Les trois Ordres nationaux

 
Les Ordres nationaux font partie des Ordres de Mérite, c’est-à-dire qu’ils sont institués par l’État en faveur de tout citoyen.

Il existe trois Ordres nationaux.
 

1° L'Ordre de Léopold

Il a été institué par la loi du 11 juillet 1832, complétée par la loi du 28 décembre 1838 et les arrêtés royaux des 3 août 1832 et 16 mai 1839.
Il est le premier Ordre de chevalerie en Belgique, en importance et en ancienneté. En général, il est remis à ceux qui, ayant une certaine position dans la vie, ont fait une longue carrière ou pour un mérite exceptionnel. 
 

2° L’Ordre de la Couronne

Il a été institué par les décrets des 15 octobre 1897 et 25 juin 1898. Il est octroyé en raison de mérites artistiques, littéraires, scientifiques, dans la sphère des intérêts commerciaux et industriels ou pour des services rendus au pays.
 

3° L'Ordre de Léopold II

Il a été institué par le décret du 24 août 1900 et a été incorporé dans le système belge d’ordres et décorations en 1908.  Il est conféré pour des actes de mérite envers le Roi ou la maison royale, ou en récompense d’un nombre d’années de service.

 
Ces Ordres sont organisés en grades de Chevalier, Officier, Commandeur et de Grand officier et en titres de Grand-croix dans les Ordres de Léopold II et de la Couronne, ainsi que de Grand cordon de l’Ordre de Léopold. On peut également citer les Palmes et Médailles.

Au fil du temps, les distinctions entre les Ordres ont quasiment disparu. Mais ceux-ci constituent une hiérarchie combinée, au sein de laquelle se font les promotions.