Chine

Carte Chine

Dernière mise à jour

A condition de respecter les précautions d'usage, il est possible de voyager en Chine en sécurité.

Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be. 

Informations sur les ouragans:

 Nous vous prions de prendre toutes les précautions nécessaires et de suivre attentivement, les dernières informations des autorités locales.

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Sécurité générale

Moyennant le respect des règles habituelles de prudence, il est possible de voyager à travers la Chine dans de bonnes conditions de sécurité. La population locale se montre d'ordinaire fort accueillante à l'égard des occidentaux et les délits commis sur les ressortissants étrangers sont punis plus sévèrement que ne le sont ceux perpétrés contre les résidents nationaux. La peine de mort est fréquemment appliquée, notamment pour les délits liés aux stupéfiants. 

La Chine n’est cependant pas l’abri d’actes violentes qui visent les forces de l’ordre mais aussi la population, spécialement depuis 2013 (Beijing, Kunming, Urumqi). La région autonome du Xinjiang est particulièrement visée et a été le théâtre d’événements violents ayant fait plusieurs dizaines de morts ces derniers mois, le plus souvent dans des lieux publics très fréquentés (gares, marches,…).

Les attaques ne ciblent pas expressément les touristes ou les étrangers, mais le danger d’être au mauvais endroit au mauvais moment est toujours présent. Il est recommandé de se tenir à l’écart d’éventuels rassemblements ou manifestations et de faire preuve de la plus grande vigilance lors de vos déplacements.

Un nombre croissant de cas d’extorsion sous la contrainte physique de sommes d’argent importantes ont également été signalés à Shanghai, aux abords de la Nanjing Dong Lu et du Bund. Il est fortement recommandé d’éviter de suivre tout type de personne rencontrée de façon fortuite qui proposerait aux touristes de se rendre dans un magasin, un bar ou un salon de massage à proximité. De façon générale, il est indiqué d’éviter tout type d‘établissement n'ayant pas été recommandé par une source fiable.


En Chine, des manifestations et protestations ont lieu quotidiennement. Il est conseillé aux compatriotes d’éviter ces manifestations. On signale de plus parfois une attitude négative à l’encontre des intérêts japonais (hôtels, restaurants, firmes, voitures et produits japonais). Par précaution, l’ambassade conseille d’adopter une attitude retenue et discrète lors de tels incidents pour éviter l’escalade, une agression verbale et physique ou d’éventuels dommages matériels.

Franchir la frontière sino-pakistanaise est formellement déconseillé en raison de l'instabilité qui règne en Afghanistan. On évitera, pour le même motif, de se rendre dans la région du Pamir (province du Xinjiang) située aux confins du Pakistan, du Tadjikistan et de l'Afghanistan. Il convient également d'être vigilant dans certaines régions du pays moins sécurisées par les autorités et où le risque de vols est dès lors plus élevé, telles les zones frontalières avec la Sibérie, le Vietnam, le Pakistan, le Laos et la Birmanie/Myanmar. Il est aussi fortement déconseillé de s'aventurer seul dans des régions isolées ou reculées comme la Mongolie intérieure ou le Xinjiang.


Tibet
Les touristes non-chinois peuvent visiter le Tibet en groupe à deux conditions. Les voyageurs doivent être en possession du "Alien's Travel Permit" du "Tibetan Tourism Bureau" et le voyage doit être organisé en collaboration avec une agence de voyage tibétaine. L’octroi de permis est parfois suspendu pour des périodes indéterminées, ce qui empêche de facto l’accès au Tibet pour les touristes. Pour de plus amples informations adressez-vous à votre agence de voyage locale.

Les ATP peuvent être demandés auprès de la Mission diplomatique chinoise ou auprès du Tibetan Tourist Bureau à Pékin (118 Beisihuan Douglu, tel.+86-10-6498.0373).

Il n'y a pas de risque particulier lors de voyages à Hong Kong et Macau, R.A.S. (Régions Administratives Spéciales) de la République Populaire de Chine.

Des millions de touristes, parmi lesquels des milliers de Belges, visitent Hong Kong chaque année. La R.A.S. Hong Kong est une société stable qui a ses propres lois et démontre le plus grand respect pour la ‘ rule of law’. La police est courtoise, mais stricte et efficace. Les règles sont scrupuleusement respectées. Le risque de criminalité violente est limité, mais comme dans toutes les métropoles à population dense des incidents de vol à la tire et de fraude aux cartes bancaires sont signalés.