Aruba, Curaçao, Sint-Maarten, Bonaire, Saint-Eustache et Saba

Blanc

 

 

Dernière mise à jour
 

Coronavirus COVID-19

1. Depuis le 15 juin, voyager de la Belgique vers les pays de l'Union européenne, le Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège est de nouveau autorisé. Qu’il soit également possible d’entrer dans un autre pays dépend du consentement de votre pays de destination. Il est donc très important de vérifier les conseils aux voyageurs par pays afin de connaître la situation dans le pays de destination. Les voyages non essentiels en dehors de l'Union européenne, le Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège restent interdits jusqu’à nouvel ordre.

2. La quarantaine au retour en Belgique n’est pas obligatoire pour les voyageurs qui se déplacent à l’intérieur des frontières de l’UE, au Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège. Notez que l’auto-quarantaine en Belgique reste obligatoire pour les voyageurs qui (re)viennent d'en dehors de cette région, sauf s'il s'agit d'un voyage essentiel.

3. Les voyageurs doivent savoir que de nouveaux foyers de Covid à l'étranger peuvent affecter considérablement leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou les frontières fermées.

4. Le Conseil de l'UE a recommandé la levée des restrictions de voyage à partir du 1er juillet pour 14 pays en dehors de l’Europe : l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Corée du Sud, la Géorgie, le Japon, le Maroc, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. Le gouvernement belge poursuit l'examen de cette liste. Les mesures existantes resteront en vigueur au moins jusqu'au 7 juillet.

 

Curaçao - INFO INAMI : le test Covid est obligatoire avant le départ. Voir plus d'informations ci-dessous.

 

Plusieurs dizaines de cas de Coronavirus ont été confirmés sur les 6 Îles, y compris plusieurs décès sur Aruba, Curaçao et Sint Maarten.

Curaçao : La frontière de Curaçao rouvre le 1er juillet pour les Pays-Bas et plusieurs pays européens dont la Belgique, sans quarantaine obligatoire, aux conditions suivantes :

  1. Au moins 14 jours avant le départ, le voyageur ne peut pas s’être rendu dans un autre pays ou une autre ville avec un risque élevé de Covid19. Si cela s’avère être le cas : il doit entrer en quarantaine.
  2. Un test RCP doit avoir été effectué au maximum 72 heures avant le départ. Le voyageur doit avoir le résultat négatif du test sur lui.
  3. Avant le départ, le voyageur doit compléter en ligne un Passenger Location Card (PLC) et en conserver une version imprimée.
  4. En cas de quarantaine, le voyageur en supporte tous les frais.

Cf. les communiqués 78 à 80 sur https://gobiernu.cw/nl/mededelingen-over-het-coronavirus/

Un vol cargo KLM a lieu chaque mercredi et samedi, qui prend à bord un nombre limité de voyageurs bloqués. Les voyageurs intéressés doivent se rendre auprès du bureau KLM de l’aéroport Hato pour acheter un billet.
Un couvre-feu est d’application entre 21h00 et 06h00. Il est permis de se rendre sur la voie publique deux fois par semaine, en fonction du numéro de la plaque d’immatriculation.
Consultez le site web du Gouvernement de Curaçao : https://gobiernu.cw/nl/voorzorgsmaatregelen/

Aruba : A partir du 1er juillet, les frontières internationales rouvriront pour les passagers en provenance d’Europe, du Canada et des Caraïbes, à l’exception de la République dominicaine et de Haïti. Consultez le site web du Gouvernement d’Aruba:
https://www.overheid.aw/actueel/nieuws_46856/item/crisismaatregelen-regering-van-aruba-in-verband-met-coronavirus-covid-19_48503.html

Bonaire : Les vols à destination de Aruba, Curaçao et Sint Maarten sont possibles. Consultez le site de l’Autorité de Bonaire :
https://www.bonairegov.com/nl/content/q-inzake-covid-19-maatregelen-bonaire

Depuis le 15 juin 2020 il est à nouveau possible de voyager entre Aruba, Curaçao et Bonaire, sans devoir se soumettre à une quarantaine mais avec un screening médical ou un test à l’arrivée.

Sint Maarten : Les passagers en provenance d’Aruba, de Curaçao, de Bonaire, Saba et Saint Eustache sont admis, de même qu’en provenance de quelques autres Îles des Caraïbes. Consultez le site web du Gouvernement de Sint Maarten : http://www.sintmaartengov.org/government/VSA/Health-Updates/NOVELCORONAV...

Saba : une interdiction d’entrée de passagers internationaux est en vigueur depuis le 16 mars, à l’aéroport comme dans le port, au moins jusqu’au 1er juillet (prologeable). Consultez le site web de l’Autorité de Saba : http://www.sabagov.nl

Saint Eustache : Les touristes ne sont pas encore admis sur Saint Eustache. Consultez le site web de l’Autorité de Saint Eustache : https://www.statiagovernment.com/organisation/covid-19/news/2020/06/15/travel-and-quarantine-policy-of-statia-from-the-15th-of-june 

Depuis le 20/02/2019 les frontières aériennes et maritimes entre le Venezuela et Aruba, Curaçao et Bonaire sont actuellement fermées pour une durée indéterminée.

 

 

Les voyageurs doivent être particulièrement vigilants à ne pas se laisser impliquer (inconsciemment) dans des affaires liées au trafic de drogue.

Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

La criminalité à ABC-BES a toujours été d’un niveau moyen à bas. Sur Curaçao nous devons cependant constater une augmentation ces derniers mois du nombre de home jackings : 2 demeures de résidents belges furent récemment victimes d’une attaque à main armée.

La criminalité liée au trafic de drogue augmente aussi. Il est demandé aux voyageurs d’être vigilants afin de ne pas se laisser entraîner (inconsciemment) dans des transactions criminelles. Evitez dans tous les cas de transporter des biens ou des colis pour des inconnus.

La petite criminalité (vol et exceptionnellement agressions) n'affecte pas plus les étrangers que les locaux mais elle touche surtout les personnes portant des signes ostentatoires de richesse.

Afin de limiter les incidents liés à la criminalité, il est conseillé d'observer les mesures de précaution suivantes :

  • ne portez pas de signes ostentatoires de richesse dans la rue (bijoux, équipements ICT coûteux, etc)
  • limitez vos déplacements le soir / pendant la nuit dans les villes et évitez de vous déplacer seul
  • portez sur vous une copie de vos documents de voyage, laissez les originaux dans le coffre-fort de votre hôtel
  • ne laissez pas des objets de valeur ou des documents dans votre voiture
  • en cas d’agression, ne résistez pas et remettez les objets que les agresseurs vous demandent
  • cherchez à contacter prioritairement l’ Ambassade ou le Consulat en cas de démêlés avec les forces de l’ordre.