Corée du Nord

Carte Corée du Nord

 

 

Dernière mise à jour

 

Coronavirus COVID-19

Consultez également la page d'accueil de ce site web pour un aperçu des codes couleurs. 

Les déplacements non-essentiels en dehors de l'Union européenne, du Royaume-Uni, de la Suisse, du Liechtenstein, de l'Islande et de la Norvège restent interdits jusqu’à nouvel ordre conformément à l'article 18, §1 de l'Arrêté ministériel du 30 juin 2020. Toute personne de retour d’un voyage dans une de ces zones doit se mettre en quarantaine en Belgique et se soumettre à un test. Plus d'informations sur www.info-coronavirus.be.

A partir du 1er août 2020, TOUS les voyageurs revenant en Belgique sont tenus de remplir le « Passenger Locator Form ». De plus amples informations peuvent être consultées sur www.info-coronavirus.be.

Les voyageurs doivent être conscients du fait que de nouvelles flambées de Covid à l'étranger peuvent fortement affecter leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou si les frontières sont fermées.

Si vous vous trouvez actuellement ou si vous effectuez un voyage essentiel dans une zone à laquelle l’Arrêté ministériel ci-dessus s'applique, il est recommandé de lire les conseils ci-dessous concernant l'ensemble des questions de sécurité dans cette zone.

 

 

Il n'est actuellement pas possible de voyager en Corée du Nord en tant que touriste. En réponse à l'épidémie de virus Covid-19 en Chine, la Corée du Nord a interrompu tous les vols et le trafic ferroviaire avec la Chine et la Russie, imposé une quarantaine obligatoire d'un mois pour les voyageurs entrants et a suspendu le tourisme international.

Le SPF affaires étrangères déconseille tous les voyages non essentiels en Corée du Nord, officiellement la République populaire démocratique de Corée (RPDC)

Des tensions politiques sur la péninsule coréenne existent à tout moment. Les tensions augmentent généralement au moment des exercices militaires sud-coréens-américains, qui ont lieu régulièrement au printemps et en automne.

Bien que la vie quotidienne dans la capitale Pyongyang semble calme, la situation sécuritaire en Corée du Nord peut rapidement changer, sans avertissement des autorités nord-coréennes sur les actions potentielles. Cela représente un risque considérable pour les visiteurs et les résidents belges.

Vous devez suivre de près la situation politique et sécuritaire et rester en contact avec votre organisation d'accueil ou votre tour-opérateur.

Des sanctions internationales sont en cours contre la Corée du Nord. Ces sanctions peuvent être pertinentes pour votre voyage.

Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be

 

Description

Sécurité générale

Sécurité générale

Il y a un risque élevé pour votre sécurité en Corée du Nord en raison des tensions internationales et de nombreuses limitations pour les étrangers. Nous déconseillons tous les voyages touristiques et autres voyages non essentiels.

Les étrangers peuvent être arrêtés, détenus ou expulsés pour des activités qui ne sont pas considérées comme des crimes en Belgique. Les autorités nord-coréennes ont détenu un nombre de visiteurs étrangers légaux au cours des dernières années et les sanctions ont parfois été graves. Voyager avec un guide ou dans le cadre d'une excursion n'offre aucune protection spéciale contre la loi nord-coréenne.

Le crime est faible. Petit crime se produit, en particulier à l'aéroport international de Pyongyang Sunan. Assurez-vous que vos effets personnels, y compris votre passeport et vos autres documents de voyage, sont en sécurité à tout moment.