Aéroports

Cliquez sur les aéroports pour connaître les heures de départ et d’arrivée:

 
Nouvelles mesures de sûreté dans les aéroports

Afin de vous protéger contre la nouvelle menace liée aux explosifs liquides, l'Union européenne (UE) a adopté de nouvelles mesures de sécurité destinées à limiter la quantité de liquides que vous êtes autorisé à emporter au-delà des points d'inspection. Ces mesures s’appliquent à l’ensemble des passagers au départ d’aéroports de l’UE ainsi que de ceux de Norvège, d’Islande et de Suisse, quelle que soit leur destination.

Cela signifie qu’aux points d’inspection, vous et vos bagages à main serez soumis à un contrôle des liquides et des autres articles prohibés. Toutefois, les nouvelles mesures n’imposent aucune limitation en ce qui concerne les liquides achetés dans les magasins situés au-delà du contrôle de sécurité ou dans un avion exploité par une compagnie aérienne de l’UE.

 
Qu‘est-ce qui change?

Au moment de faire ses bagages

Vous ne pouvez emporter que de petites quantités de liquides dans vos bagages à main. Ces liquides doivent être contenus dans des récipients individuels d’une capacité maximale de 100 ml, qui doivent eux-mêmes être emballés dans un seul sac plastic transparent avec fermeture d’une capacité n’excédant pas 1 l par passager. 

A l'aéroport

Pour aider les inspecteurs de sûreté à détecter les liquides, vous devez:

  • Présenter tous les liquides aux contrôleurs présents aux points d’inspection afin qu’ils puissent les examiner,
  • Retirer votre veste et/ou manteau. Ils seront inspectés séparément lorsque vous serez contrôlé(e),
  • Retirer les ordinateurs portables et les autres appareils électriques de grande taille de vos bagages de cabine. Ils seront inspectés séparément lorsque vous serez contrôlé(e).

Sont considérés comme des liquides:

  • l’eau et les autres boissons, potages, sirops,
  • les crèmes, lotions et huiles,
  • les parfums,
  • les aérosols,
  • les gels, y compris les gels capillaires et de douche,
  • le contenu des récipients à pression, y compris la mousse à raser,
  • les autres mousses et les déodorants,
  • les pâtes, y compris le dentifrice,
  • les mélanges liquides/solides,
  • le mascara,
  • et tous autres articles de consistance similaire.

En cas de doute, informez-vous auprès de votre compagnie aérienne ou agence de voyage. Vous trouverez de plus amples informations sur le site http://mobilit.belgium.be/fr.

 
Droits des passagers aériens

Que faire en cas de refus d’embarquement, d’annulation ou de retard important d’un vol?

Le Règlement européen n° 261/2004 prévoit, dans certains cas, l’indemnisation, l’assistance et/ou la prise en charge de passagers victimes de refus d’embarquement, de retards importants ou d’annulation de leur vol. Vous trouverez le texte complet de ce règlement sur www.europa.eu.

L’indemnisation est due, notamment en cas: 

  • d'annulation d'un vol pour cause de manque de pilotes; 
  • De refus d’embarquement pour surréservation (overbooking).

En revanche, le passager ne sera pas indemnisé s’il s’est présenté tardivement à l’enregistrement ou s’il ne dispose pas des documents indispensables (passeport, visa...).

Le remboursement du billet a lieu, par exemple, en cas d’annulation d’un vol par la compagnie aérienne lorsque le passager décide, pour une raison justifiée, de ne pas prendre le vol suivant qu’on lui propose.

Si le passager accepte d’être réacheminé sur un vol ultérieur, son billet initial ne sera pas remboursé.

La prise en charge peut comprendre, selon les situations, des boissons, des repas, un hébergement à l’hôtel, etc.

Chaque État membre de l’Union européenne a désigné un organisme chargé de l’application du règlement et un organisme auprès duquel les passagers peuvent introduire des plaintes concernant une violation de ce règlement. En Belgique, ces tâches sont assurées par la Direction générale Transport aérien (DGTA) du SPF Mobilité et Transports. A l’aéroport même, le texte énonçant les droits des passagers peut être retiré au comptoir d’enregistrement ou à la porte d’embarquement.

Service public fédéral Mobilité et Transports
Direction générale Transport aérien (DGTA)

CCN – 2e étage
rue du Progrès, 80, boîte 5
1030 Bruxelles
Tél. 02/277 44 00 ou 02/277 43 99
passenger.rights@mobilit.fgov.be
http://mobilit.belgium.be/fr