Ouganda

Carte Ouganda

 

Dernière mise à jour

A condition de respecter les mesures de sécurité spécifiques mentionnées ci-dessous, il est possible de voyager en Ouganda.

 

Des troubles politiques ont causé des échauffourées dans la région d’Arua (West Nile / nord-ouest du pays) ainsi que dans certaines banlieues de Kampala (Kololo, Makindye, Bukoto, Kamwokya) au cours de la semaine du 13 août. La situation reste tendue et nous demandons à tous les voyageurs d’éviter ces zones et de se tenir à distance de tout rassemblement ou manifestation. Nous rappelons qu’il est interdit de prendre des photos des bâtiments officiels ainsi que des représentants de l’ordre (police et armée), merci d’appliquer cette règle aussi aux manifestations.

 

Une nouvelle épidémie du virus Ebola a été déclarée ce 1er août 2018 par les autorités congolaises dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri (RDC). Nous recommandons aux compatriotes désirant voyager dans la région de consulter l’avis de voyage pour la RDC.

Bien qu'aucun cas d'ebola n'ait été signalé en Ouganda jusqu'à présent, nous recommandons aux compatriotes désirant visiter l'Ouganda de suivre les conseils et les recommandations des autorités ougandaises et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en la matière, notamment les «Bulletins épidémiologiques» de l’OMS (http://www.who.int/csr/don/archive/disease/ebola/fr/) et le site relatif à la maladie à virus Ebola (http://www.who.int/ebola/fr/). Le Ministère ougandais de la santé, l'OMS et d'autres partenaires ont mis en place des structures et des mesures préventives afin de pouvoir réagir immédiatement si des cas de virus Ebola venaient à être constatés.

Suite à des cas de fièvre jaune signalés dans la région, les autorités locales exigent actuellement la présentation d’un certificat international de vaccination contre la fièvre jaune à l'arrivée à l'aéroport à Entebbe. Le certificat de vaccination international (carnet jaune) vous sera délivré par le médecin ou le centre médical habilité à vous administrer les vaccinations.

Depuis le 1 Juillet 2016 le système E-visa a été lancé. La demande de visa doit être introduite en ligne sur le site web: https://visas.immigration.go.ug. Pendant le premier mois de la phase de  démarrage, il est encore possible d’appliquer l’ancien système  (remplissage du formulaire papier auprès de l’ambassade ou à l’arrivée à l’aéroport. Lorsque la demande en ligne  est acceptée, il faudra imprimer le E-visa et l’amener
a) soit  à l’ambassade de l’Ouganda à Bruxelles pour qu’un Visa soit apposé dans votre passeport ;
b) soit l’emporter avec soi en voyage ; le bureau de l’immigration ougandaise à l’aéroport apposera alors le Visa dans votre passeport

Pour de plus amples informations  veuillez-vous adresser  :
À l’ambassade de l’Ouganda :
http://www.ugandamission-benelux.org/index.html
Embassy of the Republic of Uganda and Permanent Mission to the European Union.
Email: contactugandaembassy@gmail.com
Tel. No: +32.2.762.5825

En Ouganda, auprès du service de l’immigration:
http://www.immigration.go.ug/content/visas-and-passes
Email: info@mia.go.ug
Commissioners office Immigration & Public Relations Office 0414 231641
Veuillez noter que le tarif du visa  a été réduit à 50 $ (au lieu de 100$) depuis le 22 juillet 2016

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Actualité

Le Ministère ougandais de la santé signale certains cas de fièvre Crimée-Congo et de fièvre de la Vallée du Rift dans certains districts le long du corridor dit du bétail : Nakaseke, Buikwe, Mityana et Kiboga. Ces maladies virales sont transmises via les tics, les moustiques et les contacts avec les animaux (et humains) infectés. Le Ministère ougandais de la santé conseille d’éviter la viande et le lait crus et d’utiliser du matériel protégé pour le traitement des animaux (potentiellement) infectés.

En janvier 2017, des cas de grippe aviaire ont été confirmés sur des oiseaux sauvages ainsi que sur de la volaille domestique à Lutembe Bay, près d’Entebbe, et dans le district de Masaka. Le gouvernement a activé le plan d'urgence en ce qui concerne le contrôle épidémiologique et a conseillé à tout le monde de rester vigilant et de rapporter immédiatement des cas suspects aux autorités.  Evitez les élevages et marchés de volailles et le contact avec des oiseaux malades ou morts.  Consultez les sites de l’Organisation Mondiale de la Santé (http://www.who.int/mediacentre/factsheets/avian_influenza/en/) et de l’Institut de Médecine Tropicale (http://www.itg.be/itg/generalsite/Default.aspx?L=F&WPID=691&MIID=637&IID=210) pour plus d’informations.

Le 26 et 27 novembre 2016 des confrontations ont eu lieu dans le district de Kasese entre les forces de sécurité et des milices locales provoquant la mort de 55 personnes. Les étrangers n’étaient pas ciblé mais il vous  est recommandé de faire preuve de vigilance si vous voyagez dans le district de Kasese , où se situent également le parc national et la réserve de Semliki ainsi que le massif montagneux du Rwenzori.

 Sécurité générale

L’Ouganda n’est pas à l’abri d’attaques terroristes. Al-Shabaab, notamment, pourrait s’en prendre à l’Ouganda, en représailles à son importante participation aux opérations de l’Union-africaine en Somalie. La police Ougandaise lance régulièrement des avertissements de possible menace dans différents lieux de Kampala  comme des hôtels, des lieux publique et commerciaux, des établissements d’enseignement et de grands évènements de toutes sortes.

Il est conseillé aux  voyageurs d’éviter autant que possible les rassemblements de masse, les centres commerciaux, les marchés, les événements sportifs et sociaux, qui constituent des cibles d’attentats privilégiées. Il vous est demandé d’avertir l’ambassade de toute situation suspecte.

Il est conseillé de vous informer, dès votre arrivée à l’aéroport d’Entebbe, de la situation dans la région où vous vous rendez, et de la situation à Kampala, où l'on passe obligatoirement.  Lors de leur arrivée à Kampala, les touristes peuvent obtenir une information à jour sur les derniers développements dans les différentes régions touristiques auprès de l'ambassade belge au numéro de téléphone (+256) (0) 41/34.95.59 ou par mail: kampala@diplobel.fed.be .

L'ambassade belge a également un numéro d'urgence accessible 24h/24: (+256) (0)772/704.400. Ce numéro est réservé aux urgences concernant des Belges.

Adressez-vous à des agences renommées et enregistrées pour l’organisation de votre voyage et, pour les parcs nationaux et leurs abords, informez-vous préalablement sur les conditions de sécurité auprès de l’Uganda Wildlife Authority (UWA) www.ugandawildlife.org.

En 2014 des querelles interethniques ont provoqué la mort de 72 personnes. Il est conseillé de se renseigner auprès des instances officielles et/ou auprès des agences de voyage reconnues sur la situation de sécurité avant de se rendre dans les districts de Ntoroko, Bundibugyo et Kasese. Le parc national de Semliki, la réserve de Semliki et le massif montagneux du Rwenzori se trouvent dans ces districts.

La situation de sécurité de la région du Karamoja (districts de Nakapiripirit, Moroto et Kotido) s’est améliorée ces dernières années, mais elle reste relativement instable: il y a des conflits entre différents clans et les armes à feu sont très répandues. Il est conseillé d’éviter cette région, et de manière générale toute la zone frontalière avec le Kenya,  sauf pour se rendre au parc national de Kidepo. Dans ce cas il est recommandé de vous déplacer par avion.

Soyez prudent dans les zones frontalières avec la République Démocratique du Congo et surtout avec le Sud Soudan. Les groupes de rebelles qui existent dans ces deux pays traversent parfois la frontière. Vérifiez auprès d’un bureau de police que la situation est calme. Pour les déplacements en dehors des grandes villes (Lira, Gulu, Kitgum, Pader, Arua) de ces zones, faites-vous accompagner par un guide local expérimenté.

Suite à divers rapports des voleurs armés sur la nouvelle « Entebbe Bypass Road » vers l'aéroport, l'ambassade déconseille l’usage de cette autoroute jusqu'à nouvel ordre. Cette route n'est pas encore officiellement ouverte au public, aucune sécurité ne peut donc être garantie.

En cas de voyage en Ouganda il est conseillé d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be, afin de nous permettre d’encore mieux organiser notre assistance consulaire.

 
Criminalité


L'Ouganda est un pays relativement sûr pour les touristes (à l'exception des zones décrites ci-dessus). Des incidents liés à la petite criminalité ont néanmoins régulièrement lieu, tels que le vol de sac à mains, de GSM, des cambriolages dans les maisons et les voitures. Il est dès lors déconseillé de transporter inutilement sur soi des objets de valeurs ou de grandes sommes d'argent, ou de les laisser dans la voiture. Il est également fortement déconseillé de se déplacer à pied la nuit dans des endroits mal éclairés ou dans des rues désertes.