Bélize

Carte Belize


 
Dernière mise à jour

 

Coronavirus COVID-19

1. Depuis le 15 juin, voyager de la Belgique vers les pays de l'Union européenne, le Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège est de nouveau autorisé. Qu’il soit également possible d’entrer dans un autre pays dépend du consentement de votre pays de destination. Il est donc très important de vérifier les conseils aux voyageurs par pays afin de connaître la situation dans le pays de destination. Les voyages non essentiels en dehors de l'Union européenne, le Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège restent interdits jusqu’à nouvel ordre.

2. La quarantaine au retour en Belgique n’est pas obligatoire pour les voyageurs qui se déplacent à l’intérieur des frontières de l’UE, au Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège. Notez que l’auto-quarantaine en Belgique reste obligatoire pour les voyageurs qui (re)viennent d'en dehors de cette région, sauf s'il s'agit d'un voyage essentiel.

3. Les voyageurs doivent savoir que de nouveaux foyers de Covid à l'étranger peuvent affecter considérablement leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou les frontières fermées.

4. Le Conseil de l'UE a recommandé la levée des restrictions de voyage à partir du 1er juillet pour 14 pays en dehors de l’Europe : l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Corée du Sud, la Géorgie, le Japon, le Maroc, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. Le gouvernement belge poursuit l'examen de cette liste. Les mesures existantes resteront en vigueur au moins jusqu'au 7 juillet.

 

 
Pour le moment il n’y a pas d’infections actives du
coronavirus Covid-19 au Belize. L'état d'urgence a été déclaré le 01/04/2020 pour une période de 30 jours et étendu le 30/04/2020 pour 60 jours.

Un couvre-feu a été instauré de 20 h à 5 h.

Actuellement, les frontières du Belize et de l'aéroport international Philip S. W. Goldson sont fermées. Au 5 avril, toutes les frontières étaient également fermées aux ressortissants du Belize souhaitant entrer dans le pays

Les voyageurs qui seraient toujours au Belize doivent contacter d'urgence l'Ambassade de Belgique à Mexico via  mexico@diplobel.fed.be

Vous trouverez une information détaillée (en anglais) sur le site internet du Ministère de la Santé de Belize: http://health.gov.bz/www/

Pour toute question concernant votre (éventuel) voyage, nous vous invitons à consulter votre compagnie aérienne, votre agence de voyage et/ou votre compagnie d’assurance.

Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be
 

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Les séjours au Belize se déroulent en général sans problème.

La criminalité est en augmentation à Belize-city, surtout dans les quartiers sud de la ville. Il est recommandé de ne pas s’attarder à Belize-city et de rejoindre directement les centres touristiques.

 
Risque terroriste


Le risque terroriste est faible mais il faut garder à l'esprit, comme ailleurs dans le monde, que les terroristes peuvent frapper partout et à n'importe quel moment.

 
Criminalité


Des incidents violents à l'encontre de touristes, vols à main armée et viols, ont été rapportés mais restent exceptionnels.

Des voleurs opèrent à Belize City et dans les autres agglomérations ainsi que dans les sites touristiques tels que San Pedro, Caye Caulker et Plalcencia. La criminalité est en augmentation à Belize-city, surtout dans les quartiers sud de la ville. Il est recommandé de ne pas s’attarder à Belize-city et de rejoindre directement les centres touristiques. De manière générale, il est conseillé d'éviter les allées sombres, de jour comme de nuit, de ne pas porter de bijoux et, si possible, de se déplacer en groupe. Il est recommandé d'utiliser les services de guides qualifiés, facilement disponibles auprès des nombreuses agences touristiques, pour les randonnées hors des sentiers battus.

Une prudence particulière est conseillée dans la région frontalière avec le Guatemala et il est fortement recommandé de n'utiliser que les postes frontières officiels pour passer d'un pays à l'autre. Le passage pour raisons touristiques y est aisé. Il convient d'être en possession de son passeport et une taxe sera perçue lors du franchissement de la frontière.
Les conditions de sécurité sont aléatoires à Belize City (capitale économique). La petite criminalité y est en augmentation, surtout dans les quartiers Sud de la ville et les rues George Street et Kraal Road.

Il est donc préférable:

  • de prendre un taxi plutôt que de se promener à pied et hors des axes principaux de la ville ; 
  • de ne pas porter de bijoux ou d’objets de valeur ;
  • de circuler la nuit à plusieurs et de ne pas s’attarder dans les rues et les bars.