Croatie

Carte Croatie

 

Dernière mise à jour
 

Coronavirus COVID-19

  • Les voyages dans l’UE sont possibles : la vigilance reste de mise et les conditions de voyage liées au COVID-19 doivent être strictement respectées.
  • Vous trouverez des informations sur les mesures à prendre lors du retour en Belgique sur le site www.info-coronavirus.be/fr/voyages.

 

COVID

1. Voyager en Croatie

ATTENTION : contrairement à ce qui se faisait auparavant, le code couleur du pays d'origine du voyageur, tel qu'indiqué sur la carte de l'ECDC, n'est plus pris en compte pour les voyages en Croatie.

Pour pouvoir entrer en Croatie, les voyageurs doivent présenter :

  • soit leur Certificat COVID numérique de l'UE
  • soit un résultat négatif de test PCR de moins de 72h ou de test antigénique rapide pour le COVID-19 de moins de 48h depuis le prélèvement. 
  • soit une attestation de vaccination pour les personnes ayant reçu deux doses de vaccin utilisé dans l'UE (Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Gamaleya, Sinopharm), ne datant pas de plus de 270 jours.
    • Exceptionnellement dans le cas d'un vaccin reçu en une seule dose, un certificat de réception d'une dose unique ne datant pas de plus de 270 jours sera requis si la dose a été reçue il y a au moins 14 jours avant leur entrée en Croatie.
    • Dans le cas où une personne est vaccinée avec seulement une première dose de Pfizer, Moderna ou Gamaleya, elle peut entrer en Croatie entre le 22ème jour jusqu’au 42ème jour après la première dose.
    • Dans le cas où elle est vaccinée avec une première dose d’AstraZeneca, elle peut entrer du 22ème jour au 84ème jour après la première dose.
  • soit un certificat confirmant que le titulaire s'est rétabli de l'infection par le virus COVID-19 après avoir obtenu un résultat positif de PCR ou de test antigénique rapide, et qui est valable au plus tôt le 11ème jour à compter de la date du test positif et jusqu'au 270ème jour à compter du jour du premier test positif.
  • soit un certificat attestant que le titulaire s’est rétabli de l’infection par le virus COVID-19 et qu'il a reçu une dose de vaccin dans les six mois suivant la contraction de la maladie, à condition que le vaccin ait été administré moins de 270 jours avant son arrivée en Croatie.
  • soit effectuer un test PCR ou un test antigénique rapide pour le COVID-19 immédiatement à l’arrivée en Croatie (aux propres frais du voyageur), avec l’obligation de rester en auto-isolement jusqu'à l’arrivée d'un résultat de test négatif. Si le test ne peut être effectué, une mesure d'auto-isolement est déterminée pour une période de 10 jours.

Attention : pour les enfants de moins de 12 ans, le test négatif ou l'auto-isolement n'est pas nécessaire si les parents avec lesquels ils voyagent ont tous deux été vaccinés avec les deux doses ou ont été infectés par le COVID-19 (test PCR positif de plus de 11 jours et de moins de 270 jours) ou ont un résultat de test négatif (PCR ou antigène rapide).

Sont exemptés :

  • Les professionnels de la santé et les étudiants transfrontaliers qui voyagent quotidiennement, à condition qu'ils ne passent pas plus de 12 heures en Croatie ou à l'étranger ;
  • Les marins, les transporteurs, les diplomates, le personnel des organisations internationales, les personnes voyageant pour des raisons familiales ou de santé urgentes ou pour affaires, y compris les journalistes et les personnes en transit (attention : le transit ne peut pas dépasser 12 heures sous peine d'une amende qui peut s'élever à environ 1.135 €).

Les voyageurs arrivant de pays où une nouvelle souche de virus est présente et qui figurent sur la liste de l'Institut croate de la santé publique (HZJZ) doivent fournir un résultat négatif au test PCR de moins de 48 heures et sont tenus de rester en quarantaine pendant 14 jours. Cette période peut être raccourcie si, au plus tôt le septième jour de quarantaine, les voyageurs concernés subissent à leurs frais un test PCR dans un établissement autorisé à effectuer des tests PCR et que le résultat est négatif. La liste comprend actuellement les régions suivantes : l'Afrique du Sud, le Brésil, l'Inde et Zanzibar (Tanzanie).

Les voyageurs se rendant en Croatie pour des raisons humanitaires liées à l'assistance aux régions touchées par les récents tremblements de terre (provinces de Sisak-Moslavina, Karlovac et Zagreb), quelle que soit leur nationalité et la région d'où ils arrivent, sont autorisés à entrer en Croatie sans devoir présenter un résultat négatif au test PCR et sans devoir s'isoler à leur entrée. Ils sont toutefois soumis à l'autorisation préalable de la Direction générale de la protection civile (joignable par e-mail occz@civilna-zastita.hr).

Afin d'accélérer les formalités à la frontière, il est conseillé aux voyageurs de s'inscrire en ligne à l'avance via le site web suivant : https://entercroatia.mup.hr (disponible en de nombreuses langues).

 

2. Mesures locales

Afin de faire face à l'avancée du COVID-19, les mesures suivantes ont été promulguées, qui s'appliquent à l'ensemble du pays :

  • Les citoyens sont tenus d'utiliser correctement les masques faciaux ou les masques médicaux à tout moment - sur la bouche et le nez.
  • Le port d'un masque est obligatoire dans tous les espaces confinés, ainsi qu’à l'extérieur lorsqu'il n'est pas possible de maintenir une distance physique de 1,5m, donc également dans la rue.
  • Les masques doivent être portés à tout moment par les employés des institutions sanitaires et sociales, ainsi que par les conducteurs et les passagers des transports publics.
  • Les masques doivent être portés par tout le personnel de vente et les clients dans les magasins.

Les mesures supplémentaires suivantes s'appliquent:

  • Restriction des rassemblements publics, y compris les services religieux, à un maximum de 100 personnes. Ceci ne s'applique pas aux cinémas, théâtres, etc ;
  • Les rassemblements et les manifestations publiques doivent se terminer au plus tard à 24 heures ;
  • Les centres commerciaux et les magasins restent ouverts, mais les masques sont obligatoires, ainsi que le maintien d'une distance ;
  • Les restaurants et cafés qui servent à manger peuvent servir en terrasses et en espace intérieur de 6h à 24h ;
  • Interdiction de la vente de boissons alcoolisées entre 24h et 6h du matin ;
  • Les boîtes de nuit et les discothèques sont fermées ;
  • Toutes les manifestations sportives sont interdites, sauf pour les athlètes de première, deuxième et troisième catégorie. Les rencontres sportives doivent se dérouler sans public ;
  • Les foires en extérieures peuvent être visitées avec l’obligation du port du masque ;
  • Pour les mariages, événements professionnels et concerts, une preuve de vaccination complète, d’infection ultérieure au COVID-19 ou de test PCR négatif est nécessaire.

Outre ces mesures nationales, des mesures plus strictes peuvent s'appliquer au niveau provincial en fonction de la situation locale.

Les règles habituelles pour la prévention de COVID-19 restent d’application :

  • Se laver régulièrement les mains
  • Garder ses distances
  • Éviter les foules

 

3. Transit

Le transit terrestre entre territoires croates via la Bosnie-Herzégovine par Neum (“corridor de Neum”) reste possible (à condition de ne pas s’arrêter en cours de route en territoire bosniaque). 

 

4. Plus d'informations

Pour toute question supplémentaire concernant les voyages en Croatie, veuillez consulter le site web suivant, où un formulaire en ligne est disponible pour poser vos questions : https://mup.gov.hr/uzg-covid/english/286212  (en croate ou anglais).

Les voyageurs doivent suivre les consignes des autorités locales. Un site web a été créé qui centralise toutes les informations concernant le coronavirus (en croate et en anglais), y compris des conseils pratiques pour les voyageurs étrangers en Croatie: https://www.koronavirus.hr/en

Le SPF Santé publique en Belgique a mis en ligne un site consacré au Coronavirus, accessible ici: www.info-coronavirus.be/fr

Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be

 

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Il n'y a pas de risque sécuritaire particulier, hormis celui de la présence de mines antipersonnel et de munitions non explosées dans certaines régions à l’intérieur du pays. Il est conseillé aux promeneurs de circuler sur les routes asphaltées et d'éviter de marcher sur l'accotement, dans les fossés ou dans les champs là où des écriteaux et pancartes signalent la présence de mines. Vous pouvez obtenir des renseignements supplémentaires à ce sujet auprès des autorités locales ou consulter le site internet du centre croate des Mines (en anglais)

Veuillez noter la présence d’ours, de loups, de vipères et de scorpions dans les zones montagneuses et les parcs nationaux.


Criminalité

La criminalité de droit commun est faible en Croatie. On note néanmoins la présence de pickpockets et de voleurs à la tire dans les villes touristiques (vol de documents, de bagages à main, etc.). Avant le départ, il est recommandé de faire une copie (papier ou électronique) des documents d'identité en cours de validité pour faciliter le cas échéant la déclaration de vol (ou perte) à la police.