Botswana

Carte Botswana

 

Dernière mise à jour

 

Coronavirus COVID-19

1. Depuis le 15 juin, voyager de la Belgique vers les pays de l'Union européenne, le Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège est de nouveau autorisé. Qu’il soit également possible d’entrer dans un autre pays dépend du consentement de votre pays de destination. Il est donc très important de vérifier les conseils aux voyageurs par pays afin de connaître la situation dans le pays de destination. Les voyages non essentiels en dehors de l'Union européenne, le Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège restent interdits jusqu’à nouvel ordre.

2. La quarantaine au retour en Belgique n’est pas obligatoire pour les voyageurs qui se déplacent à l’intérieur des frontières de l’UE, au Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège. Notez que l’auto-quarantaine en Belgique reste obligatoire pour les voyageurs qui (re)viennent d'en dehors de cette région, sauf s'il s'agit d'un voyage essentiel.

3. Les voyageurs doivent savoir que de nouveaux foyers de Covid à l'étranger peuvent affecter considérablement leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou les frontières fermées.

4. Le Conseil de l'UE a recommandé la levée des restrictions de voyage à partir du 1er juillet pour 14 pays en dehors de l’Europe : l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Corée du Sud, la Géorgie, le Japon, le Maroc, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. Le gouvernement belge poursuit l'examen de cette liste. Les mesures existantes resteront en vigueur au moins jusqu'au 7 juillet.

 

 
Suite à une épidémie de fièvre jaune entre autres en Angola et en RDC, les autorités du Botswana ont actualisé la liste des pays pour lesquels un certificat de vaccination est obligatoire. Sans certificat, l’accès au territoire sera refusé aux voyageurs provenant des pays concernés.
 

CORONAVIRUS (COVID-19)

Des mesures sont prises dans le monde entier en vue de freiner la propagation du Covid-19 et d’enrayer la pandémie. De nombreux pays ont mis en place des restrictions de voyage telles que l’interdiction d’entrée pour les voyageurs de certains pays, fermeture de frontières et/ou des quarantaines. De nouvelles restrictions peuvent être imposées avec peu de préavis. Les projets de voyage peuvent dès lors être gravement perturbés et les voyageurs peuvent être contraints de rester à l'étranger plus longtemps que prévu. Le risque que des citoyens belges se retrouvent bloqués est donc élevé. Il est dès lors conseillé de différer tout voyage vers le Botswana.

Depuis le 28 mars, tous les vols commerciaux au départ ou à l’arrivée du Botswana sont suspendus pour une durée indéterminée. Les frontières terrestres sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Une quarantaine de 14 jours est obligatoire pour toute personne rentrant sur le territoire dans un lieu désigné par les autorités locales.

Le 31 mars, le gouvernement du Botswana a déclaré l'état d'urgence, qui a depuis été étendu à six mois. Le confinement de la zone COVID-19 du Grand Gaborone est levé depuis le 15 juin 2020. Néanmoins, certaines règles ont été maintenues. Les ressortissants belges présents au Botswana, qu’ils soient de passage ou résidents, doivent respecter scrupuleusement les consignes des autorités locales. Depuis le 1er mai, le port du masque est obligatoire dans les espaces publics. Le pays a été découpé en différentes zones, le passage d’une zone à une autre nécessite un permis spécial délivré par les autorités locales.

Les Belges qui devaient voyager doivent contacter en premier lieu leur tour-opérateur, assurance ou compagnie aérienne.

Les Belges se trouvant actuellement en voyage doivent d’abord s’adresser aux autorités locales, à leur agence de voyage, tour-operator ou compagnie aérienne, pour assistance. En cas d’urgence, l’Ambassade de Belgique à Pretoria peut être contactée (pretoria@diplobel.fed.be).

Voici quelques liens utiles pour de plus amples informations en ce qui concerne un changement éventuel de la situation : 

 

Afin de mieux organiser l'assistance consulaire, nous vous conseillons également d'enregistrer votre voyage via www.travellersonline.diplomatie.be

 

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

A condition de respecter les précautions d’usage, il est généralement possible de voyager au Botswana en toute sécurité. La situation politique au Botswana est stable, et aucune perturbation majeure n’est à déplorer. Malgré cette stabilité, la criminalité est en constante augmentation depuis quelques années, principalement dans les grands centres urbains (Gaborone, Francistown et Maun). Il est donc conseillé de ne pas conserver sur soi des objets ou des documents de valeur et d’éviter de se déplacer à pied dans les quartiers excentrés ou de nuit. De plus, il est recommandé de se tenir au courant de l'évolution de la situation politique avant le départ.

Il est également recommandé de se tenir à l’écart de toute manifestation, rassemblement public. Ceux-ci peuvent parfois dégénérer et entraîner de graves perturbations.

 
Criminalité

La criminalité est relativement faible mais augmente depuis quelques années. La vigilance est de mise, surtout après le coucher du soleil. Il est donc recommandé d’éviter de marcher seul après la tombée de la nuit.  Le vol avec violence de véhicules concerne essentiellement les véhicules tout-terrain. Des voleurs  cassent souvent les fenêtres des voitures. Gardez vos objets de valeur hors de vue. Il faut éviter les signes extérieurs de richesse et le port d’objets de valeur.

Il ne faut  opposer aucune résistance lors d'une éventuelle attaque. Le vol dans les maisons est en augmentation et est souvent le fait de bandes armées. Des cas d'agressions et de viols ont également été rapportés.