Oman

Carte Oman

 

Dernière mise à jour

 

Coronavirus COVID-19

  • Les voyages non essentiels à l’étranger depuis la Belgique sont vivement déconseillés.
  • Vous trouverez des informations sur les mesures à prendre lors du retour en Belgique sur le site www.info-coronavirus.be/fr/voyages.

 

COVID

INFO : le test Covid est obligatoire avant le départ. Voir plus d'informations ci-dessous.

Transit : Même en transit, les autorités aéroportuaires ou votre compagnie aérienne peuvent imposer de nouveaux tests, et éventuellement un isolement de longue durée (14 jours) en cas de résultat positif. C'est notamment le cas pour les vols au départ de plateformes internationales bien connues comme Addis-Abeba, Istanbul, etc. Veuillez tenir compte de ce risque lors de la planification de votre voyage et vérifier à l'avance votre couverture d'assurance. ​

Le 18.01.2021 à partir de 18h heure locale (14h00 GMT), le Sultanat d'Oman fermera ses frontières pendant une semaine. Cette période est susceptible d’être prolongée d'une semaine.

Depuis le 1er Octobre 2020, les voyages commerciaux internationaux à destination et en provenance du Sultanat d'Oman ont repris. « Oman Airports » a mis en place des mesures de précaution et de prévention pour assurer la sécurité et la santé générale. Il est obligatoire de porter le masque facial couvrant la bouche et le nez.

Seuls les omanais, les citoyens du CCG, les résidents en possession d'une résidence valide et les titulaires d’un visa valable sont autorisés à rentrer dans le Sultanat dès le 29/12/2020. Les voyageurs qui ne possèdent pas la nationalité omanaise ou d’un pays membre de la CCG, qui ne disposent pas d’une carte d’assurance maladie valable « free treatment » sont tenus de souscrire une assurance maladie internationale couvrant les frais de traitement Covid-19 pendant une période minimale d'un mois.

Les voyageurs à destination d’ Oman, sont tenus de soumettre le résultat négatif d’un test PCR maximum 72 heures avant l’arrivée planifiée au Sultanat. Avant le départ, ils sont aussi tenus de s’inscrire via le lien suivant: https://covid19.moh.gov.om/#/traveler-reg et télécharger les applications Tarassud + et HMushrif. 

 

Les voyageurs séjournant pour une période de 1 à 7 jours doivent s'inscrire sur l'application Tarassud et payer les frais de test « PCR » de 25 Riyals Omanais. Le test sera effectué après avoir passé le comptoir de l’immigration et avant la collecte des bagages Ils doivent ensuite s'auto-isoler jusqu'à ce qu'ils reçoivent le résultat négatif du test, qui sera envoyé via l'application dans les 24 heures qui suivent.

Les voyageurs séjournant plus de 7 jours doivent s'inscrire à l'application Tarassud et payer les frais de test « PCR » de 25 Riyals Omanais. Ils doivent également rester en quarantaine pendant 14 jours tout en portant le bracelet de suivi que les résultats soient négatifs ou positifs.

Les enfants de moins de 15 ans sont exemptés du test PCR.

Avant de voyager, consulter toujours :

Le guide de voyage sur le coronavirus publié par l'Autorité de l'aviation civile : https://presspage-production-content.s3.amazonaws.com/uploads/2571/coronavirustravelguide-caa.pdf?10000

Les bateaux de tourisme titulaires d'un permis de plongée et opérant à Oman sont tenus de fonctionner à 70% de leur capacité totale en personnel, selon les directives émises par l'Autorité de l'environnement. Dans les lieux publics et aux amarres, les utilisateurs doivent porter des masques faciaux, maintenir une distance physique et éviter les rassemblements.

Les services de bus urbains opérés par Mwasalat ont repris leurs fonctions le 4 octobre dans tous les gouvernorats à l’exception de la route 100, de Mascate à Salalah, et de la route 201, de Mascate à Dubaï. Les bus sont stérilisés quotidiennement. La température sera vérifiée et le nombre de personnes autorisées dans les bus sera limité. Les personnes doivent s’engager à respecter les mesures de précautions émises par Mwasalat y compris éviter de se tenir debout dans le bus et doivent porter le masque tout le long du trajet.

 

Afin de nous permettre d’organiser au mieux l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer vos coordonnées de voyage via le site web suivant : www.travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online
 

Description

Sécurité générale

Les voyages vers Oman ne posent généralement pas de problèmes. Le sultanat d'Oman est un pays stable et calme mais situé dans une région instable. Le conflit au Yémen, pays limitrophe et les événements dans le monde arabe peuvent avoir une influence sur la situation sécuritaire interne.  Il est rappelé aux voyageurs et aux compatriotes résidant à Oman d’éviter les manifestations et les attroupements. Les voyages vers les territoires frontaliers avec le Yémen sont déconseillés, en raison du conflit dans ce pays et de la possible présence de terroristes ou de groupes armés dans ces zones frontalières.

Avant et pendant tout séjour, il est conseillé de se tenir informé de la situation sécuritaire, de l'actualité et des développements politiques régionaux. Les tensions au Moyen Orient peuvent avoir des répercussions sur l'opinion publique de ce pays. Le voyageur devra donc se montrer particulièrement vigilant en ce qui concerne sa sécurité personnelle. Certaines régions frontalières du pays sont considérées comme ayant une importance stratégique et requièrent une autorisation préalable du gouvernement omanais pour être visitées.

Il est recommandé aux voyageurs d'adopter en toutes circonstances un comportement discret et une attitude de réserve respectueuse des coutumes et lois de ce pays de tradition islamique. Les Omanais sont tolérants mais il faut se montrer respectueux des traditions. Les excursions à travers le pays, notamment dans les contrées désertiques et montagneuses, se feront de préférence avec un minimum de deux véhicules équipés de manière adéquate pour faire face au différents types d'urgence, ainsi qu'en signalant son itinéraire à une tierce personne.

 
Risque terroriste


Le risque terroriste est, jusqu'à présent, très faible au Sultanat d'Oman. Par contre, les côtes omanaises sont devenues à leur tour une zone d’action privilégiée des pirates. La navigation commerciale et de plaisance dans cette zone est dangereuse. Tout déplacement maritime non-indispensable est déconseillé.

 
Criminalité


La criminalité est en augmentation (cambriolages, vols de voiture, etc.) dans les grandes agglomérations, mais le niveau reste assez bas. Les précautions d'usage à l'égard de la petite délinquance sont d'application. Il est conseillé aux voyageurs d'éviter de se déplacer seuls, particulièrement la nuit.