Sierra Leone

Carte Sierra Leone



Dernière mise à jour
 

 

Coronavirus COVID-19

  • Les voyages non essentiels à l’étranger depuis la Belgique sont vivement déconseillés.

  • Vous trouverez des informations sur les mesures à prendre lors du retour en Belgique sur le site www.info-coronavirus.be/fr/voyages.

 

Transit : Même en transit, les autorités aéroportuaires ou votre compagnie aérienne peuvent imposer de nouveaux tests, et éventuellement un isolement de longue durée (14 jours) en cas de résultat positif. C'est notamment le cas pour les vols au départ de plateformes internationales bien connues comme Addis-Abeba, Istanbul, etc. Veuillez tenir compte de ce risque lors de la planification de votre voyage et vérifier à l'avance votre couverture d'assurance.​

Face à l’épidémie de nouveau coronavirus (Covid-19) et l’apparition de nouveaux variants, les autorités de la Sierra Leone ont pris des mesures restrictives. Ainsi, un couvre-feu (entre 23h et 5h) est en vigueur à partir du 5 juillet 2021. Les lieux de culte sont fermés à partir du 2 juillet 2021 et les rassemblements, limités à 50 personnes.

L’aéroport est ouvert et il y a des vols internationaux. Toute personne souhaitant se rendre en Sierra Leone doit obtenir l’accord des autorités en s’enregistrant sur le portail suivant: https://travel.gov.sl/. Les passagers entrants devront soumettre un test PCR négatif de moins de 72h et se faire tester à nouveau à leur arrivée. Les enfants de moins de 2 ans sont exemptés de tests Covid-19. Les passagers ayant séjourné en Inde, au Brésil, en Turquie et en Argentine sont soumis à des règles davantage strictes.

Pour les voyageurs il est indispensable de suivre quotidiennement la situation sanitaire et l’évolution des mesures prises par les autorités ainsi que par les compagnies aériennes. Les frontières terrestres restent fermées.

Le SPF Santé publique en Belgique a mis en ligne un site consacré au coronavirus, accessible ici: https://www.info-coronavirus.be/fr.

 

Afin de nous permettre de mieux organiser notre assistance consulaire, nous invitons les voyageurs à s’inscrire sur le site https://travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

Description

Sécurité générale

Sécurité générale

En règle générale, la situation sécuritaire est bonne. Néanmoins il convient de respecter les règles élémentaires de sécurité : éviter les attroupements, éviter de circuler de nuit et évitez de vous promener seul. Eviter de porter des bijoux et objets de valeur ; éviter de laisser des objets de valeur visibles dans un véhicule garé ; éviter de rouler la nuit sur les routes de provinces.

Les arnaques et escroqueries, en direct ou par internet, sont fréquentes. Elles portent souvent sur la possibilité d’un gain important, moyennant un versement immédiat d’argent ou sur la vente de diamants. A cet égard, il faut savoir que l’exportation du diamant du Sierra Leone est strictement réglementée et, en principe, réservée à des exportateurs officiellement enregistrés.

 

Risques liés aux transports

Les accidents graves de la route sont fréquents en Sierra Leone. Les voies sont rarement éclairées, les véhicules sont peu entretenus et circulent régulièrement tous feux éteints. La présence de piétons et d’animaux errants sur les routes peut constituer un danger supplémentaire. Il est recommandé de conduire avec prudence et d’éviter de circuler de nuit, en dehors de la péninsule.

Durant la saison des pluies, les routes peuvent vite devenir impraticables. Il est recommandé de disposer d’un véhicule tout terrain et de recourir aux services d’un chauffeur expérimenté.

En raison du risque d’accidents, il est déconseillé d’emprunter des taxis-motos ainsi que des véhicules de transport collectif. 

 

Criminalité 

Une grande partie de la population est au chômage et les armes qui circulaient pendant la guerre n’ont pas ou peu été récupérées. La petite criminalité – comme les attaques à main armée – est donc en augmentation, principalement à Freetown et tout particulièrement dans l’est de la ville. Il est fortement conseillé d’éviter les déplacements en dehors de Freetown et les déplacements de nuit. Une vigilance accrue est de mise.

 

Terrorisme

Compte tenu du contexte régional, le risque terroriste ne peut être écarté en Sierra Leone. Les attentats de Grand Bassam en 2016 en Côte d’Ivoire et à Ouagadougou en 2018 ont montré que les groupes terroristes de la région ciblent les lieux fréquentés par les expatriés. Il est recommandé d’observer la plus grande vigilance, particulièrement dans ce genre de lieux.