Erythrée

Carte Erythree

 
Dernière mise à jour

Les voyages vers les régions mentionnées ci-dessous sont déconseillés.

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

L’ONU a proclamé une zone de sécurité temporaire à la frontière avec l’Ethiopie. Cette zone tampon concerne une frange d’une largeur de 25 km du territoire érythréen parallèle à la frontière avec l’Ethiopie. Il est généralement déconseillé de naviguer le long des côtes. Plusieurs enlèvements, vols et assassinats y ont été signalés.

Les zones frontalières avec le Soudan et Djibouti sont dangereuses pour les voyageurs. Il est donc fortement déconseillé de s’approcher des frontières de ces pays.

La piraterie est un problème dans toute la Corne de l’Afrique. Bien que les côtes érythréennes ne souffrent pas (encore) d’attentats il est néanmoins déconseillé de voyager en yacht dans toute cette région.


Actualité

Compte tenu des tensions actuelles entre l'Erythrée et l'Ethiopie, il est recommandé de respecter scrupuleusement les déplacements limités par les autorités érythréennes.

Le ministère des affaires étrangères de l'Erythrée a promulgué une interdiction de voyage en dehors de la ville d'Asmara pour tous les étrangers (résidents/ touristes/ diplomates). Afin de pouvoir se rendre en dehors d'Asmara, les voyageurs concernés doivent obtenir un permis de voyage (Travel Permit) auprès du Ministère du Tourisme situé à Hartnet Avenue à Asmara (durée de délivrance: environ 24h). Cette mesure est également valable pour les résidents étrangers qui travaillent dans d'autres villes en Erythrée. Ceux-ci doivent obtenir un permis pour se déplacer en dehors de leur lieu de travail au Ministère du Commerce ou des bureaux locaux de Zoba (Région).

Les diplomates et le personnel consulaire en fonction en Erythrée sont également soumis à cette mesure. La durée d'émission des autorisations de voyager en dehors Asmara aux diplomates est d'environ dix jours. Ceci implique qu’une assistance consulaire en dehors d'Asmara ne peut pas être garantie.


Risque terroriste

Il existe un risque potentiel mais limité de terrorisme dans les pays de la Corne de l'Afrique. La menace générale d'attaques terroristes contre les intérêts occidentaux est possible, il convient d'observer une certaine vigilance, particulièrement dans les endroits fréquentés par les Occidentaux et les touristes en général (clubs, hôtels, restaurants, centre commerciaux) et de suivre l'actualité. Il est aussi conseillé d'éviter les manifestations ou rassemblements de foules.


Criminalité

La capitale d'Asmara et les autres villes sont relativement sûres. On y est toutefois confronté à de la petite criminalité. Il est donc conseillé d’être malgré tout prudent et de prendre ses précautions lors de tout déplacement en ville.