Malawi

Malawi

Dernière mise à jour

 

 

Coronavirus COVID-19

Transit : Même en transit, les autorités aéroportuaires ou votre compagnie aérienne peuvent imposer de nouveaux tests, et éventuellement un isolement de longue durée (14 jours) en cas de résultat positif. C'est notamment le cas pour les vols au départ de plateformes internationales bien connues comme Addis-Abeba, Istanbul, etc. Veuillez tenir compte de ce risque lors de la planification de votre voyage et vérifier à l'avance votre couverture d'assurance.

 

Voyager vers la Belgique depuis le Malawi

 

Compte tenu de l'augmentation exponentielle de la variante omicron en Belgique, l'utilisation de la liste des pays à très haut risque pour la variante omicron n'est plus pertinente afin d'éviter sa propagation en Belgique, tous les pays, y compris le Malawi, ont été retirés de la liste des zones à très haut risque. Les pays retirés de la liste des zones à très haut risque sont à nouveau considérés comme des pays tiers hors Union européenne avec un code couleur rouge.

Veuillez noter que les mesures de quarantaine et de dépistage plus strictes après l'arrivée en Belgique restent en place tant que le voyageur indique dans le PLF qu'il/elle a séjourné(e) dans un pays qui était à l'époque considéré comme une zone à très haut risque dans les 14 jours précédant son voyage en Belgique :

  • Les voyageurs doivent toujours remplir un PLF (Passenger Location Form) avant d'arriver en Belgique, quel que soit leur mode de déplacement ou la durée de leur séjour en Belgique ou à l'étranger.
  • Les voyageurs qui n'ont pas leur résidence principale en Belgique doivent être muni d’un test PCR négatif préalable effectué maximum 72 heures avant leur arrivée en Belgique.
  • Tous les voyageurs (résidents et non-résidents) doivent effectuer un test en Belgique le 1er et le 7ème jour et sont soumis à une quarantaine obligatoire de 10 jours.
  • Les mesures qui s'appliquent à l'arrivée en Belgique (test/quarantaine) s'appliquent également aux personnes entièrement vaccinées.
  • Les voyageurs doivent tenir compte des mesures en vigueur dans les pays de transit.

Ces conditions spécifiques s'ajoutent aux conditions normales d'entrée en Belgique.

Toute personne quittant le Malawi doit être en possession d'un certificat attestant d’un résultat négatif au test COVID-19. Ce test doit avoir été effectué endéans les 72 heures précédant de départ du Malawi.

Voyager au Malawi

Les voyageurs arrivant au Malawi doivent avoir un résultat de test PCR COVID-19 négatif, datant de moins de 72 heures. De plus, ils doivent remplir un « formulaire de surveillance de voyage ». Ceux qui ne sont pas en mesure de présenter un résultat de test PCR COVID-19 négatif seront soumis à un test rapide d'antigène (à leurs frais). Si le test rapide d'antigène est positif, le voyageur est soumis à un test PCR. Les personnes dont le test est positif à leur arrivée peuvent être emmenées pour un traitement dans un établissement public.

À partir du 10 décembre, tous les voyageurs arrivant au Malawi doivent également présenter un certificat de vaccination électronique COVID-19 en cours de validité. Si aucun certificat de vaccination ne peut être présenté, les voyageurs seront vaccinés gratuitement sur place avant d'être autorisés à entrer sur le territoire. Si la vaccination est refusée, une quarantaine de 10 jours dans une institution gouvernementale (à leurs frais) est obligatoire.

Il est recommandé aux ressortissants belges sur place de suivre scrupuleusement les directives des autorités. Les informations les plus récentes sur les mesures prises sont disponibles via la page Facebook du Ministère de la Santé malawite (cette page n’est disponible que dans les langues locales). Par ailleurs, un numéro d’appel gratuit a été mis en place : 54747.

Pour nous permettre de mieux organiser nos services consulaires, nous vous recommandons d'enregistrer votre voyage sur  travellersonline.diplomatie.be:

Travellers Online

Description

Sécurité générale

Criminalité

Entre septembre et décembre 2017, plusieurs attaques violentes contre des étrangers par des masses populaires ont eu lieu dans la région de Mount Mulanje. Bien que la situation semble être revenue à la normale, il est conseillé d’y faire preuve d’une vigilance accrue.

Au Malawi, les voyageurs et touristes peuvent représenter une cible privilégiée pour les voleurs et escrocs. Il n'y a pas, ou peu, d'agressions violentes. La plupart des agressions visent à déposséder la victime de son argent et de ses biens de valeur. Il est conseillé d'informer l'ambassade ou le consulat de tels incidents. Dans l'ensemble du pays, adoptez une attitude prudente en visitant les marchés traditionnels et les plages. Cela vaut également si vous empruntez, en ville, des rues sombres ou si vous vous trouvez dans des zones isolées ou très peuplées. Evitez de porter bijoux, montres, GSM, sacs, etc.

Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons également d’enregistrer votre voyage via www.travellersonline.diplomatie.be.