Paraguay

Carte Paraguay

 

Dernière mise à jour

A condition de respecter les précautions d'usage, il est possible de voyager au Paraguay en sécurité.

Afin de nous permettre d’organiser au mieux l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer vos coordonnées de voyage via le site web suivant : www.travellersonline.diplomatie.be.
 

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Le Paraguay est, en principe, un pays sûr pour voyager. Des manifestations à l'encontre de la politique gouvernementale ont lieu de temps à autre. Ces manifestations s'accompagnent parfois de blocages de route. Il est recommandé, dans la mesure du possible, d'éviter ces manifestations et de ne pas forcer les barrages routiers.

Lors de déplacements, il est prudent de laisser ses documents d'identité et de voyage en sécurité et de n'emporter que des photocopies de ceux-ci. Si l'on se déplace malgré tout avec des documents originaux (argent, billet d'avion, passeport), mieux vaut éviter de mettre le tout dans le même sac.Il est conseillé de ne pas porter de façon ostentatoire montres, bijoux, GSM et autres objets de valeur, de ne pas sortir son argent à la vue de tous et d’être vigilant lorsque vous effectuez un retrait bancaire. En cas d'agression, il est vivement recommandé de n'opposer aucune résistance


Criminalité

Le nombre d'attaques à main armée est particulièrement élevé dans les transports publics ainsi qu'aux abords des gares routières et des hôtels. Il est préférable, en particulier à Asunción, d'éviter certains quartiers à la nuit tombée et de faire preuve de discrétion. Les quartiers concernés sont ceux de Chacarita (proche de la Cathédrale et du Congrès), Pettirossi (Mercado 4), San Lorenzo, Luque et Nemby.

Dans l'arrière-pays, il convient de se montrer extrêmement prudent dans les régions suivantes : le département de San Pedro (au sud), les départements de Juan Pedro Caballero, Concepción, de Amabay et de Canindeyu (au nord-est) ainsi qu'à Ciudad del Este. Une vigilance particulière est de rigueur le long de la frontière orientale du pays en raison de fréquents franchissements illégaux de frontière (et des activités illégales qui les accompagnent). Dans le Chaco, les risques en matière de sécurité sont plus limités ; il est cependant déconseillé de voyager seul en raison de l’environnement aride.