Mission économique belge en Norvège

  1. Dernière mise à jour le

Du 16 au 19 juin, Son Altesse Royale la Princesse Astrid de Belgique, représentant Sa Majesté le Roi, conduira une mission économique au Royaume de Norvège. Une large délégation économique et académique se rendra à Oslo afin de renforcer l'image de la Belgique en tant que partenaire attractif et porte d'entrée du marché européen. La Norvège, qui n'appartient pas à l'Union européenne, a accès au marché unique européen par le biais de l'Association européenne de libre-échange (AELE) sans être membre de l'Union douanière européenne.

Délégation officielle et participants

La Princesse Astrid sera accompagnée d'une délégation ministérielle composée de la Ministre fédérale des Affaires étrangères, des Affaires européennes, du Commerce extérieur et des Institutions culturelles fédérales, Mme Hadja Lahbib, du Ministre-Président du Gouvernement flamand et Ministre flamand de la Politique étrangère, de la Culture, de la Numérisation et de la Gestion des facilités, M. Jan Jambon, le Vice-Président du Gouvernement wallon et Ministre du Climat, de l’Énergie, de la Mobilité et des Infrastructures, M. Philippe Henry et la Secrétaire d'État de la Région de Bruxelles-Capitale, en charge de l'Urbanisme et du Patrimoine, des Relations européennes et internationales, du Commerce extérieur et de la Lutte contre l'incendie et l'Aide médicale urgente, Mme Ans Persoons. La Ministre fédérale de l'Energie, Tinne Van der Straeten, participera également aux activités sur l'énergie et la transition énergétique.

La délégation officielle sera accompagnée par plus de 450 participants, parmi lesquels des représentants de plusieurs entreprises, fédérations d'entreprises, chambres de commerce et autres organisations actives dans les secteurs économiques clés de la Belgique. Ils prendront part à un riche programme de rencontres avec des entreprises locales (“B2B”), de séminaires et de visites de sites des principaux acteurs de l’économie belge présents en Norvège. Des représentants du monde académique seront également présents pour renforcer la coopération avec les institutions de recherche norvégiennes, qui apprécient la Belgique pour son excellence scientifique.

Les secteurs couverts par cette mission économique princière en Norvège sont les sciences du vivant et le secteur pharmaceutique, l'énergie et la transition énergétique, avec un focus sur l'hydrogène vert, l'énergie éolienne offshore et la capture et le stockage du carbone, la logistique portuaire, l'infrastructure, l'économie circulaire, y compris sur la conception et la construction durables, la technologie équestre, l'éducation en ligne et le secteur alimentaire, avec un goût particulier pour les fraises belges. La mission se déroulera principalement à Oslo avec, entre autres, l’organisation d’un séminaire sur les droits humains au sein du secteur du commerce au Centre Nobel de la Paix.

L'organisation

Les missions économiques princières sont organisées conjointement par le SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement, l'Agence pour le commerce extérieur et les trois agences régionales chargées de la promotion des relations commerciales et des investissements (Flanders Investment & Trade/FIT, Brussels Invest & Export /hub.brussels, Agence Wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers/Awex).

Deux pays reliés par la mer du Nord

La Norvège et la Belgique entretiennent traditionnellement de solides relations commerciales, dans lesquelles l'énergie et la biopharmacie jouent un rôle important. Par exemple, le port d'Anvers-Zeebrugge est la porte d'entrée du gaz naturel norvégien vers l'Europe, et des projets communs sont en cours de développement pour une transition énergétique durable vers une émission zéro et pour la décarbonisation de l'industrie, en mettant l'accent sur les secteurs portuaires. La Norvège souhaite diversifier son économie et s'intéresse à la valeur ajoutée que la Belgique peut offrir dans les domaines de la biopharmacie et des sciences du vivant (y compris des exportations importantes de vaccins) et de l'énergie éolienne offshore. D'autre part, la Norvège est très en avance sur l'électrification de son parc automobile, ce qui offre des perspectives utiles aux acteurs économiques belges en vue du recyclage des véhicules électriques et de leurs batteries.

La Belgique et la Norvège continuent à défendre un ordre international fondé sur des règles, ainsi que le multilatéralisme, les droits humains, l'Etat de droit et le développement durable. Ces thèmes seront explorés lors du séminaire Business & Human Rights - organisé par le SPF Affaires étrangères au Centre Nobel de la Paix - où un panel de discussion mettra en relief l'engagement dans les deux pays quant à la mise en œuvre du Global Compact des Nations unies, par lequel les entreprises s'engagent volontairement à placer les droits de l'homme et la justice sociale au cœur de leurs politiques. Il s'agit de valeurs partagées qui favorisent l'investissement et le renforcement de nos économies respectives.

Réunions officielles

La Princesse Astrid et la délégation ministérielle rencontreront le Ministre norvégien de l'Energie, Terje Aasland, ainsi que le Ministre norvégien du Climat et de l'Environnement, Andreas Bjelland Eriksen, au cours de la mission économique. Ils rendront également une visite de courtoisie à la Famille royale norvégienne. La Ministre Lahbib rencontrera également le Ministre norvégien des Affaires étrangères, Espen Barth Eide.

Le programme complet et toutes les informations utiles sur la mission économique en Norvège sont disponibles sur le site internet suivant: https://www.belgianeconomicmission.be

 

Suivez la mission économique belge en Norvège sur nos réseaux sociaux : #BEmissionNO

Nos porte-paroles

  1. Type d'actualité
  1. Pays