Tadjikistan

Carte Tadzjikistan

Dernière mise à jour

 

Coronavirus COVID-19

  • Les voyages non essentiels à l’étranger depuis la Belgique sont vivement déconseillés.
  • Vous trouverez des informations sur les mesures à prendre lors du retour en Belgique sur le site www.info-coronavirus.be/fr/voyages.

 

COVID

Le Gouvernement tadjik a reconnu fin avril l’existence du Coronavirus. La situation est officiellement stabilisée.

Si certains vols ont repris (Kazakhstan – Almaty, Ouzbékistan, Emirats arabes, Turquie, Russie - Moscou) les connexions avec les pays voisins restent aléatoires. Le Tadjikistan ne délivre à nouveau  des visas à des ressortissants belges.  Les personnes autorisées doivent soumettre un test covid de moins de 72 heures à l’arrivée.

Des mesures de sécurité restent d'application, y compris la fermeture des postes frontières (pour l’instant avec la République kirghize). Si vous avez des symptômes, nous vous demandons de rester à l'intérieur et d'appeler un médecin. N'allez pas dans un lieu public tel qu'un cabinet médical ou un hôpital, et mentionnez les symptômes que vous avez lors de votre conversation téléphonique.

Le SPF Santé publique a mis en ligne un site dédié au coronavirus, accessible ici: www.info-coronavirus.be/fr

Lors de la planification de vos voyages, prenez également en compte nos conseils généraux en matière de soins de santé au Tadjikistan, y compris la nécessité d'une assurance voyage couvrant le rapatriement et le fait que les soins de santé locaux ne sont pas au niveau occidental.

 

Le conflit frontalier récent avec la République kirghize autour de l’enclave de Vorukh a mené à une fermeture temporaire de la frontière entre les deux pays. 

Afin de mieux organiser l'assistance consulaire, nous vous conseillons également d'enregistrer votre voyage via www.travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Le 29 juillet 2018 une voiture a percuté -volontairement, - des cyclistes étrangers qui furent également attaqués au couteau dans la région de Danghara,  à 150 km au Sud de Dushanbe. Compte tenu de la situation sécuritaire générale dans la région, la prudence reste de mise. En particulier la sécurité dans la province de Gorno-Badakzhan (montagnes du Pamir), d'ailleurs soumise à visa spécial, n'est jamais garantie.

Il convient également de tenir compte du fait que le processus de destruction des mines anti-personnelles sur le territoire du Tadjikistan est en cours, mais que des mines peuvent encore subsister dans certaines zones (notamment à la frontière avec l’Ouzbékistan).

Malgré une attention accrue des services de l'ordre, il faut se montrer vigilant par rapport à la petite délinquance. Il est recommandé d'éviter les lieux de grand rassemblement tels que les marchés, les foules et les manifestations.

Il est de toute manière conseillé de prendre contact avec l’ambassade de Belgique à Astana (Kazakhstan) afin d’annoncer votre présence sur le territoire du Tadjikistan, et à tout le moins de s’inscrire sur le site Travellers Online.

Vu que les frontières avec les pays avoisinants sont souvent fermées (surtout avec l’Ouzbékistan et le Kirghizstan), il est conseillé de se procurer des informations mises à jour sur l’état d’ouverture des frontières, en cas d’arrivée par route.

Notez que les conditions météorologiques, surtout en hiver et dans les montagnes, peuvent rendre inaccessibles certaines routes et zones.  Il n’est pas toujours possible de communiquer par téléphone avec l’étranger.