Laos

Carte Laos

 

Dernière mise à jour

 

Coronavirus COVID-19

  • Les voyages non essentiels à l’étranger depuis la Belgique sont vivement déconseillés.
  • Vous trouverez des informations sur les mesures à prendre lors du retour en Belgique sur le site www.info-coronavirus.be/fr/voyages.

 

Vers le Laos

Depuis le 20 mars 2020, le Laos a suspendu la délivrance de visa à la frontière et des E-Visa. Les frontières demeurent fermées, à l’exception de certains étrangers qui sont autorisés dans le pays pour des activités professionnelles à titre individuel. Un test Covid-19 négatif est cependant requis avant le départ. A l’exception de quelques vols vers la Chine, tous les vols réguliers internationaux sont à l’heure actuelle suspendus. Certains vols charters sont possibles depuis Séoul ou Kuala Lumpur, mais ceux-ci dépendent de la permission des autorités locales et restent rares. Les frontières des pays voisins sont fermées. Les voyageurs sont soumis à un deuxième test Covid-19 à l’arrivée et 14 jours de quarantaine à leurs propres frais.

Au Laos

Les restrictions mises en place par les autorités au Laos et en Thaïlande empêchent à ce stade tout déplacement des membres de l’Ambassade au Laos.

Les infrastructures médicales sont extrêmement limitées. Une maladie grave nécessite souvent un rapatriement sanitaire. Il est primordial de disposer d’une bonne assurance-santé (couvrant aussi le rapatriement) pour l’entièreté du séjour au Laos.  L’ambassade ne délivre pas de lettres de prolongation de visa pour les séjours au Laos. Le départ de tout étranger doit être communiqué au préalable aux autorités laotiennes.

Pour suivre l'évolution de la situation, il vous est en outre recommandé de:

 

Afin de mieux organiser l'assistance consulaire, nous vous conseillons également d'enregistrer votre voyage via www.travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Sécurité générale

La plupart des séjours touristiques au Laos se déroulent sans problème. Les accidents de la route et une mauvaise infrastructure hospitalière constituent les plus grands risques.

Dans les régions touristiques comme Vang Vieng, des bars et des restaurants proposent des plats et boissons désignés comme «heureux» ou «spéciaux» (comme une « happy pizza » ou « special shake »). Il est conseillé d’être particulièrement vigilant, car ces plats contiennent souvent de l’opium, des stupéfiants ou d’autres ingrédients.

Des accidents lors des activités de sports nautiques tels que les tubes, le rafting et le kayak, sont relativement fréquents - avec parfois une issue fatale.

 
1.1. Régions déconseillées

La vigilance est recommandée, eu égard aux dangers des mines et munitions non explosées dans certaines région isolées. Ceci est particulièrement le cas dans la province de Xien Khouang (Plaine des Jarres) et le long de la frontière entre le Laos et le Vietnam (le long de la piste Ho Chi Minh). Utilisez de préférence les routes les plus fréquentées et informez-vous au besoin auprès des autorités locales. Les touristes sont priés d'observer rigoureusement les consignes locales.

Il est déconseillé sauf raison impératives d’emprunter le tronçon de route n°13 entre les villes de Vang Vieng et de Luang Prabang. Plusieurs attaques de véhicules ont eu lieu dans les districts de Kasi et de Phoukhoun. Cette route est par ailleurs en mauvais état. Il est recommandé de prendre l’avion pour se rendre de Vientiane à Luang Prabang.

Les visites dans la province de Xaysomboune (dans le nord du Laos) sont soumises à l'obtention d'un permis. Il est déconseillé sauf raison impérative de se rendre dans cette province, où plusieurs attaques armées ont été recensées ces derniers mois. Certains districts peuvent être fermés par la police et soumis à couvre-feu. Deux attentats à la bombe se sont produits en novembre 2015 dans la province et il est donc conseillé d’être très vigilant si vous voyagez dans la région.

Il est déconseillé de voyager dans la région frontalière septentrionale avec le Myanmar, la Chine et le Vietnam, région de culture traditionnelle de l’opium.

 
1.2. Risque terroriste

Il ne semble pas y avoir de menace terroriste spécifique contre les étrangers au Laos. Il est cependant conseillé de se montrer vigilant dans les lieux publics fortement fréquentés.

 
1.3. Criminalité

En général, le Laos est un pays sûr.

Le nombre de vols et d'agressions visant les touristes a cependant augmenté ces dernières années. Pour cette raison, il est fortement déconseillé d’attirer l’attention sur soi en étant en possession d’importantes sommes d'argent, en portant des bijoux ou autres objets de valeurs. Il est préférable de conserver ses documents d'identité et de voyage en lieu sûr. Il convient également d’être vigilant à l’égard des escroqueries avec bijoux et pierres précieuses, des produits de contrefaçon, des produits d’espèces animales protégées.

Il est préférable de ne pas se déplacer la nuit, ni à Vientiane, ni ailleurs dans le pays.

Si vous êtes victime d’un acte criminel contactez immédiatement la police touristique au No +856 (0) 21 24 36 47.