Art@EgmontPalace

 
Expositions @ EgmontPalace

Affiche Art & Diplomacy
 

Depuis 2012, des expositions sont organisées chaque année au Palais d’Egmont autour du 21 juillet. Ces expositions touchent un public divers, allant de 5000 à 12000 visiteurs, parmi lesquels des amoureux du patrimoine, des amateurs d’art, des fans de Bruxelles, des touristes et des curieux occasionnels. Pour cette huitième édition de l'exposition d'été, le palais d'Egmont joue en quelque sorte un « match à domicile ». En tant que perle patrimoniale encore méconnue et temple de la diplomatie, le Palais d'Egmont ouvre ses portes à l'exposition « art & diplomacy ».

Le lien entre art et diplomatie n’est pas à priori évident. Le milieu diplomatique est un monde de consensus et de compromis, de règles protocolaires et de cadres législatifs, d’arrondissements d’angles et de démarches discrètes. L’art et les artistes, en revanche, ont davantage une image rebelle et dissidente ou sont, à tout le moins, considérés comme critiques et interrogateurs; faisant fi des étiquettes, ils n’ont pas peur d’abolir les sacro-saintes frontières entre les genres. Cette exposition explore les deux mondes, loin des clichés que nous nous en faisons. Car, après tout, Rubens n’était-il pas aussi connu pour ses talents diplomatiques ?

Sur la base de 6 perspectives, d'œuvres d'art de 25 artistes de la collection d'art du SPF Affaires étrangères, et de quelques objets didactiques, comme un costume d’ambassadeur, des maquettes des ambassades belges, des documents d’archive,  différents aspects de la diplomatie et des ambassades belges sont mis en lumière. A travers ces perspectives, ‘building up the dialogue’, ‘at your service’, ‘conversation pieces’, ‘it’s a risky business’, ‘fading memory’ et ‘food for thought’ le visiteur de l’exposition se fait une idée du patrimoine immobilier, des fonctions de service au citoyen belge, de la diplomatie culturelle, de la vie dans une ambassade et de la diplomatie culinaire.

Artistes: Sven Augustijnen, Ruben Bellinkx, Guy Bleus, Marcel Ceuppens, Mon Colonel & Spit, Carl De Keyzer, Ronny Delrue, Wim Delvoye, Thierry Falisse, Emmanuel Kervyn, Lieven Lefere, Emilio Lopez-Menchero, Vincent Meessen, Johan Muyle, Otobong Nkanga, Hans Op de Beeck, Max Pinckers, Marie-Françoise Plissart, Bernard Queeckers, Ana Torfs, Luc Tuymans, Maarten Vanden Eynde, Catharina Van Eetvelde, Yves Velter

Commissaire d’exposition : Ilse Dauwe

Palais d’Egmont, 8, Petit Sablon, 1000 Bruxelles, 22/07-30/08/2019, 12-18h (fermé 15/08, 16/08 et week-ends)

Quelques images (© Jean-Pol Schrauwen) :

  

  

  

  

  

  

  

Venez découvrir ce monde fascinant au Palais d’Egmont et/ou déjà ici dans  la brochure (PDF, 3.62 Mo) !

 
En savoir plus?

 
Patrimoine culturel du Palais d'Egmont

Véritable pôle d’attraction touristique, le Palais d’Egmont se situe dans le centre culturel de la ville, à un jet de pierre des Musées royaux des Beaux-Arts, de Bozar, du Palais royal et du Petit Sablon. Le SPF Affaires étrangères souhaite permettre au grand public d’accéder au patrimoine culturel du Palais d'Egmont. Pour ce faire, il mise sur l'exposition estivale annuelle et par la publication des brochures, comme  Art@Egmontpalace (PDF, 2.16 Mo).

Ces activités qui animent le Palais d’Egmont sont prises en charge par le Comité d'art interne des Affaires étrangères. Elles s’inscrivent au cœur du vaste tableau d'ensemble de la politique culturelle des Affaires étrangères. 

Des questions ? art@diplobel.fed.be

 
Politique artistique des Affaires étrangères

La collection d’art des Affaires étrangères a été constituée dès 1830, mais elle a véritablement pris de l’ampleur après la seconde guerre mondiale, lors de l’ouverture des postes diplomatiques. La collection se compose  de quelques 4500 objets qui sont dispersés autour du monde, dans le réseau diplomatique, ce qui représente plus de 240 bâtiments. La gestion de la collection est une responsabilité partagée. La politique artistique a été créée à Bruxelles, par le service du patrimoine artistique, et est soutenue par l’organisation du SPF. C’est en effet en 2013 que le plan de gestion du patrimoine artistique a été validé par le comité de direction du SPF. En parallèle, un comité externe de conseil et d’achat des œuvres d’art  ainsi qu’un comité d’art interne ont vu le jour. . 

Pour de plus amples informations sur la collection, la politique et la gestion de la collection, veuillez consulter la brochure  L'Art dans les ambassades belges (PDF, 4.41 Mo). Les publications sur les grands projets d’art récemment réalisés dans les postes diplomatiques donnent un aperçu du contexte dans lequel les œuvres d’art sont présentées

Vous trouverez sur le site galeries.nl la liste de tous les artistes qui sont représentés dans la collection des affaires étrangères.