Uruguay

Carte Uruguay

 

Dernière mise à jour

 

Coronavirus COVID-19

Consultez également la page d'accueil de ce site web pour un aperçu des codes couleurs. 

Les déplacements non-essentiels en dehors de l'Union européenne, du Royaume-Uni, de la Suisse, du Liechtenstein, de l'Islande et de la Norvège restent interdits jusqu’à nouvel ordre conformément à l'article 18, §1 de l'Arrêté ministériel du 30 juin 2020. Toute personne de retour d’un voyage dans une de ces zones doit se mettre en quarantaine en Belgique et se soumettre à un test. Plus d'informations sur www.info-coronavirus.be.

A partir du 1er août 2020, TOUS les voyageurs revenant en Belgique sont tenus de remplir le « Passenger Locator Form ». De plus amples informations peuvent être consultées sur www.info-coronavirus.be.

Les voyageurs doivent être conscients du fait que de nouvelles flambées de Covid à l'étranger peuvent fortement affecter leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou si les frontières sont fermées.

Si vous vous trouvez actuellement ou si vous effectuez un voyage essentiel dans une zone à laquelle l’Arrêté ministériel ci-dessus s'applique, il est recommandé de lire les conseils ci-dessous concernant l'ensemble des questions de sécurité dans cette zone.

 

INFO INAMI : le test Covid est obligatoire avant le départ. Voir plus d'informations ci-dessous.

 

L’état d’urgence sanitaire a été annoncé par le Décret 93/2020.

Les touristes dont la période légale de séjour a expiré en raison de la crise actuelle ne seront pas soumis à une amende.

Les vols réguliers directs de et vers l’Europe sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Les possibilités de vol spéciaux vers l’Europe sont limitées. Les compagnies aériennes Iberia et Air Europa effectueront des vols Montevideo-Madrid durant les mois de juillet et d’août.

La frontière (terrestre, fluviale et aérienne) avec l’Argentine est fermée, de même que celle avec le Brésil (sauf quelques exceptions pour les frontaliers).

Seuls les ressortissants uruguayens et les résidents étrangers sont normalement autorisés à entrer en Uruguay. Ces derniers doivent cependant respecter les mesures d’isolement obligatoire mentionnées ci-dessous.

Des exceptions sont prévues notamment pour le regroupement familial et les raisons professionnelles urgentes (plus d’information ici).

Toute personne, qu’elle soit de nationalité uruguayenne ou étrangère, qui entre dans le pays doit :

  • Compléter et signer le formulaire « Traveler’s Health Declaration » ;
  • Se soumettre à un contrôle de température (et autres tests médicaux éventuels) ;
  • Porter un masque chaque fois qu’une distanciation de 2 mètres ne peut pas être respectée ;
  • Pouvoir démontrer le résultat négatif d’un test PCR réalisé au maximum 72h avant le début du voyage (exception : les enfants de moins de 6 ans) ;
  • Disposer d’une assurance médicale valable en Uruguay ;
  • Respecter un isolement obligatoire de 7 jours et soit, au 7e jour, réaliser un nouveau test PCR, soit prolonger l’isolement obligatoire de 7 jours afin de totaliser 14 jours d’isolement à partir de la date d’entrée dans le pays ;
  • Vous trouverez l’information détaillée ici.

Les autorités uruguayennes ont pris les mesures suivantes :

  • Un isolement obligatoire à domicile de 14 jours est imposé aux personnes suivantes (article 8 du Décret 93/2020) : a) les personnes atteintes du Covid-19 ; b) les personnes qui présentent de la fièvre et un ou plusieurs symptômes respiratoires (toux, mal de gorge ou difficulté respiratoire) et qui se sont rendues de manière temporaire ou permanente dans un pays considéré comme « zones à risque » dans les 15 derniers jours ; c) les personnes ayant eu un contact étroit avec un cas confirmé de Covid-19 ; d) les personnes qui entrent en Uruguay après séjourné ou transité par un pays considéré comme « zones à risque ». Les pays considérés comme « zones à risque » sont les suivants : l’Allemagne, l’Argentine, le Brésil, le Chili, la Chine, la Corée du Sud, l’Espagne, les Etats-Unis, la France, l’Iran, l’Italie, le Japon et Singapour (cette liste est sujette à modification rapide).
  • Le gouvernement demande de restreindre ses activités sociales, éviter les attroupements, et, dans la mesure du possible, les entreprises doivent encourager le travail à distance.
  • Les personnes de plus de 65 ans sont encouragées à se placer en isolement social préventif.
  • Le port du masque est recommandé dans les transports publics et dans les taxis. Il est obligatoire dans les magasins et dans les banques.
  • Les spectacles publics, de même tout évènement impliquant un regroupement de personnes, restent interdits.
  • Les bars et les restaurants sont rouverts moyennant de mesures adéquates.
  • Retour progressif et volontaire dans les écoles.
  • En cas de fièvre ou d’un autre symptôme du Covid-19 (toux, mal de gorge ou difficultés respiratoires), prendre contact avec son médecin.
  • Les personnes qui ne respectent pas les mesures sanitaires peuvent faire l’objet d’amende ou de peines de prison.

Nous trouverez une information détaillée (en espagnol) sur le site internet du Ministère de la Santé uruguayen.

Pour toute question concernant votre voyage, nous vous invitons à consulter votre compagnie aérienne, votre agence de voyage et/ou votre compagnie d’assurance.

 

Nous conseillons également vivement à tous les voyageurs belges présents en Uruguay et qui ne l’auraient pas déjà fait de s’inscrire sur TravellersOnline.

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Criminalité

Une augmentation de l'insécurité est perceptible à Montevideo, plus particulièrement dans le centre historique (le port et la vieille ville) et dans les quartiers populaires périphériques de la ville. Les formes les plus répandues de criminalité sont le vol à la tire et les agressions, mais également les attaques à main armée. Les autorités locales ont renforcé les mesures de sécurité et les patrouilles de police dans les zones sensibles. Toutefois, il est recommandé d'y faire preuve d'une vigilance accrue et d'y éviter les déplacements nocturnes.

Dans d’autres quartiers de Montevideo tels que Pocitos et Carrasco et d’autres villes et régions du pays, dont Colonia, Punta del Este et Rocha, les conditions de sécurité sont meilleures, mais ne sont pas non plus exemptes d’actes de criminalité isolés. D'une manière générale, il convient de ne pas porter de bijoux, de ne pas sortir son GSM et autres objets de valeur de manière ostentatoire et de ne pas sortir son argent à la vue de tous Il est prudent de laisser ses documents d'identité et de voyage en sécurité et de n'emporter que des photocopies de ceux-ci. Si l'on se déplace malgré tout avec des documents originaux (argent, billet d'avion, passeport), mieux vaut éviter de mettre le tout dans le même sac. En cas d’agression, il est vivement recommandé de n'opposer aucune résistance.

Nous travaillons actuellement au renouvellement de notre site web. Afin de mieux savoir qui consulte notre site et quelles informations il ou elle recherche, nous vous demandons de remplir ce court questionnaire. Cela ne prendra que quelques minutes de votre temps. Nous vous remercions d’avance de votre coopération.

Vous pouvez trouver le questionnaire ici : https://qlite.az1.qualtrics.com/jfe/form/SV_4VdkGChG6BNcVXD

Si nécessaire, vous pouvez changer la langue du questionnaire en haut à droite.