Mozambique

Mozambique

Dernière mise à jour

 

Coronavirus COVID-19

  • Les informations sur les voyages sont des conseils et ne sont pas contraignantes.
  • Sur la page d'accueil de ce site, vous trouverez la carte COVID, qui explique les pays et régions et les conditions pour s'y rendre ou non, ainsi que les mesures applicables lors du retour en Belgique.
  • Enregistrez votre voyage via TravellersOnline.
  • IMPORTANT : les voyageurs doivent savoir que de nouveaux foyers de COVID à l'étranger peuvent affecter considérablement leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou les frontières fermées.

 

INFO INAMI : le test Covid est obligatoire avant le départ. Voir plus d'informations ci-dessous.

Tous les voyages vers la Mozambique sont strictement déconseillés. 

 

Que faire en quittant le Mozambique:

  • Le test COVID-19 est requis 72 heures avant le vol (RT-PCR).
  • Preuve du titre de séjour (passeport, visa, carte d'identité, etc.) du pays dans lequel vous voyagez. Si vous êtes un passager en transit, il faut présenter  un billet d'avion   pour le pays de destination. Pour les passagers qui n'ont pas la nationalité du pays vers lequel ils voyagent, ils doivent présenter un motif / justification valable (soins médicaux, urgences familiales, invitation, travail, etc.).

 

Que faire lorsque vous voyagez au Mozambique depuis l'étranger:

  • Bon à savoir avant le départ de la Belgique vers le Mozambique: le  27 août, le Mozambique avait 3590 cas positifs de Covid-19 et  21 décès. Au total,  1927 personnes se sont rétablies de la maladie. Cependant, le Mozambique n'a pas encore atteint le pic de la pandémie de COVID-19, et une courbe à la hausse rapide (100 cas positifs par jours) au cours des deux dernières semaines  soulèvent des inquiétudes.
  • Le président du Mozambique a décrété un nouvel état d'urgence le 5 août 2020, qui sera en vigueur du 8 août jusqu'au 6 septembre 2020.
  • Les mesures restrictives COVID-19 au Mozambique sont les suivantes: 1) port obligatoire des masques faciaux dans les lieux publics, 2) éloignement social de 1,5 m. 3) une participation limitée aux rassemblements sociaux et aux activités récréatives.
  • Il est important de suivre strictement les mesures imposées par l'état d'urgence au Mozambique (voir ci-dessous). Ceux qui ne respectent pas les règles risquent une amende ou une peine d’emprisonnement.

 

Documents nécessaires si vous voyagez au Mozambique pendant l'état d'urgence:

  • Si vous êtes un résident légal au Mozambique, vous devez être en mesure de présenter un permis de séjour mozambicain ou un visa valable.
  • Si vous ne résidez pas légalement au Mozambique, vous devez soumettre une demande de visa à l'Ambassade du Mozambique à Bruxelles. Vous devez fournir des preuves justifiant votre voyage au Mozambique (certificat de travail /contrat, affaires familiales urgentes , invitation à une conférence, etc.) ainsi que votre passort.

 

Plus d'informations via:

Ambassade du Mozambique en Belgique
Ambassadeur : Madame Berta Cossa
Bd, Saint Michel 97, 1040 Bruxelles
Tél: +32 2 736 00 96/736 25 64 | Télécopie: +32 2732 06 64
secretariat@embassyofmozambique.be

 

Informations à connaître:

Sur la base du décret n ° 69/2020 du 11 août (Bulletin de la République n ° 153), les règles suivantes sont applicables jusqu'à nouvel ordre pour tous les citoyens mozambicains, résidents légaux et personnes autorisées:

  • Toutes les personnes qui ont eu un contact direct avec des cas confirmés positifs de COVID-19 sont soumises au régime de quarantaine à domicile obligatoire de 14 jours consécutifs.
  • Toutes les  personnes partant ou arrivant au Mozambique doivent avoir un test négatif au COVID-19 (Molecular Test RT-PCR) fait 72 heures avant le départ (de Mozambique/ Belgique/pays d’origine).
  • Toute les personnes arrivant au Mozambique sont soumises au régime de quarantaine à domicile obligatoire  pendant 10 jours consécutifs. À la fin de cette période un nouveau test COVID-19 négatif est aussi obligatoire.
  • Tant que l'état d'urgence est en vigueur (jusqu’au 6 septembre), les documents officiels (tels que permis de conduire, document  de séjour des étrangers, visas temporaires, permis d'importation de véhicule) resteront valables jusqu’au 30 septembre même s'ils sont expirés.
  • Certains postes frontaliers sont ouverts aux citoyens mozambicains, aux résidents légaux et aux personnes autorisées:
  • Via terrestre: a) Negomano, province de Cabo Delgado; b) Mandimba, II Congresso e Entrelagos, province de Niassa; c) Melosa, province de Zambézia; d) Cassacatisa, Cuchamano et Zóbwè, province de Tete; e) Machipanda, province de Manica; f) Chicualacuala, province de Gaza; g) Ressano Garcia et Namaacha, province de Maputo.
  • Via les aéroports: a) Aéroport de Pemba, province de Cabo Delgado; b) Aéroport de Mocímboa da Praia, province de Cabo Delgado; c) Aéroport de Lichinga, province de Niassa; d) Aéroport de Nampula et Nacala, province de Nampula; e) Aéroport de Quelimane, province de Zambézia; f) Aéroport de Chingodzi, province de Tete; g) Aéroport de Chimoio, province de Manica; h) Aéroport de Beira, province de Sofala; i) les Aéroports d'Inhambane et Vilanculos, province d'Inhambane; (j) Aéroport international de Maputo, province de Maputo.
  • Via les ports: a) Port de Pemba et Mocímboa da Praia, province de Cabo Delgado; b) Port de Nacala, province de Nampula; c) Ports de Quelimane et Pebane, province de Zambézia; d) Porto da Beira, province de Sofala; e) Port de Maputo, dans la ville de Maputo.

 

Pour le chargement et le déchargement des navires, l’équipage ne peut débarquer  dans la zone portuaire que pour des actions strictement nécessaires  et il est interdit de la quitter, sauf pour des raisons de santé.

 

Compagnies aériennes autorisées à voler à destination et en provenance du Mozambique:

  • LAM - Linhas Aéreas de Moçambique S.A. - opère deux vols par semaine entre Maputo / Lisbonne / Maputo du 25 août au 30 septembre 2020:
    • Lisbonne / Maputo les mardis, avec départ à 20h00 heure locale
    • Maputo / Lisbonne le mercredi avec départ à 23h55 heure locale.
    • Maputo / Dar Es Salaam (via Pemba) les jeudis et samedis permettant la connexion avec les vols internationaux KLM, Ethiopian Airlines, Qatar, Turkish et Emirates

Plus d'informations sur: https://www.lam.co.mz/en

 

  • Ethiopian Airlines opérera à partir du 1er septembre entre Maputo et Addis Abeba permettant des vols de connexion.
  • L'ambassade du Portugal à Maputo en collaboration avec le gouvernement mozambicain a organisé 10 vols humanitaires / rapatriement Lisbonne / Maputo / Lisbonne en août 2020 et 8 vols pour le mois de septembre opérés par la compagnie aérienne portugaise TAP aux dates suivantes:
  • Lisbonne / Maputo (TP3227): le 27 août  et 03, 10, 17 et 24 septembre 2020.
  • Maputo / Lisbonne (TP3226): le 29 août et 05, 12, 19 et 26 septembre 2020.

Plus d'informations sur: https://www.flytap.com/en

 

  • Les vols humanitaires avec le PAM se poursuivront depuis / vers Maputo en août 2020. Pour plus d’informations ou pour effectuer une réservation, les passagers doivent contacter l'équipe aéronautique du PAM à l'adresse covid19.aviationafrica@wfp.org. Les dernières mises à jour et informations sur les documents nécessaires sont disponibles à la centrale de réservation https://humanitarianbooking.wfp.org/en
  • Le gouvernement mozambicain n'a pas encore publié de détails sur la reprise des vols commerciaux internationaux, comme avec Qatar Airlines et Turkish Airlines. Une fois repris  les vols commerciaux internationaux réguliers, les compagnies aériennes devront se conformer aux mesures de santé et de sécurité établies par les autorités sanitaires mozambicaines.

 

Le Mozambique a annoncé une approche progressive de la reprise des activités économiques et sociales au Mozambique, en tenant compte de toutes les mesures préventives:

 

  • Phase 1Activités à faible risque - à partir du 18 août 2020: Reprise de l'enseignement supérieur, reprise des cours dans les académies et écoles des services de sécurité et de défense, reprise de l'enseignement  des adultes, reprise des cours techniques et professionnels, reprise de la formation médicale dans les centres publics de formation professionnelle, participation accrue aux services funéraires à 50 personnes(sauf dans les cas où la cause du décès est COVID-19 où seuls 10 participants sont  autorisés), reprise des services religieux (maximum 50 participants ).
  • Phase 2: Activités à risque moyen - à partir du 1er septembre 2020: réouverture des cinémas, théâtres, casinos, gymnases, auto-écoles et du sport automobile,
  • Phase 3: Activités à haut risque - à partir du 1er octobre 2020: les cours reprendront en 12è année (dernier cycle de l'enseignement secondaire). La reprise de l'enseignement primaire et secondaire dépendra de la conformité sanitaire et des autorités éducatives et de l'évaluation du taux de contamination locale et régionale par COVID-19. La reprise des sports collectifs obéira aux mêmes conditions que pour les classes primaires et secondaires.

 

La mise en œuvre de la reprise progressive des activités socio-économiques dépendra:

  • la capacité du gouvernement à gérer l'évolution de la pandémie;
  • la capacité de réponse garantie du système national de santé;
  • la robustesse de la capacité de test

 

Risques de sécurité au Mozambique

  • Région Nord: Province de Cabo Delgado: En raison de l'éclatement du conflit armé,  par des terroristes fondamentalistes  depuis le 5 octobre 2017, le Bureau diplomatique belge de Maputo réitère que les déplacements dans la province de Cabo Delgado ne sont pas recommandés . Les districts de Mocimboa da Praia, Nangade, Palma, Macomia, Ibo, Ancuabe et Quissanga, sont dangereux en raison des plus en plus fréquentes attaques armées, des enlèvements contre rançon et d'autres formes d'agression violente.
  • Région centraleProvinces de Sofala / Manica: Il y a eu des attaques sporadiques contre des camions et des véhicules de tourisme par un groupe militaire dissident du parti d'opposition Renamo. La junte militaire opère principalement dans les districts de Nhamatanda, Inchope et Gondola. Le Bureau diplomatique belge de Maputo, conseille une grande prudence lors de voyages dans ces provinces /districts, et conseille aux Belges voyageant dans ces régions de NE PAS voyager le soir / la nuit.

 

En cas d'urgence, les Belges peuvent contacter:

  • Le Bureau diplomatique belge à Maputo, Mozambique, au numéro: +258 84350 0391/92) et le consulat honoraire: +258 82315 5550.
  • Les "Call center" à Bruxelles, sont également prêts à aider les compatriotes belges à l'étranger, mais il est essentiel que les citoyens belges prennent leurs responsabilités et suivent de près les instructions des autorités locales.

 

Voici quelques liens utiles pour en savoir plus sur un éventuel changement de situation:

  • Pour le Mozambique:
    • https://covid19.ins.gov.mz (gouvernement du Mozambique)
    • Via la hotline COVID-19: 84 146 ( uniquement au Mozambique)
    • MISAU fournit un point de presse quotidien sur la situation du COVID-19 au Mozambique.
  • Pour la Belgiquehttps://www.info-coronavirus.be/fr ou par téléphone 0800/14 68 9 (uniquement en Belgique).

 

Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage/présence sur https://travellersonline.diplomatie.be

 

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Depuis octobre 2017, la Province de Cabo Delgado à l’extrême Nord du pays, frontalière de la Tanzanie (essentiellement les Districts de Mocimboa de Praia et Palma mais également plus récemment les Districts de Macomja) est la cible d’attaques violentes et mortelles de postes de police par des éléments armés dont l’identité n’a pas été confirmée. Deux villes ont sont tombés temporairement (23 et 25/03/2020) aux mains d’assaillants, dont  la ville de Quissanga à 100 km au Nord de Pemba.

 Il est recommandé d’éviter tous les voyages dans cette province en dehors au Nord de la ville de Pemba et de s’informer auprès des autorités en charge de la sécurité si l’on souhaite s’y rendre. En province de Sofala, sur l’axe reliant Beira à Chimoio, des attaques ont été perpétrées contre des véhicules de transport, ces dernières semaines. La vigilance est donc de mise. Il est indispensable de se renseigner sur les conditions précises de sécurité sur les routes que l’on souhaite emprunter. Il est aussi conseillé de ne pas s’arrêter en dehors des agglomérations et de ne pas circuler sur les routes secondaires.

Dans les grandes agglomérations, notamment à Maputo, la criminalité de droit commun est courante, et en augmentation : vols, agressions, car-jacking, home-jacking, etc. Il est conseillé de limiter les déplacements la nuit, de ne se déplacer, de nuit comme de jour, qu’avec les portes verrouillées et les fenêtres fermées, de ne pas se déplacer avec des objets de valeurs et de ne pas se déplacer seul. En cas d’agression, il est recommandé de n’opposer aucune résistance.

Les enlèvements contre rançon restent un problème dans les villes mozambicaines. La vigilance est nécessaire. Les étrangers résidant au Mozambique ne sont pas particulièrement visés, mais ont été victime de ce genre de crime dans le passé. En cas de menace avérée ou considérée comme sérieuse, des mesures de précaution (variation des itinéraires, renforcement de de sa protection personnelle, communication de tout déplacement à des proches, éventuellement mise à l’abri de la famille dans un autre pays) doivent être prises.