Congo (-Brazzaville)

Carte Congo (Republique)

Dernière mise à jour

La Belgique a rouvert une Ambassade à Brazzaville depuis le 10 décembre 2018. Jusqu’à nouvel ordre, cette Ambassade n’assure pas les missions consulaires à l’exception de l’assistance aux Belges en difficulté en collaboration avec les Consuls honoraires de Belgique à Brazzaville et à Pointe Noire. Notre Consul honoraire à Pointe Noire peut également légaliser ds documents. Pour les autres matières consulaires, l’Ambassade de Belgique à Kinshasa reste compétente.

 À condition de respecter les précautions d’usage, il est généralement possible de voyager en République du Congo en sécurité.

Depuis l’Accord de Paix de décembre 2017 qui a mis fin aux hostilités dans le département du Pool, la route principale qui relie Brazzaville à Pointe Noire est à nouveau utilisable. Il est toutefois recommandé de circuler uniquement de jour et d’éviter les routes secondaires.

Bien qu’il n’y ait pas d’incidents particuliers à mentionner dans un passé récent, l’instabilité en République Centrafricaine et l’activité dans ce pays de groupes armés justifie que l’Ambassade recommande d’éviter les voyages non essentiels dans la zone frontalière entre la République du Congo et la République Centrafricaine.

Les voyages non essentiels dans la zone frontalière avec la République centrafricaine sont déconseillés.

Afin de nous permettre d’organiser au mieux l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer vos coordonnées de voyage via le site web suivant : https://travellersonline.diplomatie.be.
 

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Informations générales

La sécurité est assurée dans l’ensemble du pays.

La route principale entre Brazzaville et Pointe Noire peut à nouveau être utilisée par les véhicules privés. Evitez, toutefois, d’y rouler de nuit et restez sur la route principale.

En raison de l’instabilité et de l’insécurité qui règnent en République Centrafricaine, l’Ambassade recommande d’éviter  les voyages non essentiels dans le nord du pays dans la zone frontalière avec la République centrafricaine.

Les voyages non essentiels sont déconseillés dans le nord du pays dans la zone frontalière avec la République centrafricaine, où sévissent des bandes criminelles et des milices terroristes armées.

De manière générale, dans le contexte politique actuel, il est recommandé de se tenir au courant de l’actualité, de demeurer vigilant et de se tenir éloigné de tout rassemblement de foule.

Criminalité

A Brazzaville et dans les agglomérations au Nord du pays, le taux de criminalité est bas. Les voyageurs doivent cependant prendre les précautions élémentaires d'usage:
- évitez de porter de grosses sommes d'argent sur soi,
- soyez discret avec vos appareils photos et vos sacs à main,
- dissimulez vos passeports et autres documents essentiels. Circulez en ville avec une copie de vos documents d’identité et visa congolais. Les étrangers peuvent  faire l’objet de contrôles d’identité et de régularité de séjour sur la voie publique,
- évitez de sortir seul le soir en dehors des quartiers centraux
Les voyageurs sont invités à mettre leur véhicule en lieu sûr et de ne pas y conserver d’objets de valeurs ou des documents essentiels.

Bien que la sécurité en République du Congo reste satisfaisante, on constate une certaine augmentation de délits de droits de droit commun tels que cambriolage et vol à la tire.

A Pointe Noire, le taux de criminalité est plus élevé qu'à Brazzaville. Le quartier du port est déconseillé jour et nuit en raison de la présence de petits groupes de délinquants