Cambodge

Carte Cambodge

 

Dernière mise à jour

 

Coronavirus COVID-19

Consultez également la page d'accueil de ce site web pour un aperçu des codes couleurs. 

Les déplacements non-essentiels en dehors de l'Union européenne, du Royaume-Uni, de la Suisse, du Liechtenstein, de l'Islande et de la Norvège restent interdits jusqu’à nouvel ordre conformément à l'article 18, §1 de l'Arrêté ministériel du 30 juin 2020. Toute personne de retour d’un voyage dans une de ces zones doit se mettre en quarantaine en Belgique et se soumettre à un test. Plus d'informations sur www.info-coronavirus.be.

A partir du 1er août 2020, TOUS les voyageurs revenant en Belgique sont tenus de remplir le « Passenger Locator Form ». De plus amples informations peuvent être consultées sur www.info-coronavirus.be.

Les voyageurs doivent être conscients du fait que de nouvelles flambées de Covid à l'étranger peuvent fortement affecter leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou si les frontières sont fermées.

Si vous vous trouvez actuellement ou si vous effectuez un voyage essentiel dans une zone à laquelle l’Arrêté ministériel ci-dessus s'applique, il est recommandé de lire les conseils ci-dessous concernant l'ensemble des questions de sécurité dans cette zone.

 

INFO INAMI : le test Covid est obligatoire avant le départ. Voir plus d'informations ci-dessous.

 

 

Les autorités cambodgiennes ont suspendu la délivrance de visas à l’arrivée et de e-visa. Tout étranger doit introduire une demande de visa auprès de l’Ambassade du Cambodge. Tout étranger doit être muni d’une attestation médicale prouvant un test négatif au Covid-19 délivré maximum 72 heures avant le jour de départ pour entrer dans le pays. 

À l’exception de femmes et hommes d'affaires, d'employés, d'experts, de techniciens et leur famille, pour lesquels une entreprise au Cambodge se porte garante, et des détenteurs d'un visa A (diplomatique) ou d'un visa B (officiel), tout étranger doit payer une caution de 2000 USD (cash ou carte de crédit) à l'arrivée, ainsi qu'une assurance médicale de 90 USD, pour couvrir les frais du test COVID-19 obligatoire ainsi que les frais des éventuelles mesures de quarantaine.

Tous les voyageurs ayant emprunté le même moyen de transport seront emmenés vers un centre ad hoc pour un test au Covid-19. Les résultats devront être attendus sur place pendant un ou deux jours. En cas de test positif chez un des co-voyageurs, tous les voyageurs seront placés en quarantaine dans une centre public pendant 14 jours. Si aucun des co-voyageurs n’est positif au coronavirus, les voyageurs devront s’auto-isoler sur leur lieu de résidence pendant 14 jours sous contrôle des autorités locales. Le 13ième jour de l’auto-isolation, un nouveau test au Covid-19 sera requis.

Les vols commerciaux vers l’Europe se font rares et les frontières des pays voisins sont fermées. Il est recommandé aux personnes qui séjournent pour une courte période au Cambodge, telles que les touristes ou les étudiants, d’organiser un retour tant que cela demeure possible. Les personnes qui résident de façon permanente au Cambodge doivent elles-mêmes estimer si le fait de rester sur place constitue la meilleure option. Le logement, les finances, la famille, les assurances, la condition médicale et les soins de santé sont des éléments à prendre en considération. Les infrastructures médicales au Cambodge sont très limitées. Une maladie grave nécessite souvent un rapatriement sanitaire. Il est primordial de disposer d’une bonne assurance-santé (couvrant aussi le rapatriement médical) pour l’entièreté du séjour au Cambodge.

Les restrictions mises en place par les autorités au Cambodge et en Thaïlande empêchent à ce stade tout déplacement des membres de l’Ambassade au Cambodge.

 

La situation politique au Cambodge peut mener à des tensions au sein de la population. Il est conseillé d’éviter les rassemblements publics et les manifestations, de suivre les consignes de sécurité des autorités locales et de suivre attentivement l'actualité.

Merci de vous référer aux mises à jour régulières sur le site web (https://thailand.diplomatie.belgium.be/fr) et la page Facebook de notre ambassade à Bangkok.

Pour tout voyage au Cambodge, vous pouvez vous inscrire sur https://travellersonline.diplomatie.be.

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

La plupart des visites touristiques au Cambodge se déroulent sans problème. Les plus grands risques sont les accidents de la route et, dans une moindre mesure, la petite criminalité, comme le vol et les escroqueries. A condition de respecter les précautions habituelles, il est possible de voyager au Cambodge en sécurité.

Des tensions politiques sont présentes et des manifestations peuvent se produire. Les voyageurs sont tenus d'observer rigoureusement les consignes des autorités locales et d’éviter les rassemblements publics.

La vigilance est recommandée, car il reste de nombreuses mines et munitions non explosées  dans certaines régions isolées.

Si vous êtes victime d’un acte criminel ou d’un accident contactez immédiatement la police au numéro 117 ou 118 et si nécessaire le 119 pour une ambulance.  Notez cependant que dans certains cas, les services de la police seront jugés en deçà de nos attentes.

Régions dont la visite est déconseillée

Les tensions frontalières entre la Thaïlande et le Cambodge dans la province au nord de Preah Vihear se sont apaisées.

Menace terroriste

Il ne semble pas exister de menace terroriste spécifique à l’encontre des étrangers au Cambodge. Il est néanmoins conseillé de rester vigilant.

Criminalité

Dans les principaux centres urbains il convient d'être vigilant contre les agressions (armées), les vols à l'arraché , les arnaques, les escroqueries avec des bijoux et pierres précieuses, des produits de contrefaçon ou encore des produits d’espèces animales protégées.

Plus spécifiquement à Phnom Penh et Sihanoukville (y compris la zone balnéaire de Kompong Som). Il est recommandé d’être plus alerte la nuit et de se déplacer de préférence en journée.

Dans les endroits touristiques et en particulier à Siem Reap, aux alentours des temples d’Angkor Wat, des enfants sont utilisés pour vendre des souvenirs. N’encouragez pas ces pratiques en achetant chez eux, achetez seulement chez des adultes.

Depuis Janvier 2014, la police de Sihanoukville a constaté des cas de «dopage de boisson », ou l'ajout de substances narcotiques ou de drogues, et des agressions d’étrangers dans la vie nocturne. Soyez vigilant dans et autour des zones de divertissement pendant la nuit et ne laissez jamais votre verre sans surveillance. Prenez votre boisson lors de vos déplacements. Depuis début 2015, il y a une augmentation du nombre de viols et d’attentats à la pudeur contre les étrangers, principalement à Sihanoukville, mais aussi à d'autres endroits. Il est conseillé de prendre les précautions appropriées si vous prévoyez de faire la fête sur les îles au large de la côte de Sihanoukville, ainsi que dans d'autres endroits, car ces îles sont isolées et l'accès aux soins médicaux est limité ou inexistant.

Vous ne devriez pas accepter une invitation de quelqu'un que vous ne connaissez pas. Les voyageurs qui acceptent ce genre d'invitations peuvent être forcés de participer à des jeux de hasard, presque toujours pour finir comme ‘le perdant’.

Il est fortement recommandé de laisser son passeport et son billet d’avion dans un lieu sûr et de ne conserver sur soi qu’une photocopie de ces documents. Il vaut mieux éviter de se dessaisir de son passeport auprès des agences de location ou des hôtels.

Ne portez pas sur vous plus d’argent que nécessaire.

Lors des déplacements de nuit, vous devez faire preuve de prudence, particulièrement si vous êtes à pied ou en cyclo-pousse ou mototaxi. Si vous vous déplacez en tuk-tuk, il est absolument nécessaire de convenir le prix à l'avance. En descendant, il y a lieu de payer avec de l'argent à portée de main, dans la poche de votre veste ou de votre pantalon, sans montrer votre portefeuille. Des bandes attendent ce moment pour s'emparer de votre portefeuille (bag snatching).