République Centrafricaine

Carte Republique centrafricaine

 

 
Dernière mise à jour

Tous les voyages sont formellement déconseillés.

Le couvre-feu est toujours en vigueur dans tout le pays mais les heures varient d'une ville à l'autre. Vu la situation sécuritaire, il est conseillé d’éviter tout déplacement hors de Bangui et de prévoir un stock de vivres assez important.

Il est également fortement recommandé aux Belges qui se trouvent dans le pays de rester en contact avec le consulat honoraire de Belgique (GSM: +236 72 12 01 79 et +236 75 12 01 79, ou en l’absence du consul honoraire +236 75 61 54 01 / +236 72 68 03 90; courriel : consulat-belg-rca@outlook.com) et de s'enregistrer sur Travellers Online

Le service consulaire en dehors de Bangui n’est pas possible à cause de la situation sécuritaire. 
 

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

La République Centrafricaine a connu une longue période d’instabilité et de guerre civile caractérisée par des affrontements réguliers et violents entre membres de groupes ethniques et religieux opposés, qui ont fait de nombreuses victimes. Des élections ont eu lieu début 2016 mais le gouvernement ne contrôle toujours pas certaines parties du territoire, surtout dans l’est du pays. Un certain calme règne actuellement à Bangui. Néanmoins, des confrontations récentes ont démontré que la violence meurtrière et inter-religieuse peut éclater à n’importe quel moment, n’importe où dans le pays et même dans la capitale. Des explosions de violences se sont encore récemment à plusieurs endroits (Bocaranga, Bambari, Kaga Bandoro,Bangassou, Bria et Obo parmi d’autres)

Dans l’Est de la RCA, une opération militaire est menée contre le criminel de guerre Joseph Kony. Dans cette zone, des bandes de criminels sont présents et opérent d’une façon très brutale. Cette zone est aussi connue pour le trafic de marchandises et d’êtres humains.  
 
 
Criminalité


Même à Bangui, il convient d'éviter de se promener à pied ou seul le soir et de porter de grandes quantités d'argent ou des objets de valeur sur soi. Même dans les parcs (aux alentours de la Cathédrale) en ville et sur les promenades qui étaient considérés comme sûrs avant (par exemple près de la rivière et sur la colline derrière l’Hotel Ledger) des ressortissants belges ont été victimes de vols à main armée dans un passé très récent.

Il est conseillé aux personnes qui séjournent à l'hôtel, de garder la porte de leur chambre fermée à clé et de n'ouvrir qu'aux personnes connues et aux employés de l'hôtel après vérification de leur identité et de leur présentation auprès de la réception.

Il existe d’assez nombreux hôtels, mais les forces de sécurité locales et internationales recommandent de séjourner à l'hôtel « Ledger », qui est situé dans une partie de la ville où les forces de sécurité internationales sont plus systématiquement présentes.