Quel est l'impact du Brexit pour moi si je souhaite me rendre au Royaume-Uni pour un court séjour, sans m'y installer ?

 
Jusqu'au 31 janvier 2020

La situation actuelle est maintenue. Selon le droit européen, vous bénéficiez d'un droit de séjour de 3 mois maximumsans autre condition que d'être en possession d'une carte d'identité ou d'un passeport en cours de validité. Il n'y a donc pas d'obligation de passeport, ni d'obligation de visa.

 
À partir du 1er février 2020

(sauf prolongation des négociations relatives au retrait)

 
En cas d'approbation de l'accord de retrait :

  1. Jusqu'au 31 décembre 2020 (voire plus longtemps en cas de prolongation de la période de transition): la situation actuelle est maintenue.
     
  2. Ensuite: votre accès au territoire britannique dépendra du contenu des accords à venir entre l'UE et le Royaume-Uni en ce qui concerne leurs relations futures. Il n'est pas possible de préciser ce que cela signifie concrètement à ce stade. Les institutions européennes et les autorités belges souhaitent maintenir des liens étroits avec le Royaume-Uni à l'avenir.

    Les personnes qui résident déjà au Royaume-Uni avant l'expiration de la période de transition pourront quant à elles entrer et sortir du Royaume-Uni en étant en simple possession d'une carte d'identité ou d'un passeport en cours de validité (et d'un passeport en cours de validité pour les membres de leur famille ressortissants d'un Etat non membre de l'UE). Voir question 1 et question 2.

 
En l'absence d'accord de retrait :

Le Royaume-Uni quittera en principe l'UE à partir du 1er  février 2020 et le droit européen cessera de s'appliquer dès ce moment. Votre situation dépendra des autorités britanniques. Les institutions européennes et les autorités belges souhaitent maintenir des liens étroits avec le Royaume-Uni à l'avenir.

Il sera également possible, en cas de « no-deal », de voyager vers le Royaume-Uni avec un passeport ou une carte d’identité en cours de validité. Aucun visa ne sera en principe nécessaire pour les courts séjours de moins de trois mois. Dans le courant de l’année 2020, il faudra nécessairement présenter un passeport ; la carte d’identité ne suffira plus. La date exacte sera annoncée par le Royaume-Uni en temps opportun. La nouvelle législation en matière d’immigration est attendue pour janvier 2021.

 

Retour aux questions