Kirghizstan

Carte Kirghizie

Dernière mise à jour

Les ressortissants belges se rendant au Kirghizstan pour un séjour  de plus de 60 jours ouvrables doivent s’enregistrer.

L’autorité compétente  est le Service d'enregistrement d'Etat. Ce service est ouvert à Bichkek de 9 h. à 18 h. (adresse : Prospekt Mira, 95)   Vous pouvez trouver toutes les adresses et les heures de d’ouverture sur le site suivant: http://grs.gov.kg/ru/subord/drnags/address/ (en kirghize et en russe).
 
Même s’il n’y a pas de menace spécifique contre les ressortissants belges, on ne peut  exclure le risque d’actes  de terrorisme et d’enlèvements.  Il est conseillé d’éviter les grands rassemblements, de suivre les instructions des autorités locales ainsi que des médias, et d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be.

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Le pays est calme, mais il convient de rester prudent, compte tenu des troubles qui se sont produits dans le passé, et de ne pas voyager seul, surtout en dehors des grandes villes.

Des mines antipersonnel peuvent se trouver le long de la région frontière avec l'Ouzbékistan.

La frontière avec le Kazakhstan est ouverte, tandis que la frontière avec l’Ouzbékistan fait l’objet de fermetures régulières.

Des incidents ne sont pas à exclure, en particulier dans les zones frontalières avec l’Ouzbékistan et le Tadjikistan.

 
Délinquances

Il est conseillé de conserver en permanence sur soi au moins une photocopie de son passeport et visa en règle.

Les actes de délinquance ne sont pas rares. Dans les zones urbaines, des vols avec violence par des bandes organisées ont lieu (et récemment particulièrement par de pseudo-agents de police).

Il est déconseillé de se promener seul, a fortiori après le coucher du soleil. Il est également déconseillé de prendre un taxi s'il n'appartient pas à une compagnie reconnue. Il faut aussi éviter d'ouvrir sa porte à des inconnus, quels qu'ils soient (homme, femme, enfant).