Canada

Carte Canada

Dernière mise à jour

 

Coronavirus COVID-19

  • Les voyages non essentiels à l’étranger depuis la Belgique sont vivement déconseillés.
  • Vous trouverez des informations sur les mesures à prendre lors du retour en Belgique sur le site www.info-coronavirus.be/fr/voyages.

 

Les voyages non essentiels au Canada sont à nouveau autorisés pour la plupart des voyageurs doublement vaccinés (Pfizer, Moderna, Janssen (J&J) ou Astrazeneca) depuis au moins 14 jours.

Tous les renseignements officiels sur les obligations canadiennes se trouvent sur le site web du Gouvernement du Canada

La décision finale quant à l’admission sur le territoire canadien est de la compétence exclusive des gardes-frontière canadiens.

Des exceptions sont prévues, notamment pour les diplomates, le personnel d’équipage et les passagers en route vers un autre pays qui transitent par le Canada. Les participants au Programme Vacances-Travail (PVT) peuvent également voyager (il n’est plus nécessaire de présenter une offre d’emploi en cours de validité).

Consultez la liste complète des exceptions

 

1/ Voyages par avion

Tous les voyageurs aériens autorisés à entrer au Canada doivent présenter à leur transporteur aérien un résultat négatif à un test (PCR) effectué en laboratoire. Ce test PCR doit avoir été réalisé au cours des 72 heures avant le départ. Les voyageurs qui présentent des symptômes du COVID-19 ne pourront pas monter à bord d'un avion à destination du Canada.

Tous les voyageurs admissibles arrivant au Canada par voie aérienne doivent aussi obligatoirement soumettre leur renseignements électroniquement au moyen de l’application ArriveCan AVANT de monter à bord de leur vol. A moins qu’ils arrivent depuis les Etats-Unis et qu’ils y aient séjourné au moins 14 jours, ils seront soumis à un nouveau test de dépistage PCR à l’aéroport dès leur arrivée au Canada – et devront se placer en quarantaine en attendant le résultat du test, ce qui peut prendre jusqu’à 72 heures. En cas de test positif, la quarantaine est prolongée, et un second test Covid doit se faire au 8e jour. Ce système de test supplémentaire à l’arrivée s’étendra à tous les voyageurs. Et ce, au moins jusqu’au 31 janvier 2022.

Par ailleurs, les voyageurs qui disposeraient d’une exemption vaccinale préalablement autorisée par leurs(s) transporteur(s) aérien(s) doivent obligatoirement se mettre en quarantaine pendant 14 jours dès leur arrivée au Canada, et de toute façon subir deux tests, le 1er et le 8e jour.

Jusqu’à nouvel ordre, les aéroports de Montréal, Toronto, Calgary et Vancouver sont les seuls à accepter des vols commerciaux internationaux. Les passagers en transit doivent être un possession d’une autorisation de voyage électronique valable. Durant le transit, ils sont tenus de rester dans la zone internationale de l’aéroport. La durée de leur séjour en transit ne peut dépasser 24 heures.

 

2/ Voyages par voie terrestre

Les voyageurs entièrement vaccinés arrivant au Canada par voie terrestre depuis les Etats-Unis doivent présenter un test PCR négatif (sauf enfants de moins de 5 ans), mais sont exemptés de la quarantaine de 14 jours s’ils peuvent prouver leur double vaccination à l’aide de l’application ArriveCan. A défaut, la quarantaine demeure d’application.

Pour plus d’informations, consulter les sites web suivants :

     

    Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be

     
    Travellers Online

     

    Description

    Sécurité générale

    Il n'y a pas de risque particulier lors de voyages au Canada. De nombreux touristes, notamment des Belges, visitent le pays chaque année.

    Vu la spécificité des mesures de sécurité dans les aéroports et lors du passage de frontières, il est recommandé d'arriver bien à l'avance à l'aéroport lors du départ et de respecter les contrôles. Vous trouverez plus d'informations sur les sites: http://www.cbsa.gc.ca/menu-fra.html et http://www.securitepublique.gc.ca/index-fra.aspx.

    Les voyageurs se rendant au Canada sont invités à faire preuve de bon sens, de prudence et de vigilance et à suivre rigoureusement les conseils des autorités canadiennes. Vous trouverez de plus amples informations sur le site web de l'Ambassade du Canada à Bruxelles et sur celui de l'Ambassade du Canada à Paris.
     
    Criminalité

    Les précautions suivantes sont à recommander si l'on veut éviter d'être victime de petits criminels, comme des pickpockets:

    • Gardez à l'œil vos effets personnels et documents de voyage, surtout dans les aéroports, les transports publics et les lieux touristiques fréquentés;
    • Les grandes villes comme Montréal, Toronto et Vancouver peuvent être des terrains de prédilection pour la petite criminalité urbaine;
    • Ne portez pas de bijoux de valeur et ne circulez pas avec de grandes quantités d'argent liquide;
    • Ne laissez pas vos bagages ou objets de valeur sans surveillance ou eu la vue dans la voiture ou la chambre d'hôtel;
    • Les touristes en sac à dos voyageant seul sont une cible facile pour la petite criminalité. Aussi est-il conseillé de ne pas faire d'auto-stop et de ne passer les nuits que dans des logements sûrs, où l'on n'est pas isolé.

    Au Canada, en général, le numéro à composer pour appeler les services d’urgence est le 911. Toutefois, dans certaines régions éloignées en Colombie-Britannique, en Saskatchewan et dans la province de Terre-Neuve et Labrador, on utilise des numéros d’urgence locaux. Dans les Territoires du Nord-Ouest, au Nunavut et au Yukon également. Dès-lors mieux vaut s’informer des numéros à composer en cas de besoin une fois arrivé à votre lieu de destination.