Mission économique belge à Kyoto - Le Business & les Droits humains, culture et concours de jeux vidéo

Ce 9 décembre, Son Altesse Royale la Princesse Astrid de Belgique, représentant Sa Majesté le Roi, conduira la mission économique belge vers sa destination finale, Kyoto.

  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

Ce 9 décembre, Son Altesse Royale la Princesse Astrid de Belgique, représentant Sa Majesté le Roi, conduira la mission économique belge vers sa destination finale, Kyoto.

La Princesse Astrid sera accompagnée d'une délégation ministérielle composée de la Ministre fédérale des Affaires étrangères, des Affaires européennes, du Commerce extérieur et des Institutions culturelles fédérales, Hadja Lahbib, du Ministre-Président du Gouvernement de Flandres, Jan Jambon, et du Secrétaire d'Etat de la Région de Bruxelles-Capitale à l’Urbanisme et au Patrimoine, aux Relations européennes et internationales et au Commerce extérieur, Pascal Smet. Le Secrétaire d'Etat fédéral Mathieu Michel participera également à des activités dans le domaine de la digitalisation.

Kyoto – ancienne capitale du Japon de 794 à 1869 – abrite un grand nombre de monuments désignés collectivement comme sites du patrimoine mondial par l'UNESCO. Kyoto est également un centre académique important avec plusieurs institutions de haut niveau, dont l'Université de Kyoto, la deuxième plus ancienne université du Japon. La ville est aussi le centre de l'industrie télévisuelle et cinématographique du Japon et le siège de la société de jeux vidéo de renommée internationale Nintendo.

La délégation commencera ses activités à l'Université Doshisha où la Belgique organise un séminaire sur les Entreprises et les Droits humains, axé sur l'égalité. L'égalité des genres est une priorité politique pour la Belgique, tant au niveau national qu'en matière de politique étrangère. Le séminaire à Kyoto mettra en lumière la perspective de la jeunesse et ses attentes en matière d'égalité des genres dans le monde des affaires au travers de témoignages vidéo et fera réagir plusieurs panélistes (belges et japonais) de haut niveau à partir de leurs expériences et messages pour l'avenir.

La Princesse Astrid et la délégation commémoreront également le 100e anniversaire de la donation de livres par le Japon à l'Université de Louvain (KUL-UCL) dans les années 1920, tout en rendant hommage aux rôles du Palais impérial et de l'Université de Kyoto dans cette donation. Cette commémoration aura lieu dans la villa historique Seifuso et ses jardins de l'ancien Premier ministre, le duc Saionji Kinmochi. Le duc Saionji Kinmochi conduisit la délégation japonaise à la Conférence de paix de Paris qui mit fin à la Première Guerre mondiale en 1919. Il y reçut la demande si le Japon s'engagerait dans l'effort international de reconstruction de la bibliothèque de l'Université de Louvain.

Après le vernissage de l'exposition de photographies de Thierry Renauld sur des sculptures de Folon au Musée de Hakuso Sonso Hashimoto Kansetsu Garden & Museum, la Princesse Astrid participera à la cérémonie de remise des prix du « Game Jam : Coopération japonaise dans le domaine des arts graphiques et des jeux vidéo ». Le Game Jam est un concours en ligne pour des équipes de jeunes diplômés de Belgique et du Japon qui qui ont dû produire un jeu vidéo en seulement deux jours. La Princesse Astrid annoncera l'équipe gagnante et lui remettra le prix. Ce Game Jam mettra en relation les talents et la créativité belges et japonais et les mettra en contact avec les éditeurs japonais, au cœur de l'industrie japonaise des jeux vidéo.

Le programme à Kyoto conclut la mission économique belge au Japon.

Le programme complet et toutes les informations utiles sur la mission économique belge au Japon sont disponibles sur le site Internet suivant: https://www.belgianeconomicmission.be

Suivez la mission économique belge au Japon sur les médias sociaux : #BEmissionJPN

 

  1. Type d'actualité
  1. Pays