Estonie

Carte Estonie

 

Dernière mise à jour
 

Coronavirus COVID-19

Voir également la page d'accueil de ce site web pour un aperçu avec les codes de couleur. 

1. Il est permis de voyager de la Belgique vers les pays de l'Union européenne, le Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège. La possibilité d'entrer dans un autre pays dépend du consentement du pays de destination. Il est donc extrêmement important de vérifier les conseils aux voyageurs par pays afin de connaître la situation dans le pays de destination. Le tableau "Vous partez pour ..." avec trois couleurs indique si vous êtes autorisé à entrer dans un pays (couleur verte), si vous pouvez y entrer dans certaines conditions (comme observer une quarantaine, passer un test covid ou éviter les zones de confinement locales) (couleur orange) ou si vous ne pouvez pas y entrer (couleur rouge).

2. Les voyages non-essentiels en dehors de l'Union européenne, du Royaume-Uni, de la Suisse, du Liechtenstein, de l'Islande et de la Norvège restent pour l'instant interdits, mais si l'on revient ou si l'on effectue un mouvement essentiel à partir de ces régions, la quarantaine est obligatoire.

3. La quarantaine au retour en Belgique n'est pas obligatoire pour les voyageurs se déplaçant dans l'UE, au Royaume-Uni, en Suisse, au Liechtenstein, en Islande ou en Norvège. EN CE QUI CONCERNE LE RETOUR d’une "zone à haut risque" indiquée dans le tableau "Vous revenez de...". Toute personne revenant d'une de ces zones doit remplir le "formulaire de localisation des passagers" et doit soit s'isoler (zone rouge), soit faire preuve d'une vigilance accrue après son retour (zone orange). Pour plus d'informations sur la quarantaine obligatoire en Belgique ou sur le "formulaire de localisation des passagers", consultez le site www.info-coronavirus.be.

4. Les voyageurs doivent être conscients du fait que de nouvelles épidémies de Covid à l'étranger peuvent fortement affecter leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou si les frontières sont fermées.

 

Il est possible de voyager en Estonie.

 

L’Estonie assouplit progressivement les règles dans la lutte contre le Covid-19, et la vie publique redémarre lentement. Tous les détails sur les mesures actuelles sont disponibles sur https://www.kriis.ee/en (en anglais/estonien/russe). À partir du 1er juin, les contrôles aux frontières pour les passagers en provenance de la zone Schengen, de l'UE ou du Royaume-Uni seront levés. Dès lors, les personnes peuvent voyager librement vers l’Estonie si elles ne présentent aucun symptôme et ont séjourné dans un État membre de l'UE, la zone Schengen ou le Royaume-Uni au cours des 14 derniers jours. À partir du 22 juin, les voyageurs en provenance de Belgique n'auront plus aucune obligation de quarantaine. Étant donné que les exigences en matière de quarantaine peuvent changer rapidement en fonction du taux d’infections dans le pays de provenance, il est important de consulter l’avis de voyage régulièrement avant votre voyage. Il n'y a pas encore de vols directs entre la Belgique et l'Estonie. La libre circulation des personnes s'applique entre les pays baltes.

L’Ambassade de Belgique à Helsinki reste disponible par téléphone et par email et est ouverte sur rendez-vous uniquement. Dans la mesure du possible, nous privilégions actuellement les services par courrier ou par téléphone.

 

Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be.
 

Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Voyager en Estonie ne présente pas de risque spécifique.

La vigilance est de mise aux abords des domaines militaires (nombreux exercices militaires), particulièrement dans les zones frontalières avec la Russie.

 
Criminalité

Il n'y a pas plus de criminalité en Estonie que dans les autres pays européens. Les mesures classiques de prudence sont toutefois d'application : éviter les rues isolées, veiller aux accessoires et appareils voyants (portables, caméras, etc.), ne pas laisser ses effets personnels sans surveillance.

La vigilance est recommandée dans certains lieux de rencontres (bars, discothèques, night clubs).