Libéria

Carte Liberia

 

Dernière mise à jour

La sécurité s’est considérablement améliorée au Libéria depuis 2012. Observer la plus grande prudence quand on s’y rend demeure toutefois impératif.
L’Organisation Mondiale de la Santé a officiellement annoncé la fin de l’épidémie d’Ebola en 2016. Une résurgence de l’épidémie n’étant pas à exclure, il est recommandé de suivre strictement les conseils donnés ci-après.

Afin de nous permettre d’optimiser notre assistance consulaire, nous vous invitons à signaler votre voyage et votre itinéraire sur notre site dédié: https://travellersonline.diplomatie.be.

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Actualité Ebola


L’Organisation Mondiale de la Santé a officiellement annoncé la fin de l’épidémie d’Ebola en 2016. Une résurgence de l’épidémie n’étant pas à exclure, il est recommandé de suivre strictement les conseils donnés ci-après.

Avant tout séjour sur place, il est vivement conseillé de s’assurer qu’une assurance-voyage et/ou une mutuelle couvre les frais médicaux ainsi qu’un rapatriement éventuel. Il est également recommandé de se tenir informé des directives sanitaires des autorités locales et de respecter strictement les règles d’hygiène.

Le virus Ebola se transmet par des contacts directs avec des fluides corporels de personnes infectées. Les premiers symptômes se rapprochent d'un état grippal avec des fièvres, douleurs, diarrhées et vomissements.

Consultez également les sites de l’Institut de Médecine Tropicale, l'European Centre for Disease Prevention & Control et l’Organisation Mondiale de la Santé.

 
Sécurité générale


Suite à la fin de la guerre civile en 2003, la situation sécuritaire dans le pays s’est globalement améliorée, mais elle reste précaire, malgré la présence de la mission de l’ONU (MINUL). Cette dernière est en phase de retrait et devrait quitter le pays en 2017. Les voyages non essentiels dans la région frontalière avec la Côte d’Ivoire sont déconseillés. Les rassemblements partout dans le pays, peuvent rapidement devenir violents et doivent donc être évités.

Dans les zones rurales, les incidents violents sont fréquents dans les exploitations minières et les plantations de caoutchouc.

 
Criminalité


Se déplacer ou voyager seul à l’intérieur du pays est très fortement déconseillé, quelque soit le moment de la journée. La criminalité en augmentation s'accompagne souvent de violence. Les voyageurs et étrangers en sont souvent les victimes. Des attaques à main armée, les vols à la tire et dans les véhicules sont possibles. Les déplacements après la tombée de la nuit sont à éviter, surtout à l’intérieur du pays.

Il est conseillé d'avoir toujours sur soi une preuve de son identité avec photo, de préférence une copie conforme du passeport. La police locale, encore peu professionnelle, ne dispose pas des forces et moyens nécessaires pour combattre la criminalité.