Slovaquie

Slovaquie

Dernière mise à jour

Avis important aux chauffeurs d’autobus et de camions : voir TRANSPORT.
 

Coronavirus COVID-19

1. Depuis le 15 juin, voyager de la Belgique vers les pays de l'Union européenne, le Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège est de nouveau autorisé. Qu’il soit également possible d’entrer dans un autre pays dépend du consentement de votre pays de destination. Il est donc très important de vérifier les conseils aux voyageurs par pays afin de connaître la situation dans le pays de destination. Les voyages non essentiels en dehors de l'Union européenne, le Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège restent interdits jusqu’à nouvel ordre.

​2. La quarantaine au retour en Belgique n’est pas obligatoire pour les voyageurs qui se déplacent à l’intérieur des frontières de l’UE, au Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège. Notez que l’auto-quarantaine en Belgique reste obligatoire pour les voyageurs qui (re)viennent d'en dehors de cette région, sauf s'il s'agit d'un voyage essentiel.

3. Les voyageurs doivent savoir que de nouveaux foyers de Covid à l'étranger peuvent affecter considérablement leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou les frontières fermées.

4. Le Conseil de l'UE a recommandé la levée des restrictions de voyage à partir du 1er juillet pour 14 pays en dehors de l’Europe : l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Corée du Sud, la Géorgie, le Japon, le Maroc, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. Le gouvernement belge poursuit l'examen de cette liste. Les mesures existantes resteront en vigueur au moins jusqu'au 7 juillet.

 

Il est possible de voyager en Slovaquie.

 

Les autorités slovaques ont assoupli les conditions d’entrée sur leur territoire.  Des contrôles sporadiques aux frontières continuent à être effectués. Les vols internationaux de passagers reprennent de manière très limitée. Le transport international de passagers par bus et train reprend de manière progressive avec les pays limitrophes (République tchèque, Hongrie, Autriche).

Les autorités slovaques ont établi une liste de pays dits « sûrs » d’un point de vue épidémiologique. La Belgique y est actuellement reprise, et les voyages sont donc possibles. La liste de pays dits « sûrs » peut être consultée ici (en slovaque), ainsi que sur le site internet (en anglais ou slovaque) du Ministère slovaque des Affaires étrangères.

Tout voyageur qui, au cours des 14 derniers jours, s’est rendu dans un pays qui ne figure pas sur la liste des pays dits « sûrs », doit soumettre un test COVID-19 négatif, ne datant pas de plus de 96h, et observer ensuite une période de confinement à domicile après laquelle un second test doit être effectué.

 

Afin de mieux organiser l'assistance consulaire, nous vous conseillons également d'enregistrer votre voyage via www.travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Criminalité

La petite criminalité (pickpockets, voleurs à la tire) se manifeste surtout dans les villes (centre de Bratislava) et dans les lieux touristiques (campings, stations thermales). Les précautions usuelles en la matière s’imposent. Il est conseillé d'emporter des photocopies de ses documents d'identité, de ne pas avoir trop d'argent liquide sur soi et d'être prudent avec les cartes de crédit.

Certaines bandes organisées se livrent aux vols de voitures. Il importe donc d'être attentif et de garer sa voiture de préférence dans des parkings gardés.

De nombreux touristes étrangers passent des week-ends estivaux à Bratislava. Certains groupes abusent de l'alcool, ce qui peut donner lieu à des débordements, le plus souvent dans la vieille ville.