Suisse

Carte Suisse

Dernière mise à jour
 

Coronavirus COVID-19

Voir également la page d'accueil de ce site web pour un aperçu avec les codes de couleur. 

1. Il est permis de voyager de la Belgique vers les pays de l'Union européenne, le Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège. La possibilité d'entrer dans un autre pays dépend du consentement du pays de destination. Il est donc extrêmement important de vérifier les conseils aux voyageurs par pays afin de connaître la situation dans le pays de destination. Le tableau "Vous partez pour ..." avec trois couleurs indique si vous êtes autorisé à entrer dans un pays (couleur verte), si vous pouvez y entrer dans certaines conditions (comme observer une quarantaine, passer un test covid ou éviter les zones de confinement locales) (couleur orange) ou si vous ne pouvez pas y entrer (couleur rouge).

2. Les voyages non-essentiels en dehors de l'Union européenne, du Royaume-Uni, de la Suisse, du Liechtenstein, de l'Islande et de la Norvège restent pour l'instant interdits, mais si l'on revient ou si l'on effectue un mouvement essentiel à partir de ces régions, la quarantaine est obligatoire.

3. La quarantaine au retour en Belgique n'est pas obligatoire pour les voyageurs se déplaçant dans l'UE, au Royaume-Uni, en Suisse, au Liechtenstein, en Islande ou en Norvège. EN CE QUI CONCERNE LE RETOUR d’une "zone à haut risque" indiquée dans le tableau "Vous revenez de...". Toute personne revenant d'une de ces zones doit remplir le "formulaire de localisation des passagers" et doit soit s'isoler (zone rouge), soit faire preuve d'une vigilance accrue après son retour (zone orange). Pour plus d'informations sur la quarantaine obligatoire en Belgique ou sur le "formulaire de localisation des passagers", consultez le site www.info-coronavirus.be.

4. Les voyageurs doivent être conscients du fait que de nouvelles épidémies de Covid à l'étranger peuvent fortement affecter leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou si les frontières sont fermées.

 

Il est possible de voyager en Suisse.

 

Depuis le 15 juin, les contrôles sont levés à toutes les frontières terrestres et aériennes entre la Suisse,  les autres Etats Schengen et les Etats AELE. Voyager depuis la Suisse vers et depuis l'Union européenne, le Royaume-Uni, la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein est à nouveau autorisé. Vous trouverez plus d’informations sur https://www.sem.admin.ch/sem/fr/home.html (consultable en allemand, français, italien et anglais).

Toutes les mesures d’application en Suisse sont consultables sur https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/massnahmen-des-bundes.html#-993003382 (consultable en allemand, français, italien et anglais).

Restent interdits :

  • Compétitions sportives avec un étroit contact physique
  • Rencontres de plus de 30 personnes dans l’espace public
  • Manifestations de plus de 300 personnes

 

Pour tout voyage en Suisse, vous pouvez vous inscrire sur https://travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Voyager en Suisse ne présente pas de risques majeurs. Néanmoins, les accidents de montagne se produisent régulièrement.

Chaque été, des personnes se noient dans les rivières et les lacs. La vitesse et le débit de l'eau dans les rivières augmente surtout en début d'été, suite à l'eau de fonte de la neige et des glaciers. Les courants froids sous la surface de l'eau des lacs peuvent causer de crampes musculaires, ce qui augmente le risque de noyade. Renseignez-vous bien auprés des autorités locales avant de partir en montagne ou avant de vous baigner et suivez bien les instructions en vigueur.

Criminalité

Les visiteurs doivent être conscients de l'existence d'une petite délinquance (vols) dans les gares et aux alentours, les aéroports et les transports publics des grandes agglomérations. D'une manière générale, l'attention des visiteurs doit être aussi attirée sur l’indispensable respect de la législation locale et des usages locaux (code de la route en particulier).

Risque terroriste

En 2016, plusieurs personnes ont été blessées suite à une fusillade dans un centre islamique à Zürich. Selon le Service de renseignement suisse, la menace terroriste est élevée. Comme dans le reste de l'Europe, la possibilité d’un attentat terroriste n’est jamais à exclure. Une attention particulière aux messages des autorités dans les lieux publics est dès lors de mise.