Guinée-Bissau

carte Guinee-Bissau

 

 
Dernière mise à jour

Les voyages non-essentiels en Guinée-Bissau sont déconseillés.

Jusqu’à présent quelques cas de virus Zika ont été constatés en Guinée-Bissau. Il est recommandé aux voyageurs de se protéger contre les moustiques en utilisant un produit anti-moustiques contenant du DEET, en dormant sous une moustiquaire et en portant des vêtements longs.

Les compatriotes sont invités à enregistrer votre voyage via le portail https://travellersonline.diplomatie.be.
 

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

La situation politique à Bissau reste volatile. La vigilance reste de mise.

Les mesures de sécurité d'usage sont toujours de rigueur (éviter les déplacements seul ou de nuit et d'afficher des objets de valeur). Il est toujours recommandé d'éviter les attroupements. Il convient aussi de rester à l'écart des manifestations et rassemblements politiques.

Les voyageurs sont enjoints à la prudence sur les routes intérieures. Informez-vous auprès des autorités locales avant de vous rendre au nord du pays (zone frontalière avec la Casamance, Sénégal) qui est une ancienne zone de conflit. Il est déconseillé de s'éloigner des routes principales en raison du risque de mines anti personnel restantes.. Si vous vous rendez à l'intérieur du pays et si vous quittez les routes principales, il est conseillé de contacter préalablement les autorités locales.

Afin de nous permettre d'organiser au mieux notre assistance consulaire, nous vous conseillons d'enregistrer votre voyage via le portail www.travellersonline.diplomatie.be.

 
Criminalité

La criminalité et le banditisme augmentent à Bissau. Les visiteurs doivent prendre leurs précautions et ne pas porter argent et autres objets de valeurs de manière ostentatoire. Une vigilance accrue s'impose sur les marchés et autres places publiques intensément fréquentées. Il faut également noter une montée du petit brigandage aussi bien à Bissau, la capitale, qu'à l'intérieur du pays.