Mission économique belge à Tokyo - Perspectives d'investissements durables dans l'innovation technologique et la décarbonisation

Du 5 au 9 décembre, Son Altesse Royale la Princesse Astrid de Belgique, représentant Sa Majesté le Roi, conduira une mission économique au Japon avec une première étape à Tokyo.

  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

Du 5 au 9 décembre, Son Altesse Royale la Princesse Astrid de Belgique, représentant Sa Majesté le Roi, conduira une mission économique au Japon avec une première étape à Tokyo. Plusieurs visites d'entreprises et des rencontres avec les autorités sont prévues afin d'explorer de nouvelles opportunités d'investissement et d'affaires entre la Belgique et le Japon.

Cette mission économique belge sera la plus grande délégation commerciale internationale à se rendre au Japon, ainsi que la deuxième plus grande mission économique belge de l'histoire. L'objectif est de renouveler et de renforcer les interactions économiques déjà fortes entre les deux pays, en mettant clairement l'accent sur les technologies propres et innovantes qui permettront de relever les défis de la double transition verte et digitale.

La Princesse Astrid sera accompagnée d'une délégation ministérielle composée de la Ministre fédérale des Affaires étrangères, des Affaires européennes, du Commerce extérieur et des Institutions culturelles fédérales, Hadja Lahbib, du Ministre-Président du Gouvernement flamand, Jan Jambon, et du Secrétaire d'Etat de la Région de Bruxelles-Capitale à l’Urbanisme et au Patrimoine, aux Relations européennes et internationales et au Commerce extérieur, Pascal Smet. Le Secrétaire d'Etat fédéral Mathieu Michel participera également à des activités dans le domaine de la digitalisation.

Le Japon et la Belgique sont déjà des partenaires économiques importants. Après le ralentissement économique mondial causé par la pandémie de Covid-19 en 2020, le commerce entre les deux pays a rebondi en 2021, avec des importations totalisant 9,3 milliards EUR. Parallèlement, les exportations ont augmenté de près de 140 % pour atteindre 7,6 milliards EUR - en partie grâce aux exportations de vaccins - faisant de la Belgique le deuxième exportateur de biens vers le Japon au sein de l'Union européenne.

Le programme à Tokyo offrira aux participants une large panoplie d'activités avec une attention particulière pour les partenariats et les opportunités commerciales durables, les technologies nouvelles et innovantes, les énergies propres, les technologies financières (Fintech), les sciences de la vie, les opportunités d'investissement en Belgique, les visites d'entreprises, des discussions bilatérales à haut niveau, des rencontres B2B, des échanges universitaires et une attention portée à la culture de la bière belge.

Le 5 décembre, la Princesse Astrid célébrera plusieurs partenariats durables entre des entreprises japonaises et belges, telles que Barco et les cinémas TOHO, Zetes et le Panasonic Center de Tokyo (secteur del’identité juridique et numérique), ainsi que Nippon Yusen Kaisha (NYK) et le port d'Anvers-Bruges, deux acteurs majeurs dans les secteurs du transport maritime Roll-on/Roll-off et du GNL, avec l'ambition manifeste d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050.

Ce même jour, la Princesse Astrid et la délégation officielle rencontreront S.E. Fumio Kishida, Premier Ministre du Japon. La ministre des affaires étrangères Hadja Lahbib aura des consultations avec S.E. Yoshimasa Hayashi, ministre des affaires étrangères du Japon.

Le 6 décembre, le programme mettra en exergue le savoir-faire belge dans le secteur des technologies vertes et des solutions énergétiques. Dans la matinée, la Princesse Astrid dévoilera une maquette du Sea Challenger - un navire que DEME exploitera dans les eaux japonaises pour y installer des éoliennes en mer - et elle assistera à l'ouverture de la Conférence pour la Décarbonisation qui sera centrée sur le développement technologique dans le domaine de l'hydrogène et de l'énergie éolienne en mer.

La Princesse Astrid et la délégation officielle exploreront également, dans le contexte post-pandémie de Covid-19, de nouvelles perspectives et de nouveaux financements en matière d'internationalisation de l'enseignement supérieur. Un déjeuner d'affaires organisé par le Keidanren et la Fédération des entreprises de Belgique conclura le programme de la matinée.

L'après-midi, une conférence sur la Décarbonisation et l'Intelligence artificielle examinera les applications pratiques de l'intelligence artificielle dans les procédures industrielles afin de les optimiser et d'en réduire les obstacles.

Le programme à Tokyo se terminera par l'ouverture du Belgian Beer Weekend 2022 à Shinjuku. Ce weekend offre la possibilité de rencontrer des importateurs de bière belge et des brasseurs belges tout en dégustant les meilleures bières et plats belges. Les artistes de jazz belges Jef Neve et Teus Nobel y rendront hommage à Toots Thielemans né il y a 100 ans.


Le programme complet et toutes les informations utiles sur la mission économique belge au Japon sont disponibles sur le site Internet suivant: https://www.belgianeconomicmission.be

Suivez la mission économique belge au Japon sur les médias sociaux : #BEmissionJPN

 

  1. Type d'actualité
  1. Pays