Madagascar

Madagascar

Dernière mise à jour

 

 

 

Coronavirus COVID-19

  • Les voyages non essentiels à l’étranger depuis la Belgique sont vivement déconseillés.
  • Vous trouverez des informations sur les mesures à prendre lors du retour en Belgique sur le site www.info-coronavirus.be/fr/voyages.
     

Transit : Même en transit, les autorités aéroportuaires ou votre compagnie aérienne peuvent imposer de nouveaux tests, et éventuellement un isolement de longue durée (14 jours) en cas de résultat positif. C'est notamment le cas pour les vols au départ de plateformes internationales bien connues comme Addis-Abeba, Istanbul, etc. Veuillez tenir compte de ce risque lors de la planification de votre voyage et vérifier à l'avance votre couverture d'assurance. ​

Depuis octobre 2020, les vols internationaux chargés de passagers sont autorisés. Il n'existe qu'un seul service en pratique: le vol Paris-Antananarivo-Paris, opéré par Air France.

Tous les voyageurs entrant à Madagascar par la voie aérienne doivent :

  • Présenter au moment de l’enregistrement le résultat négatif d’un test RT-PCR réalisé moins de 72 heures avant l’embarquement ;
  • S’engager :
    • à réaliser, à leurs frais (coût : 25 euros / 30 USD / 115 000 MGA) un test PCR à leur arrivée à l’aéroport d’Antananarivo ;
    • à rester confinés durant une période de 24 à 48 heures, jusqu’à l’obtention des résultats du test réalisé à l’arrivée, dans un hôtel habilité par les autorités (liste des hôtels consultable sur le site de l’office du tourisme de Madagascar). Les voyageurs devront par conséquent fournir au moment de l’enregistrement une attestation de réservation d’une chambre d’hôtel pour deux nuitées et de paiement d’une chambre d’hôtel pour au moins une nuitée. Le transport entre l’aéroport et l’hôtel est assuré par une navette agréée, dont le paiement est à la charge du voyageur.
  • les voyageurs devront matérialiser ces engagements en signant une "lettre d’engagement" à télécharger sur le site de l’office du tourisme de Madagascar, à remettre au moment de l’enregistrement.

Veuillez noter que cela peut changer. Il demeure impératif de se tenir informé de l’évolution de la situation.

Les infrastructures hospitalières à Madagascar sont rudimentaires et davantage mises sous pression en raison de l’épidémie.

Nos compatriotes qui sont à Madagascar sont invités à suivre les instructions des autorités locales et à respecter les règles d'hygiène et autres précautions. Les Belges peuvent prendre contact avec le consulat honoraire à Antananarivo par e-mail: consulatbelgiquemada@yahoo.com ou par téléphone : +261 333 700600.

 

Si vous vous rendez quand même à Madagascar, vous êtes priés d’également en informer l’Ambassade de Belgique à Nairobi par e-mail via nairobi@diplobel.fed.be et nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage via www.travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Sécurité générale

Il est recommandé de se tenir informé de la situation via les medias.

De manière générale la plus grande vigilance est toujours recommandée pour les Belges et les touristes étrangers se trouvant sur place. Il est conseillé de bien suivre l’actualité ainsi que la situation sécuritaire via les médias locaux et internationaux, les hôteliers et les agents de voyage.

Face aux actes de violence, les mesures de sécurité suivantes sont conseillées :

Evitez la région d’Anosy/Betroka au sud-ouest, où des fusillades entre la police et des groupes armés peuvent se produire.

Des bandits armés sont également actifs sur et autour de la rivière Tsiribihina.


Criminalité

Les actes violents armés de délinquance ont lieu aussi bien à l'intérieur du pays que dans toutes les grandes villes de l’île. Dans les parcs nationaux et sur les plages, des faits de délinquance sont à noter.

Lors de leur arrivée à l'aéroport, il est conseillé aux voyageurs de se diriger vers leurs tours opérateurs et de ne pas confier leurs bagages et documents de voyage à des inconnus (cfr. chauffeurs de taxi non identifiés.) Il est recommandé de demander conseil aux organisateurs de voyage ainsi qu’aux responsables de l’administration des parcs nationaux et de se montrer vigilant sur des sites isolés.

Des vols avec violence, à la tire ou dans les véhicules sont fréquents et incitent à la vigilance. Le vol est la motivation principale mais les agressions sont parfois violentes.

Tout déplacement nocturne en dehors des villes est fortement déconseillé. Des barrages de bandits, parfois violents, ont déjà été signalés. Une tendance frappante et alarmante de meurtres envers des citoyens européens se confirme. Ces meurtres sont principalement commis par des personnes avec lesquelles une relation de confiance s’est construite, initialement avec ou sans intention malveillante.

Certaines précautions peuvent parfois permettre de prévenir les agressions : éviter de se promener la nuit dans les quartiers périphériques des villes ou sur la plage, ne pas circuler sur les routes de nuit, conserver sur soi des photocopies des papiers d'identité, permis de conduire et du visa de séjour, éviter de transporter sur vous des objets de valeur tels que bijoux, ou tout votre argent de vacances. N'opposer aucune résistance à ses agresseurs lors d'une tentative de vol.