La Ministre Lahbib en visite de travail à l’ONU à l’occasion de la Conférence d'examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires

  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

Cette visite sera principalement consacrée la Conférence d'examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP).

Cette participation à niveau ministériel illustre le soutien continu de la Belgique à ce traité interdisant la prolifération des armes nucléaires. C'est le premier pas nécessaire vers un monde sans armes nucléaires. Le TNP est un pilier indispensable de notre sécurité internationale. Il a réduit le risque de guerre nucléaire. Dans le même temps, il a ouvert la porte à la diffusion d'applications nucléaires pacifiques dans les secteurs énergétique, médical et autres. Cette conférence sera l’occasion d’aborder les défis liés à la prolifération-nucléaire dans des situations spécifiques telles que l’Iran et la Corée du Nord. Le rôle fondamental de la maîtrise des armements comme mesure de confiance sera également au cœur des débats.

La Ministre participera à une rencontre ministérielle de l’Initiative de Stockholm dont la Belgique soutient les actions.

A l’occasion de ce déplacement, la Ministre Lahbib aura une série de rencontres avec de hauts responsables onusiens, comme la Secrétaire générale adjointe et Haute-Représentante pour les affaires de désarmement, Mme Izumi Nakamitsu, la Directrice exécutive d’ONU Femmes, Mme Sima Bahous, et le Sous-Secrétaire général pour l'Europe, l'Asie centrale et les Amériques, M. Miroslav Jenca. Hadja Lahbib rencontrera également plusieurs de ses homologues, présents à New York à l’occasion de la conférence sur le TNP.

Hadja Lahbib: « La Belgique est résolument engagée en faveur du multilatéralisme, au cœur duquel se trouve les Nations Unies. Il fait partie de l’ADN diplomatique de notre pays car nous avons la conviction que la coopération internationale et l’approche multilatérale offrent la meilleure réponse aux défis mondiaux, notamment en matière de désarmement et de non-prolifération.

Lorsque l'on examine la détérioration des relations entre les puissances mondiales et l'augmentation de l'importance des armes nucléaires dans le discours public, le défi formidable auquel est confrontée cette conférence apparait clairement

De manière générale, je profiterai aussi de cette visite pour passer en revue avec les responsables onusiens et plusieurs de mes homologues les dossiers de l’actualité et les sujets prioritaires pour la Belgique ».

  1. Type d'actualité
  1. Pays