Tunisie

Tunisie

Dernière mise à jour

 

Coronavirus COVID-19

Consultez également la page d'accueil de ce site web pour un aperçu des codes couleurs. 

Les déplacements non-essentiels en dehors de l'Union européenne, du Royaume-Uni, de la Suisse, du Liechtenstein, de l'Islande et de la Norvège restent interdits jusqu’à nouvel ordre conformément à l'article 18, §1 de l'Arrêté ministériel du 30 juin 2020. Toute personne de retour d’un voyage dans une de ces zones doit se mettre en quarantaine en Belgique et se soumettre à un test. Plus d'informations sur www.info-coronavirus.be.

A partir du 1er août 2020, TOUS les voyageurs revenant en Belgique sont tenus de remplir le « Passenger Locator Form ». De plus amples informations peuvent être consultées sur www.info-coronavirus.be.

Les voyageurs doivent être conscients du fait que de nouvelles flambées de Covid à l'étranger peuvent fortement affecter leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou si les frontières sont fermées.

Si vous vous trouvez actuellement ou si vous effectuez un voyage essentiel dans une zone à laquelle l’Arrêté ministériel ci-dessus s'applique, il est recommandé de lire les conseils ci-dessous concernant l'ensemble des questions de sécurité dans cette zone.

 

Depuis le 27 juin, les autorités tunisiennes ont mis en œuvre une réouverture partielle de leurs frontières, qui est basée sur un classement des pays selon leur risque épidémiologique. Les mesures sont les suivantes :

  • Liste « verte » : aucune mesure particulière. Voyage libre.
  • Liste « orange » :  test PCR négatif  (datant de moins de 72 heures avant l’embarquement et ne dépassant pas les 120 heures avant l’arrivée en Tunisie), et quarantaine après l’arrivée. Les voyageurs qui n’ont pas pu effectuer ce test seront soumis à une quarantaine obligatoire de trois jours dans un centre d’isolement géré par les autorités, période pendant laquelle le test PCR sera effectué (à la charge du voyageur). Les voyageurs tunisiens résidant à l’étranger ou les étrangers qui disposent d’un lieu de résidence en Tunisie peuvent effectuer leur quarantaine en auto-isolement à domicile. La durée en est de 14 jours, en principe. Cette période peut être écourtée à 7 jours si un test PCR négatif est effectué à partir du cinquième jour de l’entrée en Tunisie, à la demande et à la charge du voyageur. Les voyageurs effectuant leur séjour à l’hôtel doivent demander à leur hôtel d’organiser leur transport depuis l’aéroport en conformité avec le protocole sanitaire. Ils sont tenus d’observer la quarantaine sous forme de « résidence encadrée » à leur hôtel. S’ils effectuent un séjour de plus d’une semaine en Tunisie, le test PCR est obligatoire entre le 5ième et 7ième jour après l’arrivée et à leur charge. Un test négatif met fin à la quarantaine.
  • Liste « rouge » : seuls les ressortissants tunisiens qui disposent d’une adresse privée en Tunisie peuvent voyager. Ils doivent présenter un test PCR négatif passé au maximum 72h avant le départ, puis effectuer une quarantaine de 7 jours dans un centre désigné par l’autorité de confinement, passer un 2e test PCR de contrôle, puis effectuer encore 7 jours de confinement à domicile. Les frais d’hébergement et de test sont à charge du voyageur.

C’est en principe le pays de résidence habituelle qui sert de critère pour déterminer les mesures à appliquer. Les personnes qui voyagent à partir de la Tunisie vers un pays étranger seront soumises aux mêmes mesures à leur retour, selon le classement du pays où elles ont voyagé.

Le 29 juillet, les autorités tunisiennes ont classé la Belgique sur liste « orange ». Les personnes qui résident en Belgique peuvent donc se rendre en Tunisie moyennant des restrictions et une quarantaine. Ce classement sera révisé toutes les semaines.

Attention, à ce jour, une interdiction des voyages non essentiels en dehors de l’Europe reste toutefois encore en vigueur pour les Belges. Par conséquent, les autorités belges n’autorisent pas encore les citoyens belges à voyager vers la Tunisie, sauf pour certaines catégories restreintes de voyages considérés comme « essentiels ».

Pour des informations plus détaillées sur la crise du coronavirus en Tunisie, cliquez ici

 

Afin de nous permettre d’organiser au mieux l’assistance consulaire, nous vous conseillons de vous enregistrer sur https://travellersonline.diplomatie.be.

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Risque terroriste

Les autorités tunisiennes ont déjoué nombre de tentatives d’actions terroristes et ont fourni des efforts considérables afin d'améliorer la sécurité du territoire.  Les visiteurs doivent savoir que le risque que de nouveaux attentats puissent être perpétrés reste élevé et cela sur tout le territoire tunisien. Tout voyage et déplacement dans le pays doit donc être évalué sur base des risques sécuritaires encourus. Il convient de rester très vigilant en toutes circonstances.

A condition d’observer la prudence recommandée, les voyageurs peuvent se rendre en Tunisie à l'exception des zones frontalières avec l'Algérie et la Libye.

Pour les voyages hors de la zone côtière, il est recommandé de recourir à des tour-opérateurs et à des agences de voyage certifiés qui sont en contact étroit avec les services de sécurité tunisiens.

Les déplacements sont formellement déconseillés dans la zone frontière avec l’Algérie, à l’ouest de l’axe Jendouba - Le Kef - Kasserine - Fériana - Tameghza, et dans les zones montagneuses des gouvernorats de Kasserine et du Kef.

Les déplacements sont également formellement déconseillés dans la zone frontalière avec la Libye au sud de l’axe Rejim Maatoug – Bir Ellouza – Bir Aouine – Borj Bourghiba – Remada – Ben Gardane,  qui correspond largement à une zone militaire instaurée par les autorités tunisiennes. La ville de Ben Guèrdane, qui fut le théâtre d’affrontements contre Daesh en mars 2016, se trouve dans cette zone.
 

Sécurité générale

Il est recommandé de suivre l'actualité avant et pendant le séjour.

Le voyageur choisira judicieusement un lieu de séjour qui a pris les mesures nécessaires pour sécuriser ses clients. Il évitera de se rendre de nuit hors des établissements hôteliers dans des lieux d’affluence. Il est conseillé de se tenir à l'écart des lieux privés et publics de forte affluence, ainsi que des foules, des grands rassemblements et des manifestations, qui peuvent être dangereux

Il est déconseillé de se déplacer pendant la nuit et les déplacements dans des endroits isolés ou via des routes isolées doivent être évités. Des mesures  de sécurité renforcées (contrôles, interdictions de circuler, p.ex.) peuvent être mises en place par les autorités. Il est important de s’y conformer strictement. Il est important d’être toujours en possession de cartes routières détaillées. Les risques liés à la circulation routière ne sont pas négligeables.

 

Criminalité

La Tunisie n'est pas exempte de criminalité. Il faut se méfier des voleurs dans les lieux publics et touristiques animés (marchés, médinas, hôtels, plages). Il vaut mieux éviter les rues, quartiers et parcs plus isolés et ne certainement pas s’y déplacer seul. Des cambriolages dans les chambres d'hôtel ont été occasionnellement constatés. Les femmes voyageant seules peuvent également être une cible. Si possible il est préférable de ne pas prendre seul les taxis. Il est conseillé, lors d'un vol avec violence, d'immédiatement tout remettre, toute résistance étant dangereuse.

Vous devez observer les points suivants : 

  • Ne pas sortir avec des objets de valeurs et de limiter tout signe de richesse apparent.
  • Eviter de transporter sur soi de grandes quantités de valeurs (argent, bijoux et autres).
  • Garder en permanence un oeil sur les sacs à main et équipements électroniques (GSM…).
  • Conserver de préférence les documents tels que le passeport ou la carte d'identité dans le coffre de l'hôtel.
  • En cas de perte ou de vol, faire immédiatement une déclaration auprès du poste de police le plus proche et en avertir l'Ambassade de Belgique à Tunis. Numéro de Police secours : 197.

 

Conseils utiles

Il faut être attentif aux arnaques diverses qui visent les touristes. Attention aux manœuvres de séduction dans les clubs et hôtels pour tirer un profit pécuniaire, voire contracter mariage afin d’obtenir un titre de séjour en Belgique.

Les voyageurs sont priés avant et pendant leur séjour en Tunisie de s’informer des évolutions en cours et de consulter régulièrement nos conseils aux voyageurs.

Les voyageurs qui rencontreraient des difficultés dans le courant de leur voyage sont invités à contacter leur compagnie aérienne ou leur agence de voyage ou l’Ambassade en cas de problème de sécurité.

Les citoyens belges qui se trouveraient sur le lieu ou à proximité d’incidents graves sont invités à prendre contact le plus rapidement possible avec leurs proches afin de les rassurer. Un message à l’Ambassade de Belgique (tunis@diplobel.fed.be) est également indiqué, de préférence par mail afin de ne pas saturer les lignes téléphoniques.

 

 

 

 

Nous travaillons actuellement au renouvellement de notre site web. Afin de mieux savoir qui consulte notre site et quelles informations il ou elle recherche, nous vous demandons de remplir ce court questionnaire. Cela ne prendra que quelques minutes de votre temps. Nous vous remercions d’avance de votre coopération.

Vous pouvez trouver le questionnaire ici : https://qlite.az1.qualtrics.com/jfe/form/SV_4VdkGChG6BNcVXD

Si nécessaire, vous pouvez changer la langue du questionnaire en haut à droite.