 1997, se tenait à Bruxelles la Conférence internationale sur les mines anti-personnel. 97 Etats signaient alors la Déclaration de Bruxelles. Ils apportaient  leur soutien à une interdiction complète de l’emploi, du stockage, de la production et du transfert des mines anti-personnel. Ils s’engageaient pour leur destruction et pour l’établissement d’une coopération et assistance internationales en matière de déminage dans les pays affectés. La Belgique plaidait déjà pour que l’aide aux victimes soit considérée comme un élément incontournable de la lutte contre les mines anti-personnel.

Étiquettes:
12 fév
Communiqué de presse

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders salue l’annonce par l'Algérie - faite à Genève le 10 février 2017 - de la fin des opérations de déminage et de destruction des mines anti personnel présentes sur son territoire.