Ukraine

Carte Ukraine

Dernière mise à jour

Les voyages non-essentiels vers l’ensemble du territoire Ukrainien sont déconseillés.

Tous les voyages vers les régions de Louhansk et de Donetsk et vers la Crimée sont vivement déconseillés.

Depuis novembre 2021, les tensions aux frontières entre l’Ukraine et la Fédération de Russie et le Belarus sont de plus en plus vives. La situation est extrêmement imprévisible et nous vous recommandons de vous tenir régulièrement informés de la situation sur place. Pour la même raison, nous vous  recommandons de vous préparer à modifier vos plans de voyage à court terme en fonction de la situation sécuritaire .

Les citoyens belges qui se trouvent actuellement sur le territoire ukrainien sont invités à s’enregistrer sur Travellers Online et à se manifester auprès de l’Ambassade de Belgique à Kiev.

 

Coronavirus COVID-19

  • Les voyages non essentiels à l’étranger depuis la Belgique sont vivement déconseillés.
  • Vous trouverez des informations sur les mesures à prendre lors du retour en Belgique sur le site www.info-coronavirus.be/fr/voyages.

 

L'entrée en Ukraine se fait obligatoirement par l'un des 166 postes de contrôle frontaliers (dont 29 checkpoints aériens). La disponibilité des postes de contrôle peut être vérifiée sur la carte interactive du Service frontalier de l’Ukraine https://dpsu.gov.ua/en/map

 

Règles d'entrée en Ukraine

Les règles actuelles de franchissement de la frontière ukrainienne sont régies par la résolution du Cabinet des ministres de l'Ukraine du 9 décembre 2020 (n° 1236), complétée par les derniers amendements du 6 décembre 2021.

A partir du 5 août 2021, tous les étrangers, y compris les titulaires d'un permis de séjour temporaire et les apatrides, quel que soit leur âge et leur pays d’origine, doivent présenter les documents suivants pour pouvoir entrer en Ukraine :

  • une police d'assurance (certificat) délivrée par une compagnie d'assurance enregistrée en Ukraine ou une compagnie d'assurance étrangère ayant un bureau de représentation en Ukraine ou une relation contractuelle avec la compagnie d'assurance-partenaire sur le territoire de l'Ukraine (assistance), qui couvre les coûts associés au traitement de la COVID-19 et est valable pour toute la période de séjour en Ukraine ;
  • un document confirmant la réception d'une série complète de vaccinations contre la COVID-19 avec des vaccins approuvés par l'OMS : Pfizer / BioNTech, Janssen de Johnson & Johnson, AstraZeneca / Vaxzevria, AstraZeneca / Covishield (Inde), AstraZeneca / SKBio (Corée du Sud), Moderna / Spikevax, Sinopharm, CoronaVac (Sinovac) - il peut s'agir d'un certificat de vaccination international, national ou étranger ; ou
  • un résultat négatif du test rapide de détection de l'antigène du coronavirus SARS-CoV-2 (RAT, Ag), effectué au plus tard 72 heures avant l'entrée ; ou
  • un résultat négatif du test de réaction en chaîne par polymérase (PCR) pour la COVID-19, effectué au plus tard 72 heures avant l'entrée sur le territoire ukrainien.

Attention : Les certificats de rétablissement et les certificats d'anticorps à la COVID-19 ne sont pas acceptés pour l'entrée sur le territoire ukrainien.

Tout étranger (autre que les catégories d'étrangers définies dans les exceptions ci-dessous) qui ne présentera pas un certificat de vaccination à son arrivée devra installer l'application « Vdoma » et s'engager à commencer l'auto-isolement 72 heures après l'entrée sur le territoire ukrainien. Pendant cette période, la personne pourra soit quitter le pays (sans passer de tests supplémentaires), soit se soumettre à un test PCR ou effectuer un test antigénique. En cas de résultat négatif, l'auto-isolement ne sera pas nécessaire.

Si dans un délai de 72 heures à partir du moment où la personne a franchi la frontière, elle n'a pas quitté le pays ou n'a pas reçu un résultat négatif du test, elle devra s’isoler pendant 10 jours dans le lieu indiqué lors de l'autorisation dans la demande « Vdoma ». Il est également possible de mettre fin à l'auto-isolement de manière anticipée, après avoir reçu un résultat négatif du test PCR ou du test antigénique.

En cas d'impossibilité ou de refus d'installer l'application mobile à domicile, la personne se verra refuser le passage de la frontière ukrainienne.

Règes particulières pour les enfants : Les enfants de moins de 12 ans n'ont pas besoin de présenter des certificats de test. Les enfants de 12 à 18 ans devront être munis de l'un des documents ci-dessus, mais sont exemptés de l'auto-isolement avec l'installation de l'application « Vdoma ».

EXCEPTIONS : L'auto-isolement n'est pas exigé (l'application « Vdoma » ne doit pas être installée) pour les catégories suivantes:

  • les personnes âgées de moins de 18 ans ;
  • les chefs et membres des délégations officielles d'États étrangers, les employés d'organisations internationales, ainsi que les personnes qui les accompagnent et qui entrent en Ukraine à l'invitation du président de l'Ukraine, de la Verkhovna Rada de l'Ukraine, du Cabinet des ministres de l'Ukraine, du Bureau du président de l'Ukraine, du ministère des Affaires étrangères ;
  • les employés des missions diplomatiques et des postes consulaires d'États étrangers, des missions officielles internationales, des organisations accréditées en Ukraine, ainsi que les membres de leur famille ;
  • les personnes venant participer à des compétitions sportives officielles organisées sur le territoire de l'Ukraine et les personnes les accompagnant ;
  • les personnes venant participer à des manifestations culturelles se déroulant sur le territoire de l'Ukraine, à l'invitation d'une institution culturelle, et les personnes qui les accompagnent ;
  • les militaires (unités) des forces armées des États membres de l'OTAN et des États membres du programme "Partenariat pour la paix" de l'OTAN, qui participent à la formation des unités des forces armées ou qui arrivent à l'invitation du ministère de la défense ;
  • les experts des agences frontalières des pays de l'UE qui arrivent dans le cadre d'opérations conjointes avec l'Agence européenne de défense des frontières et du littoral Frontex ;
  • les membres des délégations officielles gouvernementales et autres de l'Ukraine qui rentrent en Ukraine après un voyage d'affaires de courte durée à l'étranger afin de participer à des consultations, négociations, conférences et sessions d'organes d'organisations internationales, à des réunions de commissions intergouvernementales et d'autres organes intergouvernementaux mixtes ;
  • les participants à un examen de fin d’études, les personnes qui ont l'intention d'entrer dans des établissements d'enseignement, y compris les cours (départements) préparant à l'admission dans des établissements d'enseignement supérieur d'Etat, les candidats étudiant dans des établissements d'enseignement situés en Ukraine, ainsi que les parents (parents adoptifs), les tuteurs, les curateurs, les autres représentants légaux ou les autres personnes autorisées par les parents (parents adoptifs), les tuteurs, les curateurs ou les autres représentants légaux accompagnant ces personnes ;
  • les conducteurs et membres d'équipage de véhicules de transport de marchandises, d'autobus effectuant des transports réguliers, irréguliers et pendulaires, les membres d'équipages aériens et maritimes, de navires fluviaux, les membres d'équipages de trains et de locomotives ;
  • les personnes transportant des cellules souches hématopoïétiques en vue d'une transplantation.

À partir du 3 décembre 2021, l’accès au territoire ukrainien est INTERDIT aux étrangers et aux apatrides qui n'ont pas de permis de séjour permanent ou temporaire en Ukraine, et qui ont séjourné plus de 7 jours au cours des 14 derniers jours sur le territoire de l'Afrique du Sud, de la République du Botswana, du Zimbabwe, de la Namibie, du Royaume du Lesotho, du Royaume d'Eswatini, du Mozambique ou de la République du Malawi.

Cette interdiction ne concerne PAS les citoyens ukrainiens ; les étrangers et apatrides résidant de manière permanente ou temporaire en Ukraine ; les conjoints ou enfants de citoyens ukrainiens ; les employés des missions diplomatiques et des postes consulaires étrangers, des missions d'organisations internationales accréditées en Ukraine et les membres de leur famille ; d’autres catégories d'étrangers et d'apatrides en accord avec le ministère des Affaires étrangères - après leur entrée, ils doivent se soumettre à une quarantaine obligatoire de 14 jours.

Comment rentrer en Belgique en toute sécurité ?

Vous avez séjourné à l’étranger pendant plus de 48 heures ? N’oubliez pas de consulter cette page pour connaître les règles qui s’appliquent lors de votre retour en Belgique : https://www.info-coronavirus.be/fr/voyages
 

Mesures internes en Ukraine, liées à la COVID-19

Le gouvernement ukrainien a décidé de prolonger la quarantaine adaptative jusqu'au  31.03.2022.

A partir du 08.12.2021, un niveau « vert » de danger épidémique est établi par défaut sur le territoire de l'Ukraine, selon lequel les masques buccaux sont obligatoires dans les lieux publics, les espaces clos et les transports publics.

Les nouvelles règles définissent cependant la possibilité d’établir un niveau « jaune », « orange » ou « rouge » dans des régions particulières. C’est notamment le cas pour les villes d’Odessa (niveau orange), de Lviv (niveau jaune) et de Kiev (niveau jaune).

Les restrictions suivantes sont applicables aux zones « jaune » :

Sont interdits :

  • le fait de se trouver sans masque buccal dans les lieux publics, les espaces clos et les transports publics ;
  • les activités des cinémas et des institutions culturelles si  l’occupation dépasse 50 % ;
  • l’organisation de manifestations de masse avec la participation de plus d'une personne par 4 mètres carrés d'espace ;
  • plus de 4 personnes à une table dans un établissement de restauration et la distance entre les tables est d'au moins 1,5 mètre .
  • les activités des gymnases, des centres de fitness avec une occupation de plus d'une personne par 10 m².

Les restrictions suivantes sont applicables aux zones « orange » :

Sont interdits :

  • le fait de se trouver sans masque buccal dans les lieux publics, les espaces clos et les transports publics ;
  • les activités des cinémas et des institutions culturelles si  l’occupation dépasse 50 % ;
  • l’organisation de manifestations de masse avec la participation de plus d'une personne par 4 mètres carrés d'espace ;
  • plus de 4 personnes à une table dans un établissement de restauration et la distance entre les tables est d'au moins 1,5 mètre ;
  • les activités des gymnases, des centres de fitness avec une occupation de plus d’une personne par 10 m².

Les autorités locales peuvent imposer des restrictions supplémentaires.

Les restrictions suivantes sont applicables aux zones « rouge » :

Sont interdits :

  • le fait de se trouver sans masque buccal dans les lieux publics, les espaces clos et les transports publics ;
  • les visites aux établissements de restauration ;
  • le fonctionnement des hôtels, des auberges et d'autres établissements fournissant des services d'hébergement ;
  • des visites aux centres commerciaux, cinémas, théâtres et d'autres établissements culturels et de divertissement ;
  • des visites aux marchés, magasins non alimentaires, salles de sport, centres de fitness, piscines ;
  • l'organisation de manifestations de masse, à l'exception des sports officiels et des matchs d'équipes sportives sans spectateurs.

Ces restrictions ne s'appliquent pas, quelle que soit la couleur attribuée à la zone, si tous les visiteurs (âgés de plus de 18 ans) présentent un certificat COVID-19 confirmant qu'ils ont reçu au moins une dose de vaccin ou un certificat de rétablissement du COVID-19, ou s'ils ont un test PCR ou un test antigène rapide négatif datant de moins de 72 heures.

Les codes couleur des régions en Ukraine sont disponibles sur le site du Ministère de la Santé ukrainien : https://moz.gov.ua/uploads/6/34795-08_12_2021.pdf[MA1] .

Sanctions

Diverses sanctions, à savoir des amendes et des peines d’emprisonnement, sont prévues en cas de violation des conditions de quarantaine.

Renseignements

Le public peut se renseigner auprès du centre d'informations créé par le ministère de la Santé, joignable 24h/24 via le numéro gratuit suivant : 0 800 60 20 19

Ou sur les sites suivants :

 

Afin de mieux organiser l'assistance consulaire, nous vous conseillons également d'enregistrer votre voyage via travellersonline.diplomatie.be

 

 Travellers Online

Description

Sécurité générale

Les citoyens belges qui se trouvent actuellement sur le territoire ukrainien sont invités à s’enregistrer sur Travellers Online et à se manifester auprès de l’Ambassade de Belgique à Kiev.

1. Est de l’Ukraine

Malgré un cessez-le-feu dans les provinces orientales de Louhansk et de Donetsk, des échanges de tirs (journaliers et souvent très violents) le long de la ligne de démarcation continuent entre groupes ‘séparatistes’ armés et forces armées ukrainiennes. Des deux côtés, on utilise non seulement des armes légères, mais également du matériel militaire plus lourd. De plus, la zone de conflit est parsemée de mines et de munitions non-explosées, et beaucoup d’armes de guerre y circulent. Dès lors, tous les voyages vers la zone de conflit de ces provinces sont vivement déconseillés.

 

Les républiques populaires auto-proclamées n’étant pas reconnues internationalement, il est impossible pour l’ambassade d’y fournir une assistance consulaire.


2. Crimée

La Crimée est actuellement annexée par la Fédération de Russie de façon illégale. Pour la Belgique, la Crimée continue à faire partie de l’Ukraine en vertu du droit international. C’est ainsi la Belgique ne reconnait pas l’annexion de la Crimée par la Fédération de Russie et n'est dès lors n’est pas en mesure de fournir une assistance consulaire dans cette zone.

Il n’y a pas de liaison officielle par avion, train ou bus entre l’Ukraine et la Crimée occupée.

Les voyageurs venant de Russie et voyageant par la Crimée ne sont pas autorisés par les autorités ukrainiennes à continuer leur voyage en direction du territoire non-occupé de l'Ukraine.

 

3. En général

Les voyages non-essentiels vers l’ensemble du territoire Ukrainien sont déconseillés.

Tous les voyages vers les régions de Lougansk, Donetsk et la Crimée sont vivement déconseillés.

Depuis novembre 2021, les tensions aux frontières entre l’Ukraine, la Fédération de Russie et le Belarus sont de plus en plus vives, n’excluant pas le risque d’une escalade militaire. La situation est extrêmement imprévisible et de nouveaux développements inquiétants peuvent se produire très rapidement. Nous vous recommandons de vous tenir régulièrement informés de la situation sur place et de vous préparer à modifier vos plans de voyage à court terme si nécessaire.

Criminalité 

Soyez attentif pour les vols à la tire dans les lieux très fréquentés. Mieux vaut éviter les taxis non officiels. Soyez prudent lors des déplacements par trains de nuit.

Faites attention aux activités liées à la corruption. La vigilance est de mise dans le choix des fréquentations et l’on constate beaucoup de cas d'escroquerie, surtout via internet : petites annonces, agences de contact, agences matrimoniales, mariages arrangés ou blancs, appartements à louer, escroquerie organisée, demandes d’assistance financière d’une personne de votre liste de contact mais utilisant une adresse e-mail inconnue, soins médicaux, etc.
Veuillez consulter le site web de l’ambassade de Belgique à Kiev pour plus d’informations.