Rwanda

Carte Rwanda

 

Dernière mise à jour

 

Coronavirus COVID-19

  • Les voyages non essentiels à l’étranger depuis la Belgique sont vivement déconseillés.
  • Vous trouverez des informations sur les mesures à prendre lors du retour en Belgique sur le site www.info-coronavirus.be/fr/voyages.

Transit : Même en transit, les autorités aéroportuaires ou votre compagnie aérienne peuvent imposer de nouveaux tests, et éventuellement un isolement de longue durée (14 jours) en cas de résultat positif. C'est notamment le cas pour les vols au départ de plateformes internationales bien connues comme Addis-Abeba, Istanbul, etc. Veuillez tenir compte de ce risque lors de la planification de votre voyage et vérifier à l'avance votre couverture d'assurance.

Le Rwanda impose un test avant le départ et un à l’arrivée, ainsi qu’une quarantaine de 24h, si le résultat du dernier test est négatif.

Retour du Rwanda en Belgique : Un test avant le départ est imposé par le Rwanda. Pour la Belgique il faut remplir le « Passenger Locator Form» avant votre voyage. En ce qui concerne les obligations (voyages essentiels, test, quarantaine) concernant un séjour en Belgique, veuillez consulter le site https://www.info-coronavirus.be/fr

Les mesures suivantes sont d'application :

  1. Voyages aériens vers et depuis le Rwanda

L'aéroport international de Kigali est ouvert pour tous les passagers.

Les passagers qui veulent se rendre au Rwanda doivent s'enregistrer via le site web du Rwanda Biomedical Centre (https://rbc.gov.rw/travel) - en Anglais), et respecter rigoureusement les mesures suivantes:

  • Effectuer un test PCR pour le Covid-19 au maximum 72 heures avant le départ (non-obligatoire pour les enfants de moins de 5 ans). Le certificat de résultat négatif doit être téléchargé sur le site ci-dessus et doit être présenté à l'aéroport (départ et arrivée) ; ATTENTION : seul le test PCR est accepté pour voyager au Rwanda. En cas de non-présentation de résultat négatif d’un test PCR ou même de présentation du résultat négatif d’un autre type de test, la compagnie aérienne peut vous refuser à bord ou les autorités rwandaises peuvent vous infliger une amende de 1.000 USD à votre arrivée au Rwanda.
  • Remplir un formulaire : « Passenger Locator Form » du Rwanda.
  • Réserver un hôtel pour les premières 24h - https://travel.rbc.gov.rw/travel/src/Designated%20Hotels.pdf
  • Se soumettre à un second test PCR dès votre arrivée à l’aéroport international de Kigali. Patienter à l’hôtel réservé, le temps d'obtenir le résultat du test (la quarantaine est généralement limitée à 24h). Ceci est obligatoire, même pour les personnes qui ont été vaccinées contre le COVID-19. Les frais d’hôtel et du test à l’arrivée (60 USD/test) sont à charge du voyageur. Les voyageurs présentant un résultat positif seront acheminés vers un centre de traitement et devront supporter le coût de la prise en charge médicale.
  • Les voyageurs en provenance d’Inde doivent effectuer une quarantaine obligatoire de 7 jours dans un des hôtels désignés, à leurs propres frais.

 

En vertu des mesures prises par le Rwanda, les passagers qui quittent le territoire rwandais doivent être en possession d’un test PCR négatif effectué entre 72h et 48h avant le départ (non-obligatoire pour les enfants de moins de 5 ans). Revenant du Rwanda, il est obligatoire de remplir le « Passenger Locator Form » de la Belgique avant votre retour. Pour plus d’information concernant les voyages vers et depuis le Rwanda veuillez consulter la note d’information du Rwanda Biomedical Center à l’intention des voyageurs voir lien

Pour plus d’information sur la situation COVID-19 en Belgique, ainsi que sur les obligations concernant la quarantaine et test en Belgique après votre retour, veuillez consulter le site suivant : https://www.info-coronavirus.be/fr

 

  1. Mesures anti-COVID prises par les autorités Rwandaises

Mesures nationales valides à partir du 23 septembre jusqu’au (minimum) 13 octobre :

  • A Kigali : Couvre-feu de rigueur de 23 heures à 4 heures. Tous les établissements doivent fermer au plus tard à 22 heures.
  • Dans le reste du pays : Couvre-feu de 21 heures à 4 heures. Tous les établissements doivent fermer au plus tard à 20 heures. Sauf dans les Districts de Gicumbi, Karongi, Kirehe, Ngoma et Nyagatare, où un couvre-feu de 20 heures à 4 heures est d’application (fermeture à 19 heures).
  • Les institutions  publiques et les sociétés privés continueront à fonctionner avec le personnel essentiel sans excéder 75% du personnel.
  • Les réunions et les conférences sont autorisées moyennant un taux d’occupation de 50% de l’espace. Chaque participant doit avoir un test COVID-19 négatif (effectué maximum 72 heures avant l’événement).
  • Les transports publics ne peuvent fonctionner qu’à 75% de leur capacité. Les transporteurs devront veiller à la stricte observance des mesures anti-COVID (aération, distanciation, port du masque). Les motos et les vélos peuvent à nouveau transporter des passagers, dans le respect des mesures sanitaires.
  • Les restaurants sont ouverts à 50% de leur capacité. Les restaurants avec des places assises à l’extérieur peuvent ouvrir à 75% de leur capacité.
  • Les bars peuvent rouvrir graduellement.
  • Les lieux de culte sont ouverts à 30% de leur capacité.
  • Les activités touristiques peuvent continuer dans le respect des directives sanitaires et à des conditions strictes. Ceci inclut les hôtels, les tour-opérateurs et les services de transport pour visiteurs.
  • Le sport individuel en plein air sans contact est autorisé. Les salles de sport continuent à rouvrir graduellement.
  • Les cérémonies de mariages civils, religieux et traditionnelles sont autorisées. Les événements à domicile sont autorisés pour 50 personnes maximum et les autorités locales doivent en être informés. Tous les participants doivent présenter un test COVID-19 négatif.
  • Les événements organisés dans des lieux désignés ou des lieux de réunion ne doivent pas dépasser 50 % de la capacité du lieu. Tous les participants doivent présenter un test COVID-19 négatif.
  • D’autres événements (concerts, festivals, expos,…) reprennent graduellement pour ceux qui sont vaccinés ou testés.
  • Les cérémonies de funérailles sont limitées à 50 personnes et les veillées funèbres à 30 personnes.
  • Les établissements scolaires, tant publics que privés, ainsi que les universités sont ouverts.

 

De manière générale

  • Le port d’un masque facial est obligatoire en public (à partir de 2 ans), le lavage des mains et la distanciation physique sont de rigueur ;
  • Les frontières terrestres du Rwanda restent fermées, sauf pour le transport de marchandises et pour le retour des nationaux et résidents légaux.
  • Les touristes résidents ou internationaux doivent être en possession d’un résultat négatif au test COVID-19 lors de leur arrivée dans un hôtel ou lors d’une visite dans les parcs nationaux.

Vous trouverez plus d’informations sur le site du Gouvernement Rwandais : https://www.gov.rw/koronavirusi (en Anglais) et sur le site du Rwanda Biomedical Center (évolution des cas de COVID-19 au Rwanda) : https://www.rbc.gov.rw/index.php?id=707 (en Anglais).

Les personnes présentant des symptômes du COVID-19 sont invitées à appeler le numéro d’urgence du Rwanda Biomedical Centre : 114.

 

Éruption du volcan Nyiragongo à Goma

Le volcan Nyiragongo au nord de Goma est entré en éruption le 22/05/2021. La coulée de lave s'est maintenant arrêtée et l'activité sismique a été fortement réduite. Le 07/06 un retour progressif des populations vers Goma a été annoncé. Cependant ceci ne signifie pas que la situation soit complètement normalisée. Des risques liés à l’activité volcanique persistent encore, ceci s’applique également pour la région frontalière rwandaise. Les voyageurs qui se rendent à Rubavu doivent rester vigilants.

(pour plus d'informations, veuillez-vous référer au conseil aux voyageurs pour la République Démocratique du Congo.

Sécurité

Un important dispositif de sécurité reste déployé dans les zones frontalières au sud et à l’ouest du pays. En cas de déplacement vers les autres zones frontalières, il reste essentiel de respecter scrupuleusement les instructions des autorités et les principes élémentaires de sécurité. 

Ebola (RDC)

Il n’y a actuellement aucun cas d’Ebola signalé au Rwanda. Il y a toutefois eu plusieurs foyers dans les provinces voisines de la RDC. Le dernier date  de février 2021, mais depuis lors la situation est à nouveau sous contrôle : https://www.afro.who.int/news/who-steps-efforts-curb-ebola-outbreaks-guinea-and-democratic-republic-congo.

Nous recommandons donc aux compatriotes qui se déplacent au Rwanda de se tenir informés via http://www.who.int/csr/don/archive/disease/ebola/fr et de suivre les conseils et les recommandations des autorités locales et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en la matière (https://www.who.int/fr/health-topics/ebola/ebola#tab=tab_1)


Afin de nous permettre d’organiser plus efficacement l’aide consulaire, nous vous invitons à enregistrer votre voyage sur https://travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Sécurité générale

Le Rwanda est un pays paisible. Il n’y a pas de problèmes de sécurité spécifiques. Les services de sécurité rwandais sont très performants. Il convient toutefois de respecter scrupuleusement leurs instructions. Des actes criminels isolés tels que cambriolages de domiciles ou de véhicules sont néanmoins possibles.

Les voyageurs qui souhaitent se rendre au Burundi, doivent tenir compte du fait qu’actuellement tous les voyages non-essentiels vers ce pays  sont déconseillés.

Dans les districts situés aux frontières Nord-Ouest et au Sud-Ouest du Rwanda des incidents impliquant des groupes armés extérieurs ont eu lieu ces derniers mois. Un dispositif militaire rwandais est y installé en permanence. Il convient donc de rester prudent dans ces zones frontalières et de respecter scrupuleusement les instructions des autorités et les principes élémentaires de sécurité. 

Nous recommandons aux compatriotes désirant voyager dans la région de consulter le conseil aux voyageurs pour la RDC ainsi que le conseil aux voyageurs pour le Burundi.

L’épidémie du virus Ebola représente toujours une menace dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri (RDC). https://www.who.int/csr/alertresponse/en/

Nous recommandons également aux compatriotes désirant visiter le Rwanda de suivre les conseils et les recommandations des autorités rwandaises et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en la matière, notamment les «Bulletins épidémiologiques» de l’OMS (http://www.who.int/csr/don/archive/disease/ebola/fr/) et le site relatif à la maladie à virus Ebola (http://www.who.int/ebola/fr/ et https://www.who.int/csr/alertresponse/en).

Les personnes qui séjournent un mois ou plus au Rwanda sont priées de contacter le service consulaire de l'Ambassade dès leur arrivée, afin de fournir les quelques renseignements susceptibles de faciliter une assistance consulaire éventuelle.

Pour les informations concernant les derniers développements dans les différentes zones touristiques, n'hésitez pas à contacter l’Ambassade de Belgique au numéro +250 252 57 55 51 ou à l'adresse kigali@diplobel.fed.be.

L'ambassade de Belgique dispose d’un numéro d'urgence accessible en dehors de ses heures d’ouverture : +250 78 830 14 74.


Mesures de sécurité particulières

Il vous est conseillé de respecter les règles de sécurité élémentaires ainsi que les mesures suivantes :

  • La nuit, évitez de circuler en voiture en dehors des villes. Pour vos déplacements en dehors de la capitale, il est recommandé de circuler en convoi d'au moins deux véhicules.
  • Evitez d'utiliser les motos-taxi et minibus : 75% des accidents de la route au Rwanda impliquent ces types de véhicules
  • En toutes circonstances, évitez les réunions et/ou rassemblements à caractère politique.

Les déplacements dans les parcs nationaux (forêt de Nyungwe, parc national des volcans, …) doivent être effectués en compagnie d'un guide officiel. Pour plus d’informations concernant le tourisme au Rwanda  nous vous invitons à consulter le site : http://www.rwandatourism.com.

L'importation et l'utilisation de sachets en plastique sont interdites. Ceux-ci sont confisqués à l'arrivée à l'aéroport.