Norvège

Norvège

Dernière mise à jour
 

Coronavirus COVID-19

  • Les informations sur les voyages sont des conseils et ne sont pas contraignantes.
  • Sur la page d'accueil de ce site, vous trouverez la carte COVID, qui explique les pays et régions et les conditions pour s'y rendre ou non, ainsi que les mesures applicables lors du retour en Belgique.
  • Enregistrez votre voyage via TravellersOnline.
  • IMPORTANT : les voyageurs doivent savoir que de nouveaux foyers de COVID à l'étranger peuvent affecter considérablement leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou les frontières fermées.

 

COVID

INFO : le test Covid est obligatoire avant le départ. Voir plus d'informations ci-dessous.

Il est possible de voyager en Norvège en respectant les conditions suivantes:

- présenter le résultat négatif d'un test PCR récent à l'arrivée;

- ensuite se soumettre à une quarantaine de 10 jours.

 

Mesures concernant le franchissement des frontières :

Depuis le 30/07/2020 le gouvernement norvégien a  placé la Belgique sur la liste des pays « rouges ». Cette situation implique les mesures suivantes :

  1. Depuis le 8/11/2020, il est obligatoire pour l’accès au territoire norvégien de soumettre un test COVID négatif établi au maximum 72h avant l’arrivée.
  2. Depuis le 2/1/2021 il est en outre obligatoire de passer un nouveau test au moment où vous accédez au territoire. Depuis le 18/1/2021 ce test sera effectué directement à la frontière. La Norvège a fermé différents postes-frontière afin de permettre un contrôle plus strict. Veuillez vérifier à l’avance si votre itinéraire prévu est toujours possible : https://www.regjeringen.no/en/aktuelt/mandatory-testing-at-the-border/id2828812/
  3. De plus, une quarantaine de 10 jours est obligatoire pour tous les voyageurs venant des pays « rouges » .

Depuis le 29/12/2020 les autorités norvégiennes offrent la possibilité de raccourcir la période de quarantaine à 7 jours à condition de pouvoir produire 2 tests négatifs consécutifs: une première fois pendant les premières 72h de votre séjour en Norvège, et une deuxième fois au plus tôt 7 jours après votre arrivée. Cet arrangement est soumis à la capacité et disponibilité des autorités et laboratoires locaux.

La règle générale est que la période de quarantaine soit passée dans un hôtel avec un coût d’hébergement de 500 NOK/jour à charge du voyageur ou de son employeur/client contractuel. Le voyageur peut passer des tests COVID pendant ce séjour. Quant à l’obligation de rester dans un hôtel, il y a un certain nombre d’exemptions depuis le 13/12/20 pour:

  • toute personne domiciliée en Norvège ou qui y dispose d'une habitation fixe, même si cette dernière est une location
  • toute personne mariée à (ou ayant un enfant avec) une personne qui a une résidence fixe en Norvège et qui passera la période de quarantaine dans sa résidence
  • toute personne en voyage de service ou avec un contrat de travail et où l’employeur/client prévoit un hébergement convenable (i.e. une chambre séparée avec une salle de bains et une cuisine ou approvisionnement de nourriture indépendant)
  • toute personne qui ne voyage pas pour des raisons professionnelles en Norvège et qui a un hébergement convenable (i.e. une chambre séparée avec une salle de bains et une cuisine ou approvisionnement de nourriture indépendant). Vous devrez montrer une confirmation de votre réservation.

Depuis le 2/1/21, les voyageurs ont également l'obligation de s’enregistrer sur le site reg.entrynorway.no  Cet enregistrement peut se faire au plus tôt 72h avant l’arrivée au territoire.

Le voyageur doit porter un masque pendant le trajet entre la frontière et le lieu de quarantaine.

Vous pouvez lire ici en détails les règles norvégiennes concernant la quarantaine :

Toute personne, qu'il s'agisse de résidents ou de visiteurs, peut se faire tester gratuitement pour le COVID-19 en cas de symptômes ou de suspicion d'infection.

Mesures de restriction internes :

Les voyages domestiques sont déconseillés. Les exemptions concernent les voyages professionnels ou les voyages de loisir qui n’impliquent aucun contact personnel. Possibilité d’une réduction des déplacements locaux (moins de bus, de trains, etc.).

Site web pertinent :

 

Accès international :

- En voiture : Pour les touristes belges voyageant en Norvège en voiture, tenez au compte des restrictions de voyage possibles dans les pays de transit. Veuillez tenir compte d'éventuelles annulations pour les vols internationaux annoncés.

- Les activités et les régimes d’accès des ferries à destination et en provenance de la Norvège changent fréquemment. Veuillez consulter le site web des compagnies concernées.

 

Pour plus d’information sur les mesures prises en Belgique (p.ex. suite à un retour d’une zone classée rouge par la Belgique) consultez la partie ‘International’ des FAQ du site web https://www.info-coronavirus.be/fr » 

 

Afin de mieux organiser l'assistance consulaire, nous vous conseillons également d'enregistrer votre voyage via www.travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Sécurité générale

Voyager en Norvège ne présente pas de risque majeur.

Le risque d’attentats terroristes en Norvège est similaire à celui rencontré dans les autres pays ouest-européens.

Afin d’encore mieux organiser notre assistance consulaire, les voyageurs sont invités à enregistrer leur voyage via https://travellersonline.diplomatie.be .

Il est vivement recommandé de toujours se munir d’une pièce d’identité lorsque l’on circule dans le pays.

Il est conseillé d’emporter avec soi la Carte européenne d’assurance maladie et de contracter une bonne assurance voyage étant donné que dans certaines régions difficilement accessibles, les soins médicaux ne peuvent être assurés que par le transport par bateau ou hélicoptère.

 Il est conseillé aux voyageurs de tenir compte, lors de toutes leurs activités, de risques particuliers, plus spécifiquement lors de promenades et d'activités de montagne, ou sur l’eau. Les barrières ou les rampes de sécurité font souvent défaut, le temps peut changer rapidement, avec de fortes précipitations, été comme hiver. De même, ceux qui veulent se promener sur des glaciers ne devraient pas le faire sans guide expérimenté. Il vaut mieux aussi éviter le hors-piste. La prudence est également requise vis-à-vis des animaux sauvages, en particulier les ours polaires  dans l’archipel de Spitzberg.

Malgré la bonne organisation du pays, les grandes distances, le relief montagneux et le climat parfois extrême peuvent amener des situations d’urgence.
De très vastes espaces du pays ne sont pas couverts par le réseau de téléphonie mobile.

 

Criminalité

La Norvège est un pays relativement sûr. Il est cependant conseillé de faire attention aux pickpockets dans les endroits forts fréquentés tels que les principaux musées de la capitale, la gare centrale d'Oslo ou encore au terminus des bus venant des aéroports.