Haïti

Carte Haiti

 

Dernière mise à jour

Coronavirus

Tous les voyages non essentiels depuis et vers la Belgique restent interdits. A compter du 15 juin, les frontières rouvrent pour les voyages à destination et au départ de l’Union européenne, Royaume-Uni et les quatre autres pays Schengen (Suisse, Liechtenstein, Islande, Norvège) compris. Chaque pays décide toutefois seul de l’ouverture ou non de ses frontières. Veuillez consulter les avis de voyage par pays pour connaître la situation dans votre pays de destination.

Les voyages hors Europe ne sont pas encore autorisés.

Tous les voyages à destination d’Haïti sont déconseillés, pour raison de sécurité. Par ailleurs, les autorités haïtiennes ont interdit l'accès au territoire dans le cadre de la lutte contre la pandémie. Aucune date de réouverture n’a été annoncée.

Les personnes qui sont toujours en Haïti et qui ne sont pas parties sur l'un des vols de rapatriement sont priés de prendre les précautions nécessaires pour un séjour de durée indéterminée sur place jusqu’à la reprise des vols et de suivre strictement les conseils des autorités locales. Si ce n'est pas encore le cas, merci de signaler votre présence à l'Ambassade de Belgique via havana@diplobel.fed.be

Si vous voyagez en Haïti malgré le fait que ce soit déconseillé, inscrivez-vous sur https://travellersonline.diplomatie.be  et informez également l'Ambassade de Belgique à La Havane par email à havana@diplobel.fed.be.

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Informations générales

Au vu de la situation très instable en Haïti actuellement, il est recommandé de reporter les voyages à destination d'Haïti jusqu'à nouvel ordre.

La situation générale en matière de sécurité en Haïti demeure très mauvaise et imprévisible. Les déplacements à l'intérieur du pays sont déconseillés. L'insécurité se déplace parfois vers de nouvelles zones. Renseignez-vous soigneusement avant le départ. Si vous devez vous déplacer à l'intérieur du pays il est recommandé d’être accompagné par des personnes qui connaissent bien le terrain.

Il est également conseillé de s'informer sur l'état de la sécurité dans les médias sur place et de rester en contact avec le consulat honoraire de Belgique à Port-au-Prince.

Ces derniers mois, d'importantes manifestations, parfois violentes, ont régulièrement été enregistrées à Port-au-Prince et dans d'autres villes d'Haïti, contre la corruption et contre la classe politique au pouvoir. Des barricades sont souvent érigées et certaines routes sont inaccessibles. La frontière terrestre avec la République dominicaine est parfois fermée, ce qui rend impossible les déplacements en bus ou en voiture entre les deux pays. Nous conseillons donc aux voyageurs d'être très prudents en Haïti en raison de l'instabilité et de l'imprévisibilité de la situation sécuritaire et des tensions politiques et sociales persistantes. Évitez les rassemblements publics, suivez toujours les instructions des autorités locales et vérifiez bien la situation actuelle avant de vous déplacer dans le pays.

Evitez tout déplacement dans les quartiers de Martissant, Carrefour, Bel Air, Cité Soleil et La Saline à Port-au-Prince car les conditions de sécurité y sont particulièrement instables et dangereuses.


Criminalité

La criminalité reste élevée en Haïti, en particulier dans les villes de Port-au-Prince et du Cap Haïtien. Les habitants et les étrangers peuvent en être victimes. Les principaux risques de sécurité sont les suivants:

- Les vols à main armée. La présence de bandes organisées et la circulation d'armes en Haïti augmentent le risque de vols à main armée. Des vols sur des étrangers ont été signalés récemment dans le quartier de Pétionville, surtout le soir à la sortie des restaurants et à l’aide de motos. De plus, l'aéroport de Port-au-Prince et les routes de l'aéroport vers la ville sont des cibles possibles. Des vols avec violence ont également été signalés à la sortie des banques et des guichets automatiques.

- L'enlèvement d'étrangers pour rançon

- Des barrages routiers et des obstacles par des groupes armés, principalement sur la RN2 près de Petit Goâve

- Des manifestations publiques avec violence

- Piraterie dans les eaux haïtiennes contre les marins et les yachts de plaisance

Les précautions de sécurité suivantes doivent donc être respectées:

• Préparez bien votre voyage et prévoyez un accueil sur place par des personnes connaissant la situation locale

• N’allez jamais seul dans les quartiers populaires (tels que Cité Soleil, Cité Militaire, Martissant, Carrefour, Jean-Marie Vincent et Bel Air à Port-au-Prince)

• Évitez les déplacements à l'Ile de la Tortue, à l'île de la Gonâve et à la région frontalière avec la République dominicaine

• Ne circulez pas à pied dans la rue le soir

• Evitez les déplacements en voiture après le coucher du soleil

• Stationnez la voiture autant que possible dans une zone sécurisée ou sur un parking surveillé

• Roulez avec les portes de la voiture verrouillées et les fenêtres fermées;

• N’utilisez pas les transports en commun ou les taxis (à moins d'une compagnie de taxi reconnue) et certainement pas de mototaxis. Privilégiez plutôt la location de voiture avec chauffeur;

• Ne portez pas de bijoux ostentatoires, d'objets de valeur ou de matériels coûteux (caméras, smartphones, vêtements de marque, etc.);

• Évitez les manifestations et les rassemblements;

• Evitez les conflits avec les policiers;

• N'opposez pas de résistance en cas de vol 

• Ne retirez pas d'argent aux guichets automatiques dans la rue (vous pouvez échanger de l’argent dans les grands hôtels)

• Informez-vous et gardez à l'esprit les conditions de sécurité les plus récentes avant le départ