Mauritanie

Carte Mauritanie

 

 
Dernière mise à jour

 

Coronavirus COVID-19

  • Les voyages non essentiels à l’étranger depuis la Belgique sont vivement déconseillés.
  • Vous trouverez des informations sur les mesures à prendre lors du retour en Belgique sur le site www.info-coronavirus.be/fr/voyages.
     

La Mauritanie est également touchée par la propagation du COVID-19.

Pour contenir la propagation du coronavirus, le gouvernement mauritanien a instauré les mesures suivantes à l’arrivée aux postes frontaliers :

  • Respecter les mesures sanitaires (port du masque obligatoire, désinfection des mains),  la distanciation sociale (1,5m) et la prise de température sans contact (caméra thermique ou thermo flash)
  • Présenter un certificat de vaccination complet (i.e. 2 semaines après la deuxième dose) avec un vaccin reconnu par l’OMS (AstraZeneca, Sinopharm, Pfizer/BioNTech, Johnson&Johnson, Moderna, Sinovac, Covishield)
  • OUUn test PCR négatif datant de moins de 72h avant l’embarquement pour les personnes non vaccinées ou dont la vaccination est imcomplète.
  •  

Tout voyageur arrivant sans certificat de vaccination ou test PCR ne sera pas autorisé à entrer sur le territoire.

 En cas de présence de signes évocateurs de COVID-19 à l’arrivée (fièvre, toux, difficulté respiratoire, éternuement, fatigue générale,…), le voyageur sera pris en charge selon le protocole national et un test RT-PCR sera réalisé.

  • Si ce test donne un résultat positif, une quarantaine controlée de 10 jours, dans un endroit à la charge du voyageur, est à respecter. Un test RT-PCR de contrôle sera réalisé au 10ième jour avant la sortie de la quarantaine.
  • Si ce test donne un résultat négatif, il est conseillé au voyageur de s’auto-confiner durant 10 jours.

Dans le pays, les mesures suivantes sont d'application :

  • Respecter les mesures sanitaires et la distanciation sociale;
  • Couvre-feu de minuit à 6h ;
  • Interdiction de prière le vendredi dans la mosquée ;
  • Interdiction des rassemblements non-essentiels ;
  • Restrictions supplémentaires dans les transports publics ;
  • Clôture des administrations publiques à 16h (au lieu de 17h) et travail à capacité réduite ;
  • Les hôpitaux à Nouakchott n'offrent que les services d’urgences afin que le personnel puisse être mis à disposition des centres Covid.

Les voyageurs sont priés de respecter rigoureusement la réglementation locale.

Vous trouverez les informations les plus récentes sur le site internet du Ministère mauritanien de la Santé

Les autorités mauritaniennes ont également mis à disposition de la population le numéro de téléphone sans frais 1155 (accessible uniquement depuis la Mauritanie). Des questions peuvent être posées à ce numéro.

Les autorités belges continuent de suivre l’évolution de la situation et restent en contact étroit avec les autorités mauritaniennes.

Nous invitons les voyageurs belges en Mauritanie à s’inscrire sur Travellers online: https://travellersonline.diplomatie.bel) et à prendre contact avec l’ambassade de Belgique au Maroc (rabat@diplobel.fed.beainsi qu’avec notre consulat honoraire à Nouakchott (consubelnktt@gmail.com) pour toutes questions consulaires urgentes liées à l’épidémie du Covid 19 en Mauritanie.

 

 

Il est formellement déconseillé de se rendre dans les régions situées à l’est d’une ligne reliant Fdérik - Chinguetti - Tidjikdja - Ayoun el-Atrouss - Bou Steilé.

En ce qui concerne les voyages à l'intérieur du pays, il est nécessaire de demander conseil aux autorités locales. Il est fortement déconseillé de conduire seul dans le désert.

Afin de nous permettre de mieux organiser notre assistance consulaire, il est également fortement conseillé d’enregistrer votre voyage via le site https://travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

Description

Sécurité générale

Risque terroriste

La Mauritanie a, par le passé, été confrontée à une menace terroriste. Dans ce contexte, certaines attaques et enlèvements ont eu lieu dans le passé, principalement dans des lieux fréquentés par les touristes occidentaux.

Grâce aux mesures gouvernementales, le pays connait désormais une situation stable et sécurisée, à l'exception du Nord-Est (zone militaire à accès limité).

Compte-tenu de la situation instable dans la région du Sahel, la prudence reste de mise dans la région frontalière avec le Mali. En  ce qui concerne les déplacements à l’intérieur du pays, il est nécessaire de se renseigner à l’avance auprès des autorités locales sur la situation locale et de suivre leurs instructions.
 
Informations générales

L’entrée sur le territoire doit obligatoirement se faire par l’un des 45 points de passage autorisés (voir onglet « Infos pratiques »). L’accès à la zone placée sous la responsabilité de l’armée, au Nord-Est du pays, est soumise à une autorisation expresse de l’état-major ou du gouverneur de la région.

Plusieurs communautés ethniques et culturelles coexistent, en particulier le long de la frontière avec le Sénégal et dans la capitale. En cas de manifestation ou de rassemblement, il est conseillé de les éviter et de ne pas prendre part à d’éventuels conflits locaux.

Compte-tenu de l’intensité du trafic dans le centre-ville et la façon de conduite, une vigilance particulière est requise.

Aux points de contrôle sur les routes principales, il convient de faire preuve de patience et de courtoisie.


 
Sécurité en zone saharienne

Pour toute excursion dans le désert, il est conseillé de se déplacer avec un guide ou un connaisseur des lieux et à bord d’un véhicule (voire idéalement avec 2 véhicules) dont l’état a été vérifié  au préalable, de prévoir une réserve d'eau, de vivres et de carburant et d'avoir informé ses proches de sa destination. Un GPS en bon état de fonctionnement (avec batterie autonome) est indispensable ; des moyens de communication par satellite (valise Immarsat, téléphone de type Thuraya) peuvent être d'un grand secours.

 
Criminalité

La criminalité reste limitée à Nouakchott mais comme ailleurs, il est conseillé d’éviter certains endroits surtout à des heures tardives et de circuler accompagné.