Chypre

Carte Chypre

Dernière mise à jour
 

Coronavirus COVID-19

  • Les voyages dans l’UE sont possibles : la vigilance reste de mise et les conditions de voyage liées au COVID-19 doivent être strictement respectées.
  • Vous trouverez des informations sur les mesures à prendre lors du retour en Belgique sur le site info-coronavirus. 

 

1. Mesures d’accès au pays

A compter du  18 avril 2022 sont mises en places 2 modifications majeures dans l’accès à l’ile de Chypre :

  • La disparition du PLF
  • La disparition du système de code-couleur pour les pays de provenance.

Les mesures simplifiées prennent désormais uniquement en compte le statut vaccinal du passager :

CONDITIONS D’ENTREE

 

Certificat de vaccination

 

Certificat de rétablissement

 

Aucun certificat

Cyprus Flight Pass 48h avant le départ

 

NON

 

NON

 

NON

PCR négatif de 72h ou RAPID test négatif de 24h (aux frais du voyageur)

NON

NON

 OUI

Test PCR à l’arrivée (aux frais du voyageur)

          NON

NON 

NON 

 Les voyageurs vaccinés ou récemment rétablis de plus de 18 ans peuvent entrer en République de Chypre à condition qu’ils puissent présenter :

  • Un certificat de vaccination complète ( soit 2 doses de moins de 9 mois, soit 3 doses sans date d’échéance)
  • Un certificat de rétablissement  de plus de 7 jours après le test positif et moins de 180 jours

Les voyageurs de moins de 18 ans sont considérés comme ayant complété leur schéma vaccinal s’ils ont reçu la 2ème dose (pour vaccin à 2 doses) ou la dose unique.

Les passagers de plus de 12 ans n’étant pas vaccinés ou n’ayant pas de certificat de rétablissement, devront pouvoir présenter le résultat négatif d’un test PCR de moins de 72h avant le décollage, ou d’un RAPID test de moins de 24h avant le décollage. Remarque : La République de Chypre se réserve toujours le droit de procéder à des tests aléatoires sur tous les passagers de plus de 12 ans à leur arrivée sur l’ile. Le résultat du test est disponible sur la plateforme  www.covid-testcyprus.com et il n’est pas nécessaire de respecter un isolement dans l’attente des résultats.

Précision : Les compagnies aériennes sont tenues de vérifier que les passagers sont bien détenteurs d’un des documents cités ci-dessus, avant de les autoriser à embarquer. Néanmoins, elles ne sont pas obligées d’en vérifier la validité.

Tout voyageur qui arrivera à Chypre avec un document périmé se verra délivrer une amende de 300 euros. De même, tout voyageur qui refusera de se faire tester à l’arrivée se verra mettre en quarantaine pour uen durée de 10 jours à ses propres frais (transport vers le lieu de quarantaine, logement, nourriture, boissons…).

Toutes les informations sont disponibles ici : Covid19 Travel Protocol (visitcyprus.com).


2. Mesures locales

Un allégement des mesures sera progressivement mis en place depuis le 11 avril 2022. Il est donc recommandé de vérifier les éventuels changements.

  • Depuis le 11 avril, le port du masque n’est plus obligatoire en extérieur. Il le reste pour l’instant en intérieur.
  • Depuis le 11 avril, abolition du Safe Pass pour accéder aux services publics, aux sites archéologiques, musées, galeries d’art, marchés aux puces, bazars, festivals etc… Le Safe Pass reste nécessaire pour l’entrée dans les églises, les conférences, cérémonies de mariage, casino, croisières, parcs à thèmes, aires de jeux, nightclubs, restaurants, cafés, bars et autres services de restauration etc…
  • A compter du 18 avril, abolition du SafePass dans les commerces de détail et les malls (à l’exception des services de restauration de ces malls).
  • Depuis le 11 avril, levée des jauges de capacité d’accueil au sein des théâtres et cinémas

ATTENTION : pour l’obtention du Safe Pass, le certificat de vaccination est considéré comme périmé au-delà de 7 mois (et non 9) et le certificat de rétablissement au-delà de 90 jours (et non 180), contrairement aux conditions de validité pour l’entrée dans le pays.

  • Plus d’informations concernant le "SafePass" sur le portail dédié des autorités chypriotes.
  • Un numéro de téléphone dédié est mis à la disposition des voyageurs : Le +357 22 285 757 depuis l’étranger ou le 1474 depuis Chypre.
  • Il convient de suivre l’évolution de la situation sanitaire et les consignes des autorités locales sur le site du ministère de la santé chypriote (en anglais), sur le site du PIO (en anglais).

 

3. Chypre du Nord

  • En ce qui concerne la partie nord de l’île (non reconnue comme Etat indépendant, les possibilités d’assistance consulaire sont donc extrêmement limitées), les renseignements repris ci-dessous sont donnés à titre purement informatif, et sous réserve de modifications régulières et sans préavis
  • Les conditions d’accès ne semblent néanmoins pas avoir changé et peuvent être consultées ici : KKTC Sağlık Bakanlığı > TRAVEL RULES (ct.tr).
  • L’équivalent d’un formulaire PLF est désormais requis pour toute entrée par voie terrestre, aérienne ou maritime; ce formulaire est à remplir sur la plateforme : https://adapass.gov.ct.tr.
  • Un pass sanitaire est également en vigueur au Nord de l’île et certains lieux sont inaccessibles aux non-vaccinés.
  • Les points de passage sur la ligne verte, séparant le Nord et le Sud de l’île, sont à nouveau ouverts depuis le 4 juin. Il convient de se munir impérativement d’un certificat en anglais de test PCR ou antigénique de 72 heures. Néanmoins les personnes vaccinées n’ayant pas de test PCR pourront l’effectuer au moment du passage de la frontière. Tous les documents doivent être présentés en format papier.
  • Pour les visites touristiques en autocar venant du sud de l’ile, les touristes non vaccinés venant de pays orange pourront traverser pour la journée à condition qu’ils présentent un test PCR négatif effectué au cours des dernières 72 heures ou un test antigénique négatif effectué au cours des dernières 48 heures.
  • S’agissant de l’accès au Nord de l’île, des restrictions spécifiques s’appliquent en fonction des pays par lesquels le voyageur a transité dans les 10 derniers jours précédant son entrée sur le territoire chypriote. Un système de codes couleurs est aussi appliqué dans le nord de l’ile (source : KKTC Sağlık Bakanlığı > COVID-19 > ÜLKELERE GÖRE RENK KODLARI (ct.tr)).
  • La Belgique est actuellement classée en zone orange, ce qui correspond aux conditions d’entrée suivantes (également valable pour les enfants de 6 à 18 ans) :
    •  Personnes vaccinées ou en rétablissement
      • Certificat de vaccination ou de rétablissement valide
      • Test PCR de moins de 72 heures avant le départ
      • Pas de quarantaine
    • Personnes non-vaccinées
      • Test PCR de moins de 72 heures avant le départ
      • Quarantaine de 5 jours
      • Test PCR à la fin de la quarantaine.

il est à signaler que les vols décollant du nord de l’île en direction de la Belgique (aéroport « d’Ercan », non agréé par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI)) sont considérés comme des vols en provenance de Turquie (escale obligatoire), et dès lors leurs passagers seront soumis aux règles sanitaires applicables à l’entrée depuis ce pays.

Les personnes se trouvant actuellement en voyage à Chypre sont invitées à s'enregistrer sur le site web www.travellersonline.diplomatie.be. En cas d'urgence, les personnes concernées peuvent contacter l’Ambassade ou s’adresser aux autorités locales pour assistance.

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Sécurité générale

Informations générales

La plupart des visites en Chypre s'effectuent sans difficulté particulière

L'île de Chypre demeure divisée dans sa longueur par une ligne de cessez-le-feu, imposée par les Nations Unies en 1974, la «Ligne Verte». Celle-ci sépare le territoire placé sous le contrôle effectif du gouvernement  de la République de Chypre, internationalement reconnue  de  celui de la soi-disante République Turque de Chypre du Nord. La «République Turque de Chypre du Nord » (RTCN), s'est autoproclamée indépendante en 1983 et n'a été reconnue par aucun pays de la Communauté internationale, sauf par la Turquie. La capitale, Nicosie, est aussi coupée en deux par la Ligne Verte. Les communautés greco-chypriote et turco-chypriote vivent séparées, malgré l'ouverture partielle de la Ligne Verte depuis 2003.

Les touristes visitant la partie nord de l’île (contrôlée par l’armée turque et la "République turque de Chypre nord" non reconnue internationalement) doivent impérativement respecter les interdictions de prises de vue aux abords des zones militaires turques protégées et identifiées comme telles par des panneaux comportant la mention « zone interdite » en plusieurs langues, dont le français. Il arrive en effet que des personnes soient arrêtées par la police de la « RTCN » pour n’avoir pas respecté ces interdictions, que l’armée turque applique scrupuleusement. Il est à cet égard fortement déconseillé de pénétrer dans la « zone tampon » en dehors des points de passage autorisés, des sentinelles armées en assurant de chaque côté la protection. En outre, certaines zones de la ligne verte sont  minées.

Ces circonstances ne troublent toutefois pas l'activité touristique sur l'île, qui est visitée chaque année par quelque 30 000 Belges.


Criminalité

Le degré de criminalité dans l'île est moins élevé que dans la plupart des pays de l'Union européenne. Depuis l'ouverture de la ligne verte en 2003, elle a tendance à augmenter. Les touristes sont parfois confrontés à de la petite criminalité telle que pick pockets, vente d’imitations de produits de luxe etc… 

De petits vols se produisent surtout durant la saison touristique.